{"195694":{"id":"195694","parent":"193733","time":"1632765977","url":"https:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/09\/27\/2001-2021-comment-les-marchands-darmes-americains-ont-gagne-la-guerre\/","category":"Business","title":"2001-2021 : Comment les marchands d'armes am\u00e9ricains ont gagn\u00e9 la guerre","image":"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195694_c1ad44.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"2001-2021-comment-les-marchands-d-armes-americains-ont-gagne-la-guerre","admin":"newsnet","views":"83","priority":"3","length":"22999","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195694_c1ad44.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa raison \u00e9thique pour laquelle faire partie de l'OTAN n'est pas une bonne chose pour la France : cette entit\u00e9 cr\u00e9\u00e9e en 1949, \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/history.state.gov\/milestones\/1945-1952\/nato\"\u003El'initiative des USA\u003C\/a\u003E pour contenir l'Union Sovi\u00e9tique, qui n'a donc plus de raison d'\u00eatre et qui doit se fabriquer des menaces fant\u00f4mes pour continuer de justifier son existence, ne sert qu'au maintien d'un business des plus r\u00e9pugnants. Nous le verrons avec cet article.\u003C\/p\u003E\u003Chr \/\u003EPar William D. Hartung\u003Cbr \/\u003E\nParu sur \u003Ca href=\"https:\/\/tomdispatch.com\/the-profits-of-war\"\u003ETom Dispatch\u003C\/a\u003E et \u003Ca href=\"https:\/\/consortiumnews.com\/2021\/09\/23\/how-corporations-won-the-war-on-terror\"\u003EConsortium News\u003C\/a\u003E sous le titre \u003Ci\u003EHow Corporations Won the War on Terror\u003C\/i\u003E\u003Chr \/\u003ELes co\u00fbts et les cons\u00e9quences des guerres am\u00e9ricaines du vingt-et-uni\u00e8me si\u00e8cle sont d\u00e9sormais bien document\u00e9s : 8 000 milliards de dollars de d\u00e9penses et plus de 380 000 morts civiles, selon les \u003Ca href=\"https:\/\/watson.brown.edu\/costsofwar\"\u003Ecalculs\u003C\/a\u003E du projet Costs of War de l'universit\u00e9 Brown. La question de savoir qui a le plus b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 de cette orgie de d\u00e9penses militaires a, malheureusement, re\u00e7u beaucoup moins d'attention.\u003Cp\u003ELes entreprises, grandes et petites, ont quitt\u00e9 le festin financier de la flamb\u00e9e des d\u00e9penses militaires de l'apr\u00e8s-11 septembre avec des sommes v\u00e9ritablement stup\u00e9fiantes en poche. Apr\u00e8s tout, les d\u00e9penses du Pentagone ont totalis\u00e9 la somme presque inimaginable de plus de \u003Ca href=\"https:\/\/comptroller.defense.gov\/Portals\/45\/Documents\/defbudget\/fy2021\/FY21_Green_Book.pdf\" target=\"_blank\"\u003E14 mille milliards de dollars\u003C\/a\u003E depuis le d\u00e9but de la guerre d'Afghanistan en 2001, dont \u003Ca href=\"https:\/\/crsreports.congress.gov\/product\/pdf\/IF\/IF10600\"\u003Ela moiti\u00e9\u003C\/a\u003E (tenez-vous bien) est all\u00e9e \u003Ci\u003Edirectemen\u003C\/i\u003Et aux entreprises du secteur de la d\u00e9fense.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELe porte-monnaie est ouvert\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe climat politique cr\u00e9\u00e9 par la guerre mondiale contre le terrorisme, ou GWOT (Global War on Terror), comme les responsables de l'administration Bush l'ont rapidement \u003Ca href=\"https:\/\/2001-2009.state.gov\/s\/ct\/rls\/wh\/6947.htm\"\u003Ebaptis\u00e9e\u003C\/a\u003E, a ouvert la voie \u00e0 des augmentations consid\u00e9rables du budget du Pentagone. Au cours de la premi\u00e8re ann\u00e9e qui a suivi les attentats du 11 septembre et l'invasion de l'Afghanistan, les d\u00e9penses de d\u00e9fense ont \u003Ca href=\"https:\/\/comptroller.defense.gov\/Portals\/45\/Documents\/defbudget\/fy2021\/FY21_Green_Book.