{"195078":{"id":"195078","parent":"193733","time":"1631543522","url":"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/prise-de-controle-de-lafghanistan-par-les-talibans-le-pire-echec-de-toute-lhistoire-pour-lappareil-de-renseignements-etasunien","category":"documentaires","title":"Prise de contr\u00f4le de l'Afghanistan par les Talibans : le pire \u00e9chec de toute l'histoire pour l'appareil de renseignements \u00e9tasunien","image":"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195078_d3d731.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"prise-de-controle-de-l-afghanistan-par-les-talibans-le-pire-echec-de-toute-l-histoire-pour-l-appareil-de-renseignements-etasunien","admin":"newsnet","views":"584","priority":"3","length":"11716","lang":"","content":"\u003Cp\u003EPar Andrew Korybko − Le 31 ao\u00fbt 2021 − Source \u003Ca href=\"https:\/\/orientalreview.org\/2021\/08\/31\/the-talibans-takeover-of-afghanistan-was-the-us-greatest-intel-failure-ever\"\u003EOriental Review\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELa prise de contr\u00f4le centrale rel\u00e8ve que la sup\u00e9riorit\u00e9 technologique des \u00c9tats-Unis n'a servi \u00e0 rien durant la guerre en Afghanistan, et que les sources humaines de renseignements dont ceux-ci d\u00e9pendaient n'\u00e9taient pas assez fiables.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195078_b761a3.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ELa CIA pr\u00e9voyait de fermer ses bases de satellites en Afghanistan, et de rapatrier tout son personnel \u00e0 Kaboul au d\u00e9but de l'\u00e9t\u00e9.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EL'histoire retiendra que les \u00c9tats-Unis n'ont jamais connu d'\u00e9chec plus cuisant, en mati\u00e8re de renseignements, que \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\/?module=articles&action=view&id=2172\"\u003Ela prise de contr\u00f4le de l'Afghanistan par les Talibans\u003C\/a\u003E. Des voix contrariennes pourraient \u00e9voquer Pearl Harbor ou le 11 septembre, mais on a d\u00e9couvert depuis que certaines personnes au moins, aux \u00c9tats-Unis, \u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/la-guerre-perpetuelle-pour-une-paix-perpetuelle\"\u003E\u00e9taient au courant de ces deux attaques avant qu'elles se produisent\u003C\/a\u003E, m\u00eame si aucune action ne fut entreprise \u00e0 l'avance pour les emp\u00eacher, quelles que soient les hypoth\u00e8ses que l'on puisse \u00e9mettre pour expliquer cela. Pour ce qui concerne la guerre en Irak, que certains pourraient \u00e9galement \u00e9voquer, elle n'a pas sa place dans ce contexte, car les renseignements sur la base desquels elle fut lanc\u00e9e avaient \u00e9t\u00e9 fabriqu\u00e9s, et n'avaient \u00e9t\u00e9 partag\u00e9s avec le public que pour manipuler les perceptions en soutien de cette campagne planifi\u00e9e d'avance. La prise de contr\u00f4le de l'Afghanistan par les Talibans est compl\u00e8tement diff\u00e9rente de ces trois exemples, car la communaut\u00e9 des renseignements \u00e9tasuniens a totalement \u00e9chou\u00e9 \u00e0 anticiper ce sc\u00e9nario.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est exact que certains, \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.nbcnews.com\/politics\/national-security\/cia-warned-rapid-afghanistan-collapse-so-why-did-u-s-n1277026\"\u003Ela CIA\u003C\/a\u003E et \u003Ca href=\"https:\/\/www.wsj.com\/articles\/confidential-state-department-cable-in-july-warned-of-afghanistans-collapse-11629406993\"\u003Eau d\u00e9partement d'\u00c9tat\u003C\/a\u003E, ont \u00e9mis des avertissements \u00e0 l'avance \u00e0 ce sujet durant l'\u00e9t\u00e9, mais il \u00e9tait trop tard pour que cela change quoi que ce f\u00fbt apr\u00e8s que la machine militaire \u00e9tasunienne a d\u00e9clench\u00e9 son retrait. Ceci est absolument inacceptable d'un point de vue professionnel, car