{"192022":{"id":"192022","parent":"191809","time":"1626079000","url":"http:\/\/reseauinternational.net\/afghanistan-les-etats-unis-partent-la-turquie-arrive\/","category":"War","title":"Afghanistan: les \u00c9tats-Unis partent, la Turquie arrive?","image":"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_192022_3a7853.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"afghanistan-les-etats-unis-partent-la-turquie-arrive","admin":"newsnet","views":"112","priority":"2","length":"8604","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_192022_3a7853.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EOn ne sait pas encore si Ankara sera en mesure de conclure un accord avec les talibans et de poursuivre la mission de l'OTAN.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ER\u00e9cemment, plusieurs m\u00e9dias ont diffus\u00e9 des informations selon lesquelles, apr\u00e8s le retrait d\u00e9finitif de l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine d'Afghanistan, l'arm\u00e9e turque pourrait prendre sa place. Au moins, pour assurer la s\u00e9curit\u00e9 de l'a\u00e9roport international de Kaboul, car il existe un risque \u00e9lev\u00e9 que les Talibans (organisation interdite en Russie) - pour des raisons objectives et des particularit\u00e9s de leur politique - puissent plonger la capitale du pays dans le chaos.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes d\u00e9clarations ont donn\u00e9 lieu \u00e0 plusieurs interpr\u00e9tations principales :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E1) La Turquie remplacera les \u00c9tats-Unis parce qu'elle est membre de l'OTAN. L'accord aurait en fait \u00e9t\u00e9 conclu lors du dernier sommet de l'Alliance de l'Atlantique Nord - et Joe Biden aurait trouv\u00e9 un terrain d'entente avec Recep Tayyip Erdogan. Ainsi, Washington confie la s\u00e9curit\u00e9 (probablement partielle) de l'Afghanistan \u00e0 la Turquie, tandis qu'Ankara obtient ses dividendes, y compris la possibilit\u00e9 de promouvoir une strat\u00e9gie de pan-turquisme dans la r\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E2) La Turquie a pris sa propre d\u00e9cision et a n\u00e9goci\u00e9 avec les Talibans sur cette question. En outre, le Pakistan, qui est le partenaire strat\u00e9gique de la Turquie et qui a une certaine influence sur les talibans, aidera Ankara de toutes les mani\u00e8res possibles. Tout cela se fait contre la volont\u00e9 des \u00c9tats-Unis, et la Turquie se consid\u00e8re comme un nouveau centre g\u00e9opolitique suffisamment fort en Eurasie pour mener sa propre politique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E3) L'explosion de nouvelles \u00e9tait d\u00e9lib\u00e9r\u00e9e afin de sonder les attitudes \u00e0 l'int\u00e9rieur et \u00e0 l'ext\u00e9rieur de la Turquie, de faire des \u00e9valuations appropri\u00e9es, d'identifier les faiblesses de cette approche, et d'identifier les forces qui ont activement critiqu\u00e9 ou soutenu le concept.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECependant, il est difficile de dire avec quel s\u00e9rieux ces forces particuli\u00e8res en Turquie s'attendaient \u00e0 entrer en Afghanistan - et comment elles repr\u00e9sentaient exactement leur pr\u00e9sence. Il est possible que l'exp\u00e9rience de l'utilisation des Fr\u00e8res musulmans en Libye ait incit\u00e9 la Turquie \u00e0 appliquer la m\u00eame m\u00e9thodologie de force par procuration (sous la direction directe des sup\u00e9rieurs turcs) en Afghanistan \u00e9galement. Mais le d\u00e9veloppement de cette histoire a montr\u00e9 certaines inad\u00e9quations entre le d\u00e9sir et la capacit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_192022_450868.