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eaugment\u00e9\u003C\/a\u003E de plus de 10 %, et ce n'\u00e9tait que le d\u00e9but. Elles allaient augmenter chaque ann\u00e9e pendant la d\u00e9cennie suivante, un fait sans pr\u00e9c\u00e9dent dans l'histoire am\u00e9ricaine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe budget du Pentagone a \u003Ca href=\"https:\/\/comptroller.defense.gov\/Portals\/45\/Documents\/defbudget\/fy2021\/FY21_Green_Book.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eatteint\u003C\/a\u003E en 2010 son niveau le plus \u00e9lev\u00e9 depuis la Seconde Guerre mondiale - plus de 800 milliards de dollars, soit nettement \u003Ca href=\"https:\/\/3ba8a190-62da-4c98-86d2-893079d87083.usrfiles.com\/ugd\/3ba8a1_84180a1b3cdf478f8023d8ca96cb682a.pdf\" target=\"_blank\"\u003Eplus\u003C\/a\u003E que ce que le pays avait d\u00e9pens\u00e9 pour ses forces au plus fort des guerres de Cor\u00e9e et du Vietnam ou pendant le tr\u00e8s vant\u00e9 renforcement de l'arm\u00e9e par le pr\u00e9sident Ronald Reagan dans les ann\u00e9es 1980.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt dans le nouveau climat politique suscit\u00e9 par la r\u00e9action aux attentats du 11 septembre 2001, ces augmentations sont all\u00e9es bien au-del\u00e0 des d\u00e9penses sp\u00e9cifiquement li\u00e9es aux guerres en Irak et en Afghanistan. Comme l'avait \u003Ca href=\"https:\/\/www.multinationalmonitor.org\/mm2001\/01november\/nov01corp1.html\"\u003Ed\u00e9clar\u00e9\u003C\/a\u003E Harry Stonecipher, alors vice-pr\u00e9sident de Boeing, au \u003Ci\u003EWall Street Journal\u003C\/i\u003E lors d'une interview en octobre 2001, \u00ab Le porte-monnaie est maintenant ouvert Tout membre du Congr\u00e8s qui ne votera pas pour les fonds dont nous avons besoin pour d\u00e9fendre ce pays devra se chercher un nouveau poste apr\u00e8s novembre prochain \u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa proph\u00e9tie de Stonecipher sur l'augmentation rapide des budgets du Pentagone s'est av\u00e9r\u00e9e exacte. Et \u00e7a n'a jamais cess\u00e9. L'administration Biden est tout sauf une exception. Sa derni\u00e8re \u003Ca href=\"https:\/\/thehill.com\/policy\/defense\/547340-biden-requests-753b-defense-budget\"\u003Eproposition\u003C\/a\u003E de budget pour le Pentagone et les programmes de d\u00e9fense connexes, comme le d\u00e9veloppement d'ogives nucl\u00e9aires par le D\u00e9partement de l'\u00c9nergie, a d\u00e9pass\u00e9 753 milliards de dollars pour l'ann\u00e9e fiscale 2022. Et pour ne pas \u00eatre en reste, les commissions des services arm\u00e9s de la Chambre et du S\u00e9nat ont d\u00e9j\u00e0 vot\u00e9 pour ajouter environ \u003Ca href=\"https:\/\/thehill.com\/opinion\/finance\/570673-the-pentagon-budget-is-already-out-of-control-some-in-congress-want-to-make\"\u003E24 milliards de dollars\u003C\/a\u003E \u00e0 cette somme pharamineuse.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EQui en a b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes b\u00e9n\u00e9fices de l'augmentation des d\u00e9penses du Pentagone, apr\u00e8s le 11 septembre, ont \u00e9t\u00e9 distribu\u00e9s de mani\u00e8re tr\u00e8s concentr\u00e9e. Plus \u003Ca href=\"https:\/\/sam.gov\/reports\/awards\/static\"\u003Ed'un tiers\u003C\/a\u003E de tous les contrats vont d\u00e9sormais \u00e0 seulement cinq grandes entreprises d'armement - Lockheed Martin, Boeing, General Dynamics, Raytheon et Northrop Grumman. Ces cinq entreprises ont re\u00e7u plus de \u003Ca href=\"https:\/\/3ba8a190-62da-4c98-86d2-893079d87083.usrfiles.com\/ugd\/3ba8a1_53cf880837cd4b178a80adfd0f00812f.pdf\" target=\"_blank\"\u003E166 milliards de dollars\u003C\/a\u003E de contrats pour la seule ann\u00e9e fiscale 2020.