on savait depuis un bon moment d\u00e9j\u00e0, parmi les membres des administrations permanentes des arm\u00e9es, du renseignement, et de la diplomatie (l'\u003Ci\u003E\u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/theintercept.com\/2021\/08\/17\/afghanistan-papers-kabul-taliban-craig-whitlock\"\u003E\u00c9tat profond\u003C\/a\u003E\u00ab\u003C\/i\u003E) que les \u00c9tats-Unis \u00e9taient en train de perdre la guerre. On en a la preuve par le \u003Ca href=\"https:\/\/wikileaks.org\/wiki\/Afghan_War_Diary,_2004-2010\"\u003Ejournal de guerre afghan\u003C\/a\u003E mis \u00e0 disposition par Wikileaks, couvrant la phase du conflit \u00e9tal\u00e9e entre 2004 et 2010, ainsi que par les \u003Ca href=\"https:\/\/theintercept.com\/2021\/08\/17\/afghanistan-papers-kabul-taliban-craig-whitlock\"\u003EAfghanistan Papers\u003C\/a\u003E, obtenus par le Washington Post en 2019, apr\u00e8s une demande \u00e9mise dans le cadre du \u003Ci\u003EFreedom Of Information Act\u003C\/i\u003E. Ces deux \u00e9l\u00e9ments ont \u00e9tabli que l'\u003Ci\u003E\u00ab \u00c9tat profond \u00bb\u003C\/i\u003E mentait au sujet de la guerre, pleinement au courant de la corruption, et pessimiste quant aux perspectives du conflit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes observations internes n'impliquaient pas automatiquement que les Talibans allaient s'emparer de l'Afghanistan avant m\u00eame la fin du retrait \u00e9tasunien, mais elles sugg\u00e9raient tr\u00e8s fortement qu'ils pourraient in\u00e9vitablement finir par le faire. Ce sc\u00e9nario dramatique a \u00e9t\u00e9 rat\u00e9 par l'\u003Ci\u003E\u00ab \u00c9tat profond \u00bb\u003C\/i\u003E, du fait que ses membres s'\u00e9taient mis \u00e0 croire en leurs propres mensonges int\u00e9ress\u00e9s au sujet de la guerre, apr\u00e8s les avoir mont\u00e9s pour duper le grand public. Apr\u00e8s un temps, ils sont devenus incapables de d\u00e9celer objectivement la v\u00e9rit\u00e9 parmi les \u00e9l\u00e9ments faux. Ils savaient que l'Arm\u00e9e Nationale Afghane (ANA) \u00e9tait extr\u00eamement corrompue et mal entra\u00een\u00e9e, mais ils n'avaient pas bien \u00e9valu\u00e9 \u00e0 quel stade de d\u00e9moralisation elle \u00e9tait tomb\u00e9e, surtout apr\u00e8s que le pr\u00e9sident Joe Biden s'engagea \u00e0 poursuivre le retrait annonc\u00e9 par son pr\u00e9d\u00e9cesseur, m\u00eame si l'\u00e9ch\u00e9ance en avait \u00e9t\u00e9 report\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn autre facteur majeur qu'ils ont rat\u00e9 est l'attrait r\u00e9ellement populaire, et \u00e0 croissance rapide, que les Talibans ont exerc\u00e9 sur les Afghans moyens, surtout ceux enr\u00f4l\u00e9s dans l'Arm\u00e9e nationale afghane. Le groupe est parvenu \u00e0 se requalifier comme mouvement de lib\u00e9ration nationale, quoique toujours d\u00e9sign\u00e9 comme terroriste \u003Ca href=\"https:\/\/russiancouncil.ru\/en\/blogs\/andrew-korybko\/russia-the-taliban-from-narrative-challenges-to-opportunities\"\u003Epar la Russie\u003C\/a\u003E et le reste de la communaut\u00e9 internationale. Ils ont parvenu \u00e0 se pr\u00e9senter de mani\u00e8re convaincante comme le soi-disant \u003Ci\u003E\u00ab moindre mal \u00bb\u003C\/i\u003E apr\u00e8s que les \u00c9tats-Unis et leurs alli\u00e9s de l'ANA ont tu\u00e9 d'innombrables civils, consid\u00e9r\u00e9s comme des \u003Ci\u003E\u00ab dommages collat\u00e9raux \u00bb\u003C\/i\u003E, durant les op\u00e9rations men\u00e9es depuis presque vingt ans, suppos\u00e9ment contre les Talibans. Les Talibans ont \u00e9galement pris un positionnement ferme face \u00e0 la corruption, incorpor\u00e9 davantage de minorit\u00e9s en leurs rangs (y compris parmi leurs dirigeants), et sont ainsi parvenus \u00e0 infiltrer id\u00e9ologiquement une grande partie de l'ANA.