{"191848":{"id":"191848","parent":"191809","time":"1625695889","url":"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/07\/07\/les-americains-evacuent-saigon-saison-2-lhindou-kouch\/","category":"USA","title":"Les Am\u00e9ricains \u00e9vacuent Sa\u00efgon, saison 2 : l'Hindou Kouch","image":"","hub":"newsnet","url-explicit":"les-americains-evacuent-saigon-saison-2-l-hindou-kouch","admin":"newsnet","views":"193","priority":"4","length":"17580","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPour faire suite \u00e0 notre article pr\u00e9c\u00e9dent, des d\u00e9tails pr\u00e9cieux sur le cadre g\u00e9opolitique du retrait am\u00e9ricain d'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPar Pepe Escobar\u003Cbr \/\u003E\nParu sur \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2021\/07\/a-saigon-moment-in-the-hindu-kush\"\u003EAsia Times\u003C\/a\u003E sous le titre \u003Ci\u003EA Saigon moment in the Hindu Kush\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003EEt c'est fini\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u003Ci\u003EPour le soldat inconnu\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u003Ci\u003ETout est fini\u003C\/i\u003E\u003Cbr \/\u003E\n\u003Ci\u003EPour le soldat inconnu\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EThe Doors, \"The Unknown Soldier\"\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECommen\u00e7ons par quelques faits \u00e9tonnants sur le terrain afghan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes talibans ont le vent en poupe. En d\u00e9but de semaine, leur service de relations publiques affirmait qu'ils tenaient 218 districts afghans sur 421 - et en capturaient de nouveaux chaque jour. Des dizaines de districts sont contest\u00e9s. Des provinces afghanes enti\u00e8res sont pratiquement perdues pour le gouvernement de Kaboul, qui a \u00e9t\u00e9 de facto r\u00e9duit \u00e0 l'administration de quelques villes \u00e9parpill\u00e9es et assi\u00e9g\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe 1er juillet d\u00e9j\u00e0, les talibans annon\u00e7aient qu'ils contr\u00f4laient 80 % du territoire afghan. C'est proche de la situation d'il y a 20 ans, quelques semaines seulement avant le 11 septembre, lorsque le commandant Ahmad Shah \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2001\/09\/masoud-from-warrior-to-statesman\"\u003EMasoud\u003C\/a\u003E m'avait dit, dans la vall\u00e9e du Panjshir, alors qu'il pr\u00e9parait une contre-offensive, que les Talibans dominaient \u00e0 85 %.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELeur nouvelle approche tactique fonctionne comme un r\u00eave. D'abord, il y a un appel direct aux soldats de l'arm\u00e9e nationale afghane (ANA) \u00e0 se rendre. Les n\u00e9gociations se d\u00e9roulent sans heurts et des accords sont conclus. Des soldats ont d\u00e9j\u00e0 rejoint les Talibans par milliers, sans qu'un seul coup de feu ait \u00e9t\u00e9 tir\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:1px;\" src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_191847_b9a31d.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPoints verts : districts contr\u00f4l\u00e9s par les talibans. En vert clair, en mars 2021. Vert fonc\u00e9, ceux qu'ils ont pris depuis avril 2021.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes cartographes ne peuvent pas t\u00e9l\u00e9charger de mises \u00e0 jour assez rapidement. Cela devient rapidement un cas d'\u00e9cole de l'effondrement d'un gouvernement central au 21e si\u00e8cle.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes Talibans avancent rapidement dans l'ouest de Vardak, capturant facilement les bases de l'ANA. C'est le pr\u00e9lude \u00e0 un assaut sur Maidan Shar, la capitale provinciale. S'ils prennent le contr\u00f4le de Vardak, ils seront alors litt\u00e9ralement aux portes de Kaboul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EApr\u00e8s avoir captur\u00e9 le district de Panjwaj, les Talibans sont \u00e9galement \u00e0 un jet de pierre de Kandahar, fond\u00e9e par Alexandre le Grand en 330 avant J.