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour mettre un tel chiffre en perspective, les 75 milliards de dollars de contrats du Pentagone accord\u00e9s \u00e0 Lockheed Martin cette ann\u00e9e-l\u00e0 repr\u00e9sentaient plus d'une fois et demie l'ensemble du budget 2020 du D\u00e9partement d'\u00c9tat et de l'Agence des \u00c9tats-Unis pour le d\u00e9veloppement international (USAID), qui s'\u00e9levait \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.state.gov\/wp-content\/uploads\/2020\/02\/FY-2021-CBJ-Final.pdf\" target=\"_blank\"\u003E44 milliards de dollars\u003C\/a\u003E pour les deux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ES'il est vrai que les plus grands b\u00e9n\u00e9ficiaires financiers de l'augmentation des d\u00e9penses militaires apr\u00e8s le 11 septembre ont \u00e9t\u00e9 ces cinq entreprises d'armement, elles n'ont pas \u00e9t\u00e9 les seules \u00e0 en profiter. Les entreprises qui ont b\u00e9n\u00e9fici\u00e9 du renforcement des capacit\u00e9s militaires, au cours des 20 derni\u00e8res ann\u00e9es, comprennent \u00e9galement des soci\u00e9t\u00e9s de logistique et de construction comme Kellogg, Brown & Root (KBR) et Bechtel, ainsi que des entreprises de s\u00e9curit\u00e9 priv\u00e9e arm\u00e9e telles que Blackwater et Dyncorp.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe Congressional Research Service estime qu'au cours de l'exercice 2020, les d\u00e9penses pour les entreprises de toutes sortes ont atteint \u003Ca href=\"https:\/\/crsreports.congress.gov\/product\/pdf\/IF\/IF10600\"\u003E420 milliards de dollars\u003C\/a\u003E, soit bien plus de la moiti\u00e9 du budget total du Pentagone. Les entreprises des trois cat\u00e9gories susmentionn\u00e9es ont profit\u00e9 des conditions de \u00ab temps de guerre \u00bb - dans lesquelles la rapidit\u00e9 de livraison et une moindre surveillance sont consid\u00e9r\u00e9es comme la norme - pour surfacturer le gouvernement, voire carr\u00e9ment pour l'escroquer.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'entrepreneur le plus connu en mati\u00e8re de reconstruction et de logistique en Irak et en Afghanistan \u00e9tait Halliburton, par le biais de sa filiale KBR. Au d\u00e9but des deux guerres d'Afghanistan et d'Irak, Halliburton \u00e9tait le \u003Ca href=\"https:\/\/ir.halliburton.com\/news-releases\/news-release-details\/halliburton-kbr-wins-logistics-civil-augmentation-contract-us\"\u003Eb\u00e9n\u00e9ficiaire\u003C\/a\u003E des contrats du programme logistique d'intendance du Pentagone.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes accords \u00e0 dur\u00e9e ind\u00e9termin\u00e9e pr\u00e9voyaient la coordination des fonctions de soutien aux troupes sur le terrain, notamment la mise en place de bases militaires, l'entretien des \u00e9quipements et les services de restauration et de blanchisserie. En 2008, l'entreprise avait re\u00e7u plus de \u003Ca href=\"https:\/\/cybercemetery.unt.edu\/archive\/cwc\/20110930004915\/http:\/www.wartimecontracting.gov\/images\/download\/documents\/hearings\/20090504\/Stephenson_DCAA_testimony_5-4-09.pdf\" target=\"_blank\"\u003E30 milliards de dollars\u003C\/a\u003E pour ce travail.