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe d\u00e9nouement, mentionn\u00e9 ci-avant, a d\u00e9bouch\u00e9 sur un entra\u00eenement, pratiqu\u00e9 par les \u00c9tats-Unis sans le savoir, au b\u00e9n\u00e9fice de sympathisants des Talibans, sur la mani\u00e8re d'op\u00e9rer les \u00e9quipements militaires d\u00e9ploy\u00e9s pour 85 milliards de dollars, laiss\u00e9s en arri\u00e8re lors du retrait, pr\u00e9cis\u00e9ment pour lutter contre ce groupe. C'est la raison pour laquelle tant de soldats afghans se sont rendus en masse, une fois que les Talibans atteignirent les portes de leur ville, surtout apr\u00e8s que certains des plus braves parmi eux soient devenus totalement d\u00e9moralis\u00e9s par le fait que leur parrain \u00e9tranger leur avait coup\u00e9 tout soutien a\u00e9rien. \u003Ca href=\"https:\/\/oneworld.press\/?module=articles&action=view&id=2160\"\u003ELe gouvernement Ghani\u003C\/a\u003E resta par cons\u00e9quent \u003Ca href=\"https:\/\/m.jpost.com\/middle-east\/the-afghan-govt-overthrown-by-taliban-never-existed-source-677178\/amp\"\u003Eplus ou moins \u00e9ph\u00e9m\u00e8re\u003C\/a\u003E, et n'exista jamais r\u00e9ellement en pratique hors de Kaboul, et peut-\u00eatre dans quelques autres lieux, comme une ou deux villes importantes. Au sujet de l'ancien pr\u00e9sident, il a d\u00e9fi\u00e9 ses parrains en refusant de d\u00e9missionner, ce qui aurait facilit\u00e9 le gouvernement de transition que les \u00c9tats-Unis comptaient cr\u00e9er avant leur retrait, afin de conserver quelque influence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis pensaient que Ghani \u00e9tait leur marionnette, et s'il le fut v\u00e9ritablement pour l'essentiel, son \u00e9go \u00e9tait bien trop d\u00e9velopp\u00e9 pour qu'il d\u00e9missionne ainsi, surtout apr\u00e8s avoir mentionn\u00e9 qu'il tiendrait jusqu'\u00e0 la fin des fins. Il a fini par fuir une fois qu'il a compris qu'il ne pouvait plus avoir confiance en ses propres hommes, parmi lesquels de nombreux \u00e9l\u00e9ments avaient sympathis\u00e9 secr\u00e8tement avec les Talibans, et ne voulaient pas risquer leur vie pour lui conserver Kaboul. L'hubris de Ghani l'a donc aveugl\u00e9 face \u00e0 cette r\u00e9alit\u00e9, tout comme la propre hubris h\u00e9g\u00e9monique des \u00c9tats-Unis les ont aveugl\u00e9s quant \u00e0 son refus de principe de d\u00e9missionner, en d\u00e9pit du fait qu'il \u00e9tait leur marionnette. Comme \u00e9crit ci-avant, chacun croyait en ses propres mensonges, et pour des raisons de convenances personnelles ou professionnelles, et nul n'avait pour volont\u00e9 d'\u00e9valuer objectivement la situation. Le r\u00e9sultat final en a \u00e9t\u00e9 que les Talibans ont pris le contr\u00f4le, non seulement de l'Afghanistan, mais se sont \u00e9galement empar\u00e9s de l'\u00e9quipement militaire que les \u00c9tats-Unis y avaient laiss\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195078_d3d731.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003EPour l'ancien chef du contre-terrorisme de la CIA de la r\u00e9gion : l'Afghanistan n'est pas qu'un \u00e9chec du renseignement - c'est bien pire.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003ER\u00e9trospectivement, on peut sans doute en conclure que cette situation a r\u00e9sult\u00e9 de plusieurs facteurs convergents. Tout d'abord, l'\u003Ci\u003E\u00ab \u00c9tat profond \u00bb\u003C\/i\u003E n'a pas \u00e9t\u00e9 capable de reconna\u00eetre qu'il ne gagnait pas la guerre, quelle que soit la m\u00e9trique conventionnelle pour en mesurer le succ\u00e8s, ni que ces m\u00e9triques conventionnelles n'\u00e9taient pas adapt\u00e9es au conflit dans lequel il \u00e9tait impliqu\u00e9. Cela a conduit au second facteur, qui est qu'ils ont menti au public et m\u00eame \u00e0 leurs propres coll\u00e8gues, \u00e0 tous les sujets, ce qui en troisi\u00e8me a cr\u00e9\u00e9 la r\u00e9alit\u00e9 alternative qu'ils se sont mis \u00e0 croire et ont divorc\u00e9 avec la r\u00e9alit\u00e9 objective. Des renseignements humains fiables auraient contribu\u00e9 \u00e0 enrayer ces tendances, mais manquaient, de toute \u00e9vidence. En r\u00e9alit\u00e9, les Talibans disposaient sans doute d'innombrables agents doubles travaillant pour leur compte, et apportant aux \u00c9tats-Unis davantage d'informations soutenant leurs vœux pieux, pour les amener \u00e0 poursuivre leur trajectoire contre-productive.