-C. et la ville o\u00f9 un certain mollah Omar - avec un peu d'aide de ses amis des renseignements pakistanais - avait lanc\u00e9 l'aventure talibane en 1994, ce qui avait conduit \u00e0 leur prise de pouvoir \u00e0 Kaboul en 1996.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9crasante majorit\u00e9 de la province de Badakhshan - \u00e0 majorit\u00e9 tadjike, pas pachtoune - est tomb\u00e9e apr\u00e8s seulement quatre jours de n\u00e9gociations, agr\u00e9ment\u00e9es de quelques escarmouches. Les talibans ont m\u00eame captur\u00e9 un avant-poste au sommet d'une colline, tout pr\u00e8s de Faizabad, la capitale du Badakhshan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJ'ai suivi la fronti\u00e8re tadjiko-afghane en d\u00e9tail lorsque j'ai parcouru la \u003Ca href=\"https:\/\/asiatimes.com\/2019\/12\/pamir-highway-the-road-on-the-roof-of-the-world\"\u003Eroute du Pamir\u003C\/a\u003E, fin 2019. Les talibans, qui suivent des pistes de montagne du c\u00f4t\u00e9 afghan, pourraient bient\u00f4t atteindre la l\u00e9gendaire fronti\u00e8re d\u00e9sol\u00e9e avec le Xinjiang chinois, dans le corridor du Wakhan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:1px;\" src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_191847_b9a31d.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa province afghane du Badakhshan, vue depuis l'autoroute du Pamir au Tadjikistan lors du voyage de l'auteur en novembre 2019. Ce district, non loin d'Ishkashim, est d\u00e9sormais sous le contr\u00f4le des talibans. Photo : Pepe Escobar\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes talibans sont \u00e9galement sur le point de s'attaquer \u00e0 Hairaton, dans la province de Balkh. Hairaton se trouve \u00e0 la fronti\u00e8re entre l'Afghanistan et l'Ouzb\u00e9kistan, \u00e0 l'emplacement du Pont de l'amiti\u00e9 sur l'Amou-Daria, d'une importance historique, par lequel l'Arm\u00e9e rouge avait quitt\u00e9 l'Afghanistan en 1989.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes commandants de l'ANA jurent que la ville est d\u00e9sormais prot\u00e9g\u00e9e de tous c\u00f4t\u00e9s par une zone de s\u00e9curit\u00e9 de cinq kilom\u00e8tres. Hairaton a d\u00e9j\u00e0 attir\u00e9 des dizaines de milliers de r\u00e9fugi\u00e9s. Tachkent (Ouzb\u00e9kistan) ne veut pas qu'ils traversent la fronti\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt il n'y a pas que l'Asie centrale. Les Talibans ont d\u00e9j\u00e0 progress\u00e9 jusqu'aux limites de la ville d'Islam Qilla, qui borde l'Iran, dans la province de Herat, un point de contr\u00f4le cl\u00e9 du couloir tr\u00e8s fr\u00e9quent\u00e9 qui relie Mashhad et Herat.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELe puzzle tadjik\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa fronti\u00e8re tadjiko-afghane, extr\u00eamement poreuse et g\u00e9ologiquement frappante, reste le cas le plus sensible. Le pr\u00e9sident tadjik Emomali Rahmon, apr\u00e8s un entretien t\u00e9l\u00e9phonique s\u00e9rieux avec son homologue russe Vladimir Poutine, a ordonn\u00e9 la mobilisation de 20 000 r\u00e9servistes et les a envoy\u00e9s \u00e0 la fronti\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ERahmon a \u00e9galement promis un soutien humanitaire et financier au gouvernement de Kaboul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes talibans, pour leur part, ont officiellement d\u00e9clar\u00e9 que la fronti\u00e8re est s\u00fbre et qu'ils n'ont aucune intention d'envahir le territoire tadjik. En d\u00e9but de semaine, m\u00eame le Kremlin a annonc\u00e9, de mani\u00e8re \u00e9nigmatique, que Moscou ne pr\u00e9voyait pas d'envoyer des troupes en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn moment de suspense est pr\u00e9vu pour la fin juillet, les Talibans ayant annonc\u00e9 qu'ils soumettraient une proposition de paix \u00e9crite \u00e0 Kaboul. Il est fort possible qu'il s'agira d'une invitation adress\u00e9e \u00e0 Kaboul \u00e0 se rendre et \u00e0 leur transf\u00e9rer le contr\u00f4le total du pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes talibans semblent b\u00e9n\u00e9ficier d'un \u00e9lan irr\u00e9sistible, surtout