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe r\u00f4le d'Halliburton allait s'av\u00e9rer controvers\u00e9, car il r\u00e9pandait des relents d'auto-distribution et de corruption flagrante. L'id\u00e9e de privatiser les services de logistique militaire avait \u00e9t\u00e9 lanc\u00e9e au d\u00e9but des ann\u00e9es 1990 par Dick Cheney, alors qu'il \u00e9tait Secr\u00e9taire \u00e0 la d\u00e9fense dans l'administration George H.W. Bush, et Halliburton avait obtenu le contrat pour d\u00e9finir le meilleur sch\u00e9ma de logistique de terrain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EJe pense que vous ne serez pas surpris d'apprendre que Cheney \u003Ca href=\"https:\/\/www.theguardian.com\/commentisfree\/cifamerica\/2011\/jun\/08\/dick-cheney-halliburton-supreme-court\"\u003Ea ensuite \u00e9t\u00e9\u003C\/a\u003E PDG d'Halliburton, jusqu'\u00e0 ce qu'il devienne vice-pr\u00e9sident des USA, sous George W. Bush, en 2001. Son parcours a \u00e9t\u00e9 un (sinon \u003Ci\u003Ele\u003C\/i\u003E) cas classique de cette porte tournante entre le Pentagone et l'industrie de la d\u00e9fense \u003Ca href=\"https:\/\/www.pogo.org\/report\/2018\/11\/brass-parachutes\"\u003Eutilis\u00e9e\u003C\/a\u003E aujourd'hui par nombre de responsables gouvernementaux, et de g\u00e9n\u00e9raux ou d'amiraux, avec tous les conflits d'int\u00e9r\u00eats \u00e9vidents que cela implique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne fois obtenus ses milliards pour le travail en Irak, Halliburton a commenc\u00e9 \u00e0 surfacturer le Pentagone pour des services de base, tout en faisant du \u003Ca href=\"https:\/\/edition.cnn.com\/2009\/US\/07\/27\/military.electrocutions\"\u003Emauvais travail\u003C\/a\u003E qui mettait les troupes am\u00e9ricaines en danger - et elle s'est av\u00e9r\u00e9e \u00eatre tout, sauf la seule entreprise \u00e0 se livrer \u00e0 des activit\u00e9s de ce genre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ED\u00e8s 2004, un an apr\u00e8s le d\u00e9but de la guerre en Irak, l'inspecteur g\u00e9n\u00e9ral sp\u00e9cial pour la reconstruction de l'Irak, un organisme mandat\u00e9 par le Congr\u00e8s pour \u00e9liminer le gaspillage, la fraude et les abus, ainsi que des \u003Ca href=\"https:\/\/www.dpc.senate.gov\/dpchearing.cfm?h=hearing19\"\u003Eobservateurs\u003C\/a\u003E du Congr\u00e8s comme le repr\u00e9sentant \u00e0 la chambre Henry Waxman (D-CA), \u003Ca href=\"https:\/\/digital.library.unt.edu\/ark:\/67531\/metadc270765\"\u003Eont r\u00e9v\u00e9l\u00e9\u003C\/a\u003E des dizaines d'exemples de surfacturation, de construction d\u00e9fectueuse et de vol pur et simple par des entreprises engag\u00e9es dans la \u00ab reconstruction \u00bb de ce pays.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL\u00e0 non plus, vous ne serez sans doute pas surpris d'apprendre que relativement peu d'entreprises ont subi des cons\u00e9quences financi\u00e8res ou p\u00e9nales significatives pour ce que l'on ne peut d\u00e9crire que comme des profits de guerre extravagants. La Commission du Congr\u00e8s sur les contrats de guerre en Irak et en Afghanistan a estim\u00e9 qu'en 2011, le gaspillage, la fraude et les abus dans les deux zones de guerre avaient d\u00e9j\u00e0 atteint un total de \u003Ca href=\"https:\/\/cybercemetery.unt.edu\/archive\/cwc\/20110929213922\/http:\/www.wartimecontracting.gov\/docs\/CWC_FinalReport-highres.pdf\" target=\"_blank\"\u003E31 \u00e0 60 milliards de dollars\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est le cas de l'International Oil Trading Company, qui avait re\u00e7u des contrats d'une valeur de 2,7 milliards de dollars de l'Agence de logistique de d\u00e9fense du Pentagone pour fournir du carburant aux op\u00e9rations am\u00e9ricaines en Irak. Une \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2008\/10\/17\/world\/middleeast\/17fuel.html\"\u003Eenqu\u00eate\u003C\/a\u003E men\u00e9e par Waxman, pr\u00e9sident de la commission de contr\u00f4le et de r\u00e9forme du gouvernement, a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 que la soci\u00e9t\u00e9 avait r\u00e9guli\u00e8rement surfactur\u00e9 le Pentagone pour le carburant qu'elle exp\u00e9diait en Irak, r\u00e9alisant plus de 200 millions de dollars de b\u00e9n\u00e9fices sur des ventes de p\u00e9trole de 1,4 milliard de dollars entre 2004 et 2008.