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe groupe est parvenu \u00e0 r\u00e9aliser cela parce que les \u00c9tats-Unis ne disposaient d'aucun autre moyen significatif d'obtenir des renseignements \u00e0 son sujet. Les Talibans ne se sont pas appuy\u00e9 sur des technologies modernes d'information ou de communication, \u00e0 l'instar de la plupart des autres cibles du renseignement dans le monde. Leurs messages ne pouvaient par cons\u00e9quent pas \u00eatre intercept\u00e9s ni analys\u00e9s par la NSA, ce qui a d\u00e9coul\u00e9 sur une d\u00e9pendance disproportionn\u00e9e des renseignements \u00e9tasuniens \u00e0 l'\u00e9gard des sources humaines, dont la plupart \u00e9taient sans doute des sympathisants des Talibans (que ce soit depuis le d\u00e9but, ou sur le tard), voire des membres secrets du groupe. Durant tout ce temps, les Talibans ont fait tourner les \u00c9tats-Unis en bourrique, les envoyant \u00e0 la chasse au dahu, et les trompant d\u00e9lib\u00e9r\u00e9ment quant \u00e0 la r\u00e9elle \u00e9tendue de leur attrait sur le terrain pour la soci\u00e9t\u00e9 afghane, ce qui a fini par d\u00e9boucher sur cette campagne de lib\u00e9ration d'une dur\u00e9e de deux semaines, sans pr\u00e9c\u00e9dent et quasiment sans verser de sang ; un franc succ\u00e8s.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa principale conclusion est que la sup\u00e9riorit\u00e9 technologique \u00e9tasunienne est rest\u00e9e sans objet durant leur guerre contre l'Afghanistan, et que les sources humaines de renseignements n'\u00e9taient pas assez fiables. L'\u003Ci\u003E\u00ab \u00c9tat profond \u00bb\u003C\/i\u003E a fini par croire en ses propres mensonges, ce qui a perp\u00e9tr\u00e9 un cercle vicieux, contribuant \u00e0 la formulation de politiques encore plus contre-productives, et peu de personnes dans la boucle avaient pour volont\u00e9 d'\u00e9valuer objectivement la situation qu'ils avaient sous les yeux depuis le d\u00e9but. On peut par cons\u00e9quent avancer que l'id\u00e9ologie a constitu\u00e9 le facteur le plus d\u00e9terminant de ce conflit : l'id\u00e9ologie des Talibans a attir\u00e9 suffisamment d'Afghans dans ses rangs pour atteindre une sup\u00e9riorit\u00e9 en mati\u00e8re de renseignement dans la dur\u00e9e, cependant que l'id\u00e9ologie lib\u00e9rale-d\u00e9mocratique \u00e9tasunienne a convaincu ces derniers qu'il n'y avait pas de raison que leur mission de construction d'une nation p\u00fbt jamais r\u00e9ellement \u00e9chouer. Si les \u00c9tats-Unis avaient g\u00e9r\u00e9 correctement ces deux facteurs, le d\u00e9bouch\u00e9 de la guerre aurait pu \u00eatre diff\u00e9rent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003E\u003Cb\u003EAndrew Korybko\u003C\/b\u003E est un analyste politique \u00e9tasunien, \u00e9tabli \u00e0 Moscou, sp\u00e9cialis\u00e9 dans les relations entre la strat\u00e9gie \u00e9tasunienne en Afrique et en Eurasie, les nouvelles Routes de la soie chinoises, et la \u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/thesaurus#guerre-hybride\"\u003EGuerre hybride\u003C\/a\u003E.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduit par Jos\u00e9 Mart\u00ed, relu par Wayan, pour le Saker Francophone\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/lesakerfrancophone.fr\/prise-de-controle-de-lafghanistan-par-les-talibans-le-pire-echec-de-toute-lhistoire-pour-lappareil-de-renseignements-etasunien\"\u003Elesakerfrancophone.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}