alors les Afghans ont \u00e9t\u00e9 eux-m\u00eames stup\u00e9faits de voir comment le \u00ab protecteur \u00bb imp\u00e9rial, apr\u00e8s presque deux d\u00e9cennies d'occupation de facto, a quitt\u00e9 la base a\u00e9rienne de Bagram \u003Ca href=\"https:\/\/apnews.com\/article\/bagram-afghanistan-airfield-us-troops-f3614828364f567593251aaaa167e623\"\u003Eau milieu de la nuit\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComparez cela \u00e0 l'\u00e9valuation d'analystes s\u00e9rieux tels que Lester Grau, \u003Ca href=\"https:\/\/www.tandfonline.com\/doi\/abs\/10.1080\/13518040701373080\"\u003Eexpliquant\u003C\/a\u003E le d\u00e9part des Sovi\u00e9tiques il y a plus de trois d\u00e9cennies :\u003C\/p\u003E\u003Cblockquote\u003ELorsque les Sovi\u00e9tiques ont quitt\u00e9 l'Afghanistan en 1989, ils l'ont fait d'une mani\u00e8re coordonn\u00e9e, d\u00e9lib\u00e9r\u00e9e et professionnelle, laissant derri\u00e8re eux un gouvernement fonctionnel, une arm\u00e9e efficace et un effort de conseil et \u00e9conomique assurant la viabilit\u00e9 continue du gouvernement. Le retrait \u00e9tait fond\u00e9 sur un plan diplomatique, \u00e9conomique et militaire coordonn\u00e9 permettant aux forces sovi\u00e9tiques de se retirer en bon ordre et au gouvernement afghan de se maintenir.\u003Cp\u003ELa R\u00e9publique d\u00e9mocratique d'Afghanistan (RDA) a r\u00e9ussi \u00e0 tenir bon malgr\u00e9 l'effondrement de l'Union sovi\u00e9tique en 1991. Ce n'est qu'ensuite, avec la perte du soutien sovi\u00e9tique et les efforts accrus des moudjahidines (djihadistes) et du Pakistan, que la DRA a gliss\u00e9 vers la d\u00e9faite en avril 1992. L'effort sovi\u00e9tique pour se retirer en bon ordre a \u00e9t\u00e9 bien ex\u00e9cut\u00e9 et peut servir de mod\u00e8le pour d'autres d\u00e9sengagements similaires.\u003C\/blockquote\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn ce qui concerne l'empire am\u00e9ricain, Tacite s'impose : \u00ab envahisseurs de l'univers, quand les terres manquent \u00e0 leurs d\u00e9vastations, ils fouillent m\u00eame les mers ; riche, leur ennemi d\u00e9cha\u00eene leur cupidit\u00e9, pauvre, il subit leur tyrannie. Ni l'Orient ni l'Occident ne les ont rassasi\u00e9s ; seuls, de tous les mortels, ils convoitent avec la m\u00eame passion les terres d'abondance et d'indigence : enlever, \u00e9gorger, piller, c'est, dans leur faux langage, gouverner ; et, o\u00f9 ils ont fait un d\u00e9sert, ils disent qu'ils ont apport\u00e9 la paix.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le sillage de l'h\u00e9g\u00e9mon, les d\u00e9serts appel\u00e9s paix comprennent \u00e0 des degr\u00e9s divers l'Irak, la Libye, la Syrie - des pays qui se trouvent, g\u00e9ologiquement, abriter des d\u00e9serts - ainsi que les d\u00e9serts et les montagnes d'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl semble que le Thinktankland \u00e0 DC, et les cercles du long de Massachusetts Avenue, n'ont pas vraiment fait leurs devoirs sur le Pashtunwali - le code d'honneur pachtoune - ou sur la \u003Ca href=\"https:\/\/www.historic-uk.com\/HistoryUK\/HistoryofBritain\/Britains-Retreat-From-Kabul-1842\"\u003Eretraite de Kaboul\u003C\/a\u003E ignominieuse de l'empire britannique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELa fili\u00e8re de l'h\u00e9ro\u00efne afghane\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est encore trop t\u00f4t pour dire si ce que l'on pr\u00e9sente comme le \u00ab retrait \u00bb des \u00c9tats-Unis d'Afghanistan refl\u00e8te l'effondrement d\u00e9finitif de l' \u003Ca href=\"https:\/\/www.goodreads.com\/book\/show\/23546019-empire-of-chaos\"\u003EEmpire du Chaos\u003C\/a\u003E. D'autant plus qu'il ne s'agit pas du tout d'un \u00ab retrait \u00bb : c'est un repositionnement - avec des \u00e9l\u00e9ments de privatisation en plus.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAu moins 650 am\u00e9ricains prot\u00e9geront l'ambassade tentaculaire de Kaboul. S'y ajouteront peut-\u00eatre 500 soldats turcs - ce qui signifie l'OTAN - pour prot\u00e9ger l'a\u00e9roport, ainsi qu'un nombre non d\u00e9clar\u00e9 de \u00ab contractants \u00bb, c'est-\u00e0-dire de mercenaires, et un nombre ind\u00e9termin\u00e9 de forces sp\u00e9ciales.