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus d'un tiers de ces fonds sont all\u00e9s \u00e0 son d\u00e9tenteur, Harry Sargeant III, qui \u00e9tait \u00e9galement pr\u00e9sident des finances du Parti r\u00e9publicain de Floride. Waxman a \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2008\/10\/17\/world\/middleeast\/17fuel.html\"\u003Er\u00e9sum\u00e9\u003C\/a\u003E la situation de la mani\u00e8re suivante : \u00ab Les documents montrent que la soci\u00e9t\u00e9 de M. Sargeant a tir\u00e9 profit des contribuables am\u00e9ricains. Sa soci\u00e9t\u00e9 avait le monopole du transport de carburant via la Jordanie, ce qui lui permettait de pratiquer des prix exorbitants. Je n'ai jamais vu une telle situation. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn cas particuli\u00e8rement visible de travail b\u00e2cl\u00e9 aux cons\u00e9quences humaines tragiques concerne l'\u00e9lectrocution d'au moins 18 militaires sur plusieurs bases en Irak \u00e0 partir de 2004. Cela s'est produit \u00e0 cause d'installations \u00e9lectriques d\u00e9fectueuses, dont certaines avaient \u00e9t\u00e9 r\u00e9alis\u00e9es par KBR et ses sous-traitants.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne \u003Ca href=\"https:\/\/edition.cnn.com\/2009\/US\/07\/27\/military.electrocutions\"\u003Eenqu\u00eate\u003C\/a\u003E de l'inspecteur g\u00e9n\u00e9ral du Pentagone a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 que les commandants sur le terrain n'avaient \u00ab pas r\u00e9ussi \u00e0 s'assurer que les r\u00e9novations avaient \u00e9t\u00e9 effectu\u00e9es correctement, que l'arm\u00e9e n'avait pas fix\u00e9 de normes, et que KBR n'avait pas reli\u00e9 \u00e0 la terre les \u00e9quipements \u00e9lectriques qu'elle avait install\u00e9s dans la base. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe processus de \u00ab reconstruction \u00bb afghan \u00e9tait \u00e9galement truff\u00e9 d'exemples de fraude, de gaspillage et d'abus. Ainsi, un groupe de travail \u00e9conomique nomm\u00e9 par les \u00c9tats-Unis a d\u00e9pens\u00e9 43 millions de dollars pour la construction d'une station-service au milieu de nulle part qui n'allait jamais utilis\u00e9e, 150 millions de dollars suppl\u00e9mentaires pour des logements somptueux destin\u00e9s aux conseillers \u00e9conomiques am\u00e9ricains et 3 millions de dollars pour des bateaux patrouilleurs de la police afghane, qui s'av\u00e9reront tout aussi inutiles.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPeut-\u00eatre plus inqui\u00e9tant encore, une enqu\u00eate du Congr\u00e8s a \u003Ca href=\"https:\/\/www.cbsnews.com\/htdocs\/pdf\/HNT_Report.pdf\" target=\"_blank\"\u003Er\u00e9v\u00e9l\u00e9\u003C\/a\u003E qu'une part importante des contrats de transport, d'une valeur de 2 milliards de dollars, attribu\u00e9s \u00e0 des entreprises am\u00e9ricaines et afghanes a fini en pots-de-vin vers\u00e9s aux seigneurs de la guerre et aux responsables de la police, ou en paiements aux Talibans pour permettre \u00e0 de grands convois de camions de traverser les zones qu'ils contr\u00f4laient, parfois jusqu'\u00e0 1 500 dollars par camion, ou jusqu'\u00e0 un demi-million de dollars pour chaque convoi de 300 camions.