Accepter cookie ?
18/01/2022 europalestine.com  3 min #200762

Les Palestiniens mariés à des citoyens israéliens exclus du programme de pass sanitaire anti-Covid

 18 janvier 2022

Les Palestiniens mariés à des citoyens israéliens et résidents légaux d'Israël ne peuvent pas télécharger le Green Pass du ministère de la Santé, qui certifie qu'ils sont vaccinés contre le coronavirus ou guéris du virus.

De nombreux Palestiniens ont signalé des difficultés à obtenir le Green Pass, même s'ils ont été vaccinés en Israël, rapporte le quotidien israélien Haaretz.

Contrôle du pass sanitaire dans un restaurant israélien

Les réglementations sanitaires exigent que les membres du public présentent une preuve de vaccination pour être admis dans certains lieux publics, notamment les restaurants, les aires de restauration des centres commerciaux, les musées, les cinémas et les centres de fitness.

L'un des Palestiniens concernés est Rim Shibat, qui réside légalement en Israël et est mariée à un Israélien. Elle vit depuis plusieurs années dans la ville bédouine de Rahat, dans le sud d'Israël, et bénéficie d'une couverture médicale nationale fournie par le biais d'un plan spécial.

Elle a reçu trois doses du vaccin contre le coronavirus mais n'a pas pu obtenir de certificat COVID sur le site Web du ministère de la Santé. Lorsqu'elle saisit ses informations personnelles, elle reçoit un message indiquant qu'elles ne correspondent pas aux enregistrements du système.« Nous nous sentons humiliés et discriminés après tant de mois à essayer d'obtenir un laissez-passer afin que nous puissions vivre comme des gens normaux en Israël », a déclaré le mari de Rim Shibat, Adam Ziadna.

Après que Shibat ait contacté l'Association pour les droits civils en Israël à ce sujet, le personnel a déclaré que l'organisation avait reçu des plaintes similaires de la part d'autres Palestiniens qui résident légalement en Israël. L'organisation a demandé au ministère de la Santé de traiter le problème de toute urgence.

Sans ces laissez-passer verts, l'accès des résidents palestiniens à l'emploi et aux services pourrait être compromis, selon l'avocat de l'ACRI, Reut Shaer. Après avoir été à nouveau approché par une famille palestinienne qui n'a pas pu obtenir de Green Pass, Haaretz a contacté le ministère de la Santé une deuxième fois mais n'a pas reçu de réponse.

L'apartheid dans toute sa splendeur !

Source :  haaretz.com

CAPJPO-europalestine

 europalestine.com

 Commenter
[Commentaire] 2022-01-18 #11329

tiens, une dérive sociologique