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe chef du Pentagone, Lloyd Austin, \u003Ca href=\"https:\/\/archive.vn\/YZBgH\"\u003Eest \u00e0 l'origine\u003C\/a\u003E de ce nouvel accord. L'ambassade militaris\u00e9e est d\u00e9sign\u00e9e sous le nom de Forces Afghanistan-Forward. Ces forces seront \u00ab soutenues \u00bb par un nouveau bureau sp\u00e9cial afghan au Qatar.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa disposition cl\u00e9 est que le privil\u00e8ge sp\u00e9cial de bombarder l'Afghanistan quand les \u00c9tats-Unis le souhaitent reste intact. La diff\u00e9rence se situe au niveau de la cha\u00eene de commandement. Au lieu du g\u00e9n\u00e9ral Scott Miller, jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent plus haut commandant am\u00e9ricain en Afghanistan, le bombardier en chef sera le g\u00e9n\u00e9ral Frank McKenzie, le chef du CENTCOM.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes futurs bombardements proviendront donc essentiellement du golfe Persique - ce que le Pentagone d\u00e9crit affectueusement comme la \u00ab capacit\u00e9 au-del\u00e0 de l'horizon \u00bb. Fait crucial, le Pakistan a officiellement refus\u00e9 d'en faire partie bien que, dans le cas des attaques de drones, ils devront survoler le territoire pakistanais du Baloutchistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Tadjikistan et le Kirghizstan ont \u00e9galement refus\u00e9 d'accueillir des bases am\u00e9ricaines.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes talibans, pour leur part, sont de marbre. Le porte-parole Suhail Shaheen a \u00e9t\u00e9 cat\u00e9gorique : toutes les troupes \u00e9trang\u00e8res qui ne seront pas parties \u00e0 la date limite du 11 septembre seront consid\u00e9r\u00e9es comme - quoi d'autre ? - des occupants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa question n'est pas de savoir si les talibans parviendront \u00e0 asseoir leur domination, mais quand. Et cela nous am\u00e8ne aux deux questions vraiment importantes :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003ELa CIA sera-t-elle en mesure de maintenir ce qu' \u003Ca href=\"https:\/\/www.goodreads.com\/book\/show\/152038.The_Politics_of_Heroin\"\u003EAlfred McCoy\u003C\/a\u003E, puis \u003Ca href=\"https:\/\/sputniknews.com\/columnists\/201708251056794770-afghanistan-cia-heroin-ratline\"\u003Emoi-m\u00eame\u003C\/a\u003E, avons d\u00e9crit comme la fili\u00e8re de l'h\u00e9ro\u00efne afghane qui finance ses op\u00e9rations secr\u00e8tes ?\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003EEt si la CIA ne peut pas continuer \u00e0 superviser la production des champs de pavot \u00e0 opium en Afghanistan et \u00e0 coordonner les \u00e9tapes ult\u00e9rieures du commerce de l'h\u00e9ro\u00efne, [*] o\u00f9 ira-t-elle ?\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETous les esprits pensants d'Asie centrale et d'Asie du Sud savent que l'Empire du Chaos, pendant deux longues d\u00e9cennies, n'a jamais \u00e9t\u00e9 int\u00e9ress\u00e9 par la d\u00e9faite des talibans ou par la lutte pour \u00ab la libert\u00e9 du peuple afghan \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes principales motivations \u00e9taient :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cul\u003E\u003Cli\u003Econserver une base avanc\u00e9e cruciale et strat\u00e9gique sur les flancs des \u00ab menaces existentielles \u00bb que sont la Chine et la Russie, ainsi que l'intraitable Iran - dans le cadre du nouveau Grand Jeu ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003E\u00eatre bien plac\u00e9 pour exploiter plus tard les \u00e9normes richesses min\u00e9rales de l'Afghanistan ;\u003C\/li\u003E\u003Cli\u003Eet pour transformer l'opium en h\u00e9ro\u00efne afin de financer les op\u00e9rations de la CIA. L'opium a jou\u00e9 un r\u00f4le majeur dans l'essor de l'empire britannique et l'h\u00e9ro\u00efne reste l'un des principaux commerces louches du monde, pour financer des op\u00e9rations de renseignement.