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn 2009, la secr\u00e9taire d'\u00c9tat Hillary Clinton avait \u003Ca href=\"https:\/\/www.cbsnews.com\/htdocs\/pdf\/HNT_Report.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ed\u00e9clar\u00e9\u003C\/a\u003E que \u00ab l'une des principales sources de revenus des Talibans est l'argent de la protection \u00bb provenant justement de ces contrats de transport.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003EUne explosion des profits des entreprises sur deux d\u00e9cennies\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne deuxi\u00e8me source de revenus pour les entreprises li\u00e9es \u00e0 ces guerres \u00e9tait constitu\u00e9e par les entreprises de s\u00e9curit\u00e9 priv\u00e9es, dont certaines gardaient des installations am\u00e9ricaines ou des infrastructures critiques, comme les ol\u00e9oducs irakiens.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa plus c\u00e9l\u00e8bre d'entre elles \u00e9tait, bien s\u00fbr, Blackwater, dont un certain nombre d'employ\u00e9s ont \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2014\/10\/23\/us\/blackwater-verdict.html\"\u003Eimpliqu\u00e9s\u003C\/a\u003E dans le massacre de 17 Irakiens sur la place Nisour, \u00e0 Bagdad en 2007. Ils ont ouvert le feu sur des civils \u00e0 un carrefour bond\u00e9, alors qu'ils gardaient un convoi de l'ambassade des \u00c9tats-Unis. L'attaque a d\u00e9clench\u00e9 des affaires juridiques et civiles toujours en cours, qui se sont poursuivies sous l'\u00e8re Trump, lorsque plusieurs des auteurs du massacre ont \u00e9t\u00e9 \u003Ca href=\"https:\/\/www.theguardian.com\/world\/2020\/dec\/23\/trump-pardons-blackwater-contractors-jailed-for-massacre-of-iraq-civilians\"\u003Egraci\u00e9s\u003C\/a\u003E par le pr\u00e9sident.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le sillage de ces tueries, Blackwater a \u00e9t\u00e9 rebaptis\u00e9e plusieurs fois, d'abord sous le nom de XE Services, puis sous celui d'Academi, avant de \u003Ca href=\"https:\/\/www.your-poc.com\/academi-triple-canopy-5-companies-merge-forming-largest-high-threat-security-group-world\"\u003Efusionner\u003C\/a\u003E avec Triple Canopy, une autre soci\u00e9t\u00e9 priv\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe fondateur de Blackwater, Erik Prince, s'est ensuite s\u00e9par\u00e9 de la soci\u00e9t\u00e9, mais depuis, il a \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2021\/02\/19\/world\/middleeast\/erik-prince-libya-embargo.html\"\u003Erecrut\u00e9\u003C\/a\u003E des mercenaires priv\u00e9s pour le compte des \u00c9mirats Arabes Unis en vue de leur d\u00e9ploiement dans la guerre civile en Libye, en violation d'un embargo sur les armes des Nations Unies. Prince a \u00e9galement \u003Ca href=\"https:\/\/www.militarytimes.com\/news\/your-military\/2018\/09\/05\/heres-the-blueprint-for-erik-princes-5-billion-plan-to-privatize-the-afghanistan-war\"\u003Epropos\u00e9\u003C\/a\u003E, sans succ\u00e8s, \u00e0 l'administration Trump de recruter une force de mercenaires priv\u00e9s cens\u00e9s constituer l'\u00e9pine dorsale de l'effort de guerre am\u00e9ricain en Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes entreprises priv\u00e9es Titan et CACI International se sont \u00e9galement charg\u00e9es \u003Ca href=\"https:\/\/www.corpwatch.org\/article\/private-contractors-and-torture-abu-ghraib\"\u003Ed'interrogatoires\u003C\/a\u003E de prisonniers irakiens. Les \u003Ca href=\"https:\/\/www.business-humanrights.org\/en\/latest-news\/abu-ghraib-lawsuits-against-caci-titan-now-l-3\"\u003Edeux