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMohammad Naeem, pr\u00e9sident du Politburo des Talibans, a accord\u00e9 une interview \u00e0 la cha\u00eene de t\u00e9l\u00e9vision kurde Rudav le 3 juillet 2021. A la question \u00ab Que pensez-vous de la nouvelle selon laquelle la Turquie aurait h\u00e9rit\u00e9 des bases am\u00e9ricaines et d'un a\u00e9roport en Afghanistan ? Comme vous le savez, il y a des pourparlers entre les \u00c9tats-Unis et la Turquie sur cette question \u00bb, il a r\u00e9pondu comme suit :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab La question des troupes \u00e9trang\u00e8res et de leur retrait a d\u00e9j\u00e0 \u00e9t\u00e9 finalis\u00e9e. Selon notre trait\u00e9, toutes les forces doivent \u00eatre retir\u00e9es, sauf les missions diplomatiques. Cette question a \u00e9t\u00e9 finalis\u00e9e. Tous ceux qui veulent rester dans notre pays, nous les consid\u00e9rerons d\u00e9finitivement comme des envahisseurs. Ils ne devraient pas rester ici avec la force militaire. Cependant, nous aurons de bonnes relations avec chacun d'entre eux Nous attendons un soutien international des pays voisins et r\u00e9gionaux. Nos relations avec les autres pays seront bonnes, mais la pr\u00e9sence de forces \u00e9trang\u00e8res est totalement rejet\u00e9e. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe porte-parole des talibans a donn\u00e9 une r\u00e9ponse \u00e9vasive. D'une part, il a rejet\u00e9 la pr\u00e9sence militaire de quiconque, mais d'autre part, il n'a ni confirm\u00e9 ni ni\u00e9 l'\u00e9ventuelle participation future de la Turquie \u00e0 la s\u00e9curisation de divers sites en Afghanistan. La pr\u00e9sence militaire peut \u00eatre diff\u00e9rente de la mise en œuvre de mesures de s\u00e9curit\u00e9, y compris celles dans lesquelles les talibans eux-m\u00eames ont un int\u00e9r\u00eat. Puisque, th\u00e9oriquement, les Talibans peuvent faire appel \u00e0 des forces ext\u00e9rieures pour n'importe quelle t\u00e2che.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais la position am\u00e9ricaine sur le retrait et la poursuite de la coop\u00e9ration avec les autorit\u00e9s afghanes officielles donne une image plus claire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELors d'une conf\u00e9rence de presse du 2 juillet 2021, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a d\u00e9clar\u00e9 :\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab Dans le cadre de notre processus de retrait en cours, le secr\u00e9taire \u00e0 la d\u00e9fense a approuv\u00e9 un plan visant \u00e0 transf\u00e9rer le commandement de notre mission en Afghanistan du g\u00e9n\u00e9ral Scott Miller au g\u00e9n\u00e9ral Frank McKenzie. Ce transfert devrait prendre effet \u00e0 la fin de ce mois.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe g\u00e9n\u00e9ral McKenzie conservera toute son autorit\u00e9 en tant que commandant des forces am\u00e9ricaines en Afghanistan. Il continuera d'exercer son autorit\u00e9 pour mener toute op\u00e9ration antiterroriste n\u00e9cessaire \u00e0 la protection du territoire national contre les menaces \u00e9manant de l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_192022_c91383.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt il dirigera les efforts des \u00c9tats-Unis pour d\u00e9velopper des options de soutien logistique, financier et technique pour les forces afghanes une fois que notre retrait sera termin\u00e9. Dans le cadre de ce nouvel accord, le secr\u00e9taire d'\u00c9tat a \u00e9galement approuv\u00e9 la cr\u00e9ation de la force avanc\u00e9e am\u00e9ricaine en Afghanistan, qui sera dirig\u00e9e par le contre-amiral de la marine Peter Waisley. Le commandement du contre-amiral Waisley sera bas\u00e9 \u00e0 Kaboul et sera soutenu par le brigadier g\u00e9n\u00e9ral Curtis Buzzard, qui dirigera la Direction de la s\u00e9curit\u00e9 de la d\u00e9fense en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe bureau sera bas\u00e9 au Qatar et