\u003C\/li\u003E\u003C\/ul\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ECe que veulent la Chine et l'OCS\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComparez maintenant tout ce qui pr\u00e9c\u00e8de avec l'approche chinoise.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EContrairement au Thinktankland de Washington, les homologues chinois semblent avoir fait leurs devoirs. Ils ont compris que l'URSS n'avait pas envahi l'Afghanistan en 1979 pour imposer la \u00ab d\u00e9mocratie populaire \u00bb - le jargon de l'\u00e9poque - mais qu'elle avait en fait \u00e9t\u00e9 invit\u00e9e par le gouvernement de Kaboul, reconnu par les Nations unies \u00e0 l'\u00e9poque, qui voulait essentiellement des routes, de l'\u00e9lectricit\u00e9, des soins m\u00e9dicaux, des t\u00e9l\u00e9communications et une bon niveau d'\u00e9ducation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme ces \u00e9l\u00e9ments de base de la modernit\u00e9 ne pouvaient \u00eatre fournis par les institutions occidentales, la solution devait venir du socialisme sovi\u00e9tique. Cela impliquait une r\u00e9volution sociale - une affaire compliqu\u00e9e dans une nation islamique profond\u00e9ment pieuse - et, surtout, la fin des seigneurs de la guerre locaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe contre-pied imp\u00e9rial de Zbignew Brzezinski a fonctionn\u00e9 parce qu'il a manipul\u00e9 les seigneurs de la guerre afghans et mis \u00e0 profit leur capacit\u00e9 \u00e0 constituer des milices - soutenues par d'immenses fonds (CIA, Saoudiens, services secrets pakistanais) - pour donner \u00e0 l'URSS son Vietnam.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAucun de ces seigneurs de la guerre n'\u00e9tait int\u00e9ress\u00e9 par l'abolition de la pauvret\u00e9 et le d\u00e9veloppement \u00e9conomique en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg style=\" width:1px;\" src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_191847_b9a31d.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EZbigniew Brzezinski et un homme suppos\u00e9 \u00eatre Oussama ben Laden (mais c'est contest\u00e9), 1981. Photo : Twitter\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa Chine reprend aujourd'hui le flambeau l\u00e0 o\u00f9 l'URSS l'a laiss\u00e9. P\u00e9kin, en contact \u00e9troit avec les talibans depuis d\u00e9but 2020, veut essentiellement \u00e9tendre le corridor \u00e9conomique Chine-Pakistan (CPEC) de 62 milliards de dollars - l'un des projets phares de l'initiative Belt and Road - \u00e0 l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re \u00e9tape, cruciale, sera la construction de l'autoroute Kaboul-Peshawar - \u00e0 travers le col de Khyber et la fronti\u00e8re actuelle de Torkham. Cela signifiera que l'Afghanistan fera de facto partie du CPEC.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl s'agit d'une int\u00e9gration r\u00e9gionale \u00e0 l'œuvre. Kaboul-Peshawar sera un centre n\u00e9vralgique suppl\u00e9mentaire du CPEC, qui comprend d\u00e9j\u00e0 la construction de l'a\u00e9roport ultra-strat\u00e9gique de \u003Ca href=\"http:\/\/www.xinhuanet.com\/english\/2020-06\/04\/c_139114079.htm\"\u003ETashkurgan\u003C\/a\u003E sur l'autoroute du Karakoram dans le Xinjiang, \u00e0 seulement 50 kilom\u00e8tres de la fronti\u00e8re pakistanaise et \u00e9galement proche de l'Afghanistan, ainsi que du port de Gwadar, au Baloutchistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e9but juin, une \u003Ca href=\"https:\/\/sputniknews.com\/asia\/202106041083070795-china-and-pakistan-ready-to-assist-economic-recovery-of-conflict-torn-afghanistan\"\u003Er\u00e9union trilat\u00e9rale\u003C\/a\u003E Chine-Afghanistan-Pakistan a conduit le minist\u00e8re chinois des Affaires \u00e9trang\u00e8res \u00e0 parier sans ambigu\u00eft\u00e9 sur le \u00ab redressement pacifique de l'Afghanistan \u00bb, la d\u00e9claration commune saluant \u00ab le retour rapide des talibans dans la vie politique de l'Afghanistan \u00bb et s'engageant \u00e0 \u00ab d\u00e9velopper les liens \u00e9conomiques et commerciaux. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est donc hors de question qu'une domination talibane rejette la volont\u00e9 chinoise de construire des projets d'infrastructure et d'\u00e9nergie ax\u00e9s sur l'int\u00e9gration \u00e9conomique r\u00e9gionale - la contrepartie demand\u00e9e aux mollahs \u00e9tant de maintenir la paix dans le pays et de lui \u00e9pargner des turbulences djihadistes de type ISIS-Khorasan susceptibles de d\u00e9border sur le Xinjiang.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe jeu chinois est clair : les Am\u00e9ricains ne doivent pas \u00eatre autoris\u00e9s \u00e0 exercer une influence sur le nouvel arrangement de Kaboul. Il s'agit de l'importance strat\u00e9gique de l'Afghanistan pour la Belt and Road - et cela s'entrem\u00eale avec les discussions internes de l'Organisation de coop\u00e9ration de Shanghai (OCS), incidemment fond\u00e9e il y a 20 ans, et qui pr\u00e9conise depuis des ann\u00e9es une \u00ab solution asiatique \u00bb pour le drame afghan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes discussions internes de l'OCS consid\u00e8rent que la projection par l'OTAN du nouvel Afghanistan comme un paradis jihadiste contr\u00f4l\u00e9 par Islamabad n'est rien d'autre qu'une fantasmagorie d\u00e9connect\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl sera fascinant de voir comment la Chine, le Pakistan, l'Iran, la Russie et m\u00eame l'Inde combleront le vide de l'apr\u00e8s-Guerre froide en Afghanistan. Il est tr\u00e8s important de se rappeler que tous ces acteurs, ainsi que les pays d'Asie centrale, sont membres \u00e0 part enti\u00e8re de l'OCS (ou observateurs, dans le cas de l'Iran).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est plausible que T\u00e9h\u00e9ran puisse handicaper d'\u00e9ventuels plans imp\u00e9riaux visant \u00e0 bombarder l'Afghanistan de l'ext\u00e9rieur - quel qu'en soit le motif. Par ailleurs, il est difficile de savoir si Islamabad ou Moscou, par exemple, aideraient les talibans \u00e0 prendre Bagram. Ce qui est certain, c'est que la Russie retirera les Talibans de sa liste d'organisations terroristes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c9tant donn\u00e9 que l'empire et l'OTAN - via la Turquie - ne partiront pas vraiment, une possibilit\u00e9 future distincte est une pouss\u00e9e de l'OCS, alli\u00e9e aux talibans (l'Afghanistan est \u00e9galement observateur de l'OCS), pour s\u00e9curiser la nation \u00e0 leurs conditions et se concentrer sur les projets de d\u00e9veloppement du CPEC. Mais la premi\u00e8re \u00e9tape semble \u00eatre la plus difficile : comment former un v\u00e9ritable gouvernement de coalition nationale solide \u00e0 Kaboul.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'histoire dira peut-\u00eatre que Washington voulait que l'Afghanistan soit le Vietnam de l'URSS ; des d\u00e9cennies plus tard, il a fini par trouver son propre second Vietnam, cette fois comme - quoi d'autre ? - une farce. Un Sa\u00efgon remix\u00e9 approche \u00e0 grands pas et une nouvelle \u00e9tape du nouveau Grand Jeu est en vue en Eurasie.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduction Corinne Autey-Roussel\u003Cbr \/\u003E\nPhoto : Le corridor du Wakhan, entre l'Afghanistan et le Xinjiang chinois \u00e0 l'est, Makalu \/ Pixabay\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E[*] Note de la traduction : [1] La calamiteuse crise des opiac\u00e9s \u003Cspan id=\"bt2afbbb\"\u003E\u003Ca onclick=\"togglebub('wiki,call__2afbbb_https(ddot)(slash)(slash)fr(dot)wikipedia(dot)org(slash)wiki(slash)Crise*des*opio%C3%AFdes_1');\"\u003E\u003Cspan class=\"philum ic-wiki2\"\u003E\u003C\/span\u003E\u003C\/a\u003E\u003C\/span\u003E \u003Ca href=\"https:\/\/fr.wikipedia.org\/wiki\/Crise_des_opio%C3%AFdes\"\u003E(lien en fran\u00e7ais)\u003C\/a\u003E que connaissent les USA depuis les ann\u00e9es 2010, a-t-elle \u00e9t\u00e9 aliment\u00e9e par des r\u00e9serves in\u00e9puisables d'opium afghan \u00e0 bas prix ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/07\/07\/les-americains-evacuent-saigon-saison-2-lhindou-kouch\/\"\u003Eentelekheia.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}