soci\u00e9t\u00e9s\u003C\/a\u003E avaient des tortionnaires et des traducteurs sur le terrain dans la prison d'Abu Ghraib en Irak, un site o\u00f9 les prisonniers \u00e9taient brutalement \u003Ca href=\"https:\/\/www.newyorker.com\/magazine\/2004\/05\/10\/torture-at-abu-ghraib\"\u003Etortur\u00e9s\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe nombre de personnes d\u00e9ploy\u00e9es et les revenus per\u00e7us par les entreprises de s\u00e9curit\u00e9 et de reconstruction ont augment\u00e9 de fa\u00e7on spectaculaire au fil du temps, au cours des guerres en Irak et en Afghanistan. Le Congressional Research Service a \u003Ca href=\"https:\/\/www.legistorm.com\/reports\/view\/crs\/76553\/Department_of_Defense_Contractors_in_Iraq_and_Afghanistan_Background_and_Analysis.html\"\u003Eestim\u00e9\u003C\/a\u003E qu'en mars 2011, il y avait plus d'employ\u00e9s de firmes priv\u00e9es en Irak et en Afghanistan (155 000) que de militaires am\u00e9ricains en uniforme (145 000).\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans son rapport final d'ao\u00fbt 2011, la Commission on Wartime Contracting in Iraq and Afghanistan avait avanc\u00e9 un chiffre encore plus \u00e9lev\u00e9, \u003Ca href=\"https:\/\/cybercemetery.unt.edu\/archive\/cwc\/20110929213922\/http:\/www.wartimecontracting.gov\/docs\/CWC_FinalReport-highres.pdf\" target=\"_blank\"\u003Ed\u00e9clarant\u003C\/a\u003E que \u00ab les entreprises repr\u00e9sentent plus de la moiti\u00e9 de la pr\u00e9sence am\u00e9ricaine dans les op\u00e9rations en Irak et en Afghanistan, employant par moments plus d'un quart de million de personnes. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors qu'un prestataire arm\u00e9 ayant servi dans les Marines pouvait gagner jusqu'\u00e0 200 000 dollars par an en Irak, environ trois quarts de la main-d'œuvre prestataire sur place \u00e9tait compos\u00e9e de personnes originaires de pays comme le N\u00e9pal ou les Philippines, ou de citoyens irakiens. Mal pay\u00e9s, ils ne recevaient parfois que \u003Ca href=\"https:\/\/books.google.fr\/books?id=ejvO0YFAGnIC&pg=PT219&lpg=PT219&dq=%243,000+per+year+for+contractors+in+Iraq&source=bl&ots=-YeWTZt7gK&sig=ACfU3U3qW6877ZLwf32bveFLRt8Rr_edKg&hl=en&sa=X&redir_esc=y#v=onepage&q=%243%2C000%20per%20year%20for%20contractors%20in%20Iraq&f=false\"\u003E3 000 dollars\u003C\/a\u003E par an.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne analyse r\u00e9alis\u00e9e en 2017 par le projet Costs of War a \u003Ca href=\"https:\/\/watson.brown.edu\/costsofwar\/files\/cow\/imce\/papers\/2017\/CoW_Coburn_Migrant%20Contractors_Aug%2023%202017.pdf\" target=\"_blank\"\u003Edocument\u00e9\u003C\/a\u003E des \u00ab conditions de travail d\u00e9plorables \u00bb et des violations majeures des droits de l'homme inflig\u00e9es aux ressortissants \u00e9trangers travaillant sur des projets financ\u00e9s par les \u00c9tats-Unis en Afghanistan, notamment des emprisonnements abusifs, des vols de salaires, des d\u00e9c\u00e8s et des blessures dans les zones de conflit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que l'arm\u00e9e am\u00e9ricaine en Irak est \u003Ca href=\"https:\/\/sgp.fas.org\/crs\/natsec\/R44116.pdf\" target=\"_blank\"\u003Er\u00e9duite\u003C\/a\u003E \u00e0 un nombre relativement modeste de \u00ab conseillers \u00bb arm\u00e9s et qu'il n'y a plus de forces am\u00e9ricaines en Afghanistan, ces entreprises cherchent maintenant des clients \u00e9trangers. Par exemple, une entreprise am\u00e9ricaine - Tier 1 Group, fond\u00e9e par un ancien employ\u00e9 de Blackwater - avait \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2021\/06\/22\/us\/politics\/khashoggi-saudi-kill-team-us-training.html\"\u003Eform\u00e9\u003C\/a\u003E quatre des agents saoudiens impliqu\u00e9s dans le meurtre du journaliste saoudien et r\u00e9sident am\u00e9ricain Jamal Khashoggi, un effort financ\u00e9 par le gouvernement saoudien.