fournira un soutien financier aux forces de d\u00e9fense et de s\u00e9curit\u00e9 nationales afghanes, y compris, \u00e0 terme, un soutien pour la maintenance des avions. Ce changement de structure et de direction et le transfert aujourd'hui de la base a\u00e9rienne de Bagram aux forces de d\u00e9fense et de s\u00e9curit\u00e9 nationales afghanes sont des \u00e9tapes cl\u00e9s de notre processus de retrait, qui refl\u00e8tent une pr\u00e9sence militaire am\u00e9ricaine plus r\u00e9duite en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette pr\u00e9sence continuera \u00e0 se concentrer sur quatre points au cours de la p\u00e9riode \u00e0 venir. Premi\u00e8rement, prot\u00e9ger notre pr\u00e9sence diplomatique dans le pays. Deuxi\u00e8mement, le soutien aux exigences de s\u00e9curit\u00e9 \u00e0 l'a\u00e9roport international Hamid Karzai. Troisi\u00e8mement, des conseils et une assistance permanente aux forces de d\u00e9fense et de s\u00e9curit\u00e9 nationales afghanes, selon les besoins. Et quatri\u00e8mement, le soutien \u00e0 nos efforts de lutte contre le terrorisme. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9cision de cr\u00e9er ce commandement suppl\u00e9mentaire a \u00e9t\u00e9 prise par le secr\u00e9taire am\u00e9ricain \u00e0 la D\u00e9fense, Lloyd Austin, le m\u00eame jour, le 2 juillet. Il convient de noter que la semaine derni\u00e8re, le chef du Pentagone s'est rendu au Tadjikistan et en Ouzb\u00e9kistan, o\u00f9 il a discut\u00e9 des questions de s\u00e9curit\u00e9 r\u00e9gionale et de la coop\u00e9ration avec l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENous constatons donc que le contingent am\u00e9ricain limit\u00e9 restera en Afghanistan apr\u00e8s tout. On ignore si cela s'inscrit dans le cadre des accords conclus avec les talibans (par exemple, autoriser la pr\u00e9sence de missions diplomatiques pourrait automatiquement signifier disposer de personnel sp\u00e9cialis\u00e9 pour assurer la s\u00e9curit\u00e9 de ces missions).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'\u00e9quipe du contre-amiral Weasley serait au moins \u00e0 Kaboul, comme indiqu\u00e9 officiellement. Il est possible que les \u00c9tats-Unis et les autorit\u00e9s officielles qu'ils soutiennent tentent de cr\u00e9er une ceinture de s\u00e9curit\u00e9 stable autour de Kaboul et des zones sp\u00e9ciales suppl\u00e9mentaires \u00e0 l'int\u00e9rieur de la capitale, comme cela a \u00e9t\u00e9 fait lors de l'occupation de Bagdad en Irak.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa chef de la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA), Deborah Lyons, a rencontr\u00e9 l'\u00e9quipe de n\u00e9gociation des Talibans \u00e0 Doha le 6 juillet. Les deux parties ont convenu que les pourparlers de paix devaient \u00eatre la seule solution pour un r\u00e8glement politique en Afghanistan. Cependant, la veille, les Talibans avaient pris le contr\u00f4le de la fronti\u00e8re nord du pays en combattant, montrant ainsi exactement le type de politique qu'ils poursuivaient. La situation reste tendue, et si la violence s'intensifie, des milliers de nouveaux r\u00e9fugi\u00e9s sont pr\u00eats \u00e0 se d\u00e9verser dans les pays voisins, \u00e0 savoir l'Iran, le Pakistan, le Tadjikistan, le Turkm\u00e9nistan et l'Ouzb\u00e9kistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEx: \u003Ca href=\"https:\/\/katehon.com\/ru\/node\/78007\"\u003Ekatehon.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource: \u003Ca href=\"http:\/\/euro-synergies.hautetfort.com\/archive\/2021\/07\/11\/afghanistan-les-etats-unis-partent-la-turquie-arrive.html\"\u003Eeuro-synergies.hautetfort.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"http:\/\/reseauinternational.net\/afghanistan-les-etats-unis-partent-la-turquie-arrive\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}