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EComme l'avait not\u00e9 le \u003Ci\u003ENew York Times\u003C\/i\u003E lorsqu'il a \u003Ca href=\"https:\/\/www.nytimes.com\/2021\/06\/22\/us\/politics\/khashoggi-saudi-kill-team-us-training.html\"\u003Er\u00e9v\u00e9l\u00e9\u003C\/a\u003E cette affaire, \u00ab Ces probl\u00e8mes sont susceptibles de se poursuivre, car les entreprises militaires priv\u00e9es am\u00e9ricaines se tournent de plus en plus vers des clients \u00e9trangers pour consolider leurs affaires, alors que les \u00c9tats-Unis r\u00e9duisent leurs d\u00e9ploiements \u00e0 l'\u00e9tranger apr\u00e8s deux d\u00e9cennies de guerre. \u00bb\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAjoutez un facteur suppl\u00e9mentaire \u00e0 l'explosion des b\u00e9n\u00e9fices des entreprises pendant les deux d\u00e9cennies de la \u00ab guerre contre le terrorisme \u00bb. Les ventes d'armes \u00e0 l'\u00e9tranger ont \u00e9galement connu \u003Ca href=\"https:\/\/tomdispatch.com\/america-dominant-again-in-arms-sales\"\u003Eune forte augmentation\u003C\/a\u003E \u00e0 cette \u00e9poque. Le march\u00e9 le plus important et le plus controvers\u00e9 pour les armes am\u00e9ricaines ces derni\u00e8res ann\u00e9es a \u00e9t\u00e9 le Moyen-Orient, en particulier les ventes \u00e0 des pays comme l'Arabie Saoudite et les \u00c9mirats Arabes Unis, qui ont \u00e9t\u00e9 impliqu\u00e9s dans la guerre d\u00e9vastatrice du Y\u00e9men, tout en alimentant des conflits ailleurs dans la r\u00e9gion.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDonald Trump a fait grand bruit au sujet des ventes d'armes au Moyen-Orient et de leurs avantages pour l'\u00e9conomie am\u00e9ricaine. Cependant, les g\u00e9ants de l'armement avaient en fait vendu plus d'armes \u00e0 l'Arabie Saoudite, en moyenne, sous l'administration Obama, y compris trois offres majeures en 2010 qui ont \u003Ca href=\"https:\/\/static.wixstatic.com\/ugd\/fb6c59_bd62e10ae7b745069e9a6fa897de6a39.pdf\" target=\"_blank\"\u003Etotalis\u00e9\u003C\/a\u003E plus de 60 milliards de dollars pour des avions de combat, des h\u00e9licopt\u00e8res d'attaque, des v\u00e9hicules blind\u00e9s, des bombes, des missiles et des canons - pratiquement tout un arsenal.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ENombre de ces syst\u00e8mes ont \u00e9t\u00e9 utilis\u00e9s par les Saoudiens dans le cadre de leur intervention au Y\u00e9men, qui a entra\u00een\u00e9 la mort de \u003Ca href=\"https:\/\/www.middleeastmonitor.com\/20200326-a-third-of-all-saudi-coalition-air-strikes-in-yemen-targeted-civilians\"\u003Emilliers de civils\u003C\/a\u003E dans des frappes a\u00e9riennes aveugles et l'imposition d'un blocus qui a largement contribu\u00e9 \u00e0 la mort de pr\u00e8s d'un \u003Ca href=\"https:\/\/news.un.org\/en\/story\/2020\/12\/1078972\"\u003Equart de million de personnes\u003C\/a\u003E \u00e0 ce jour.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cbig\u003ELa guerre perp\u00e9tuelle pour des profits perp\u00e9tuels ?\u003C\/big\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour mettre un frein aux profits excessifs des fournisseurs d'armes et pr\u00e9venir le gaspillage, la fraude et les abus des entreprises priv\u00e9es qui alimentent les op\u00e9rations militaires am\u00e9ricaines, il faudra en fin de compte r\u00e9duire les d\u00e9penses consacr\u00e9es \u00e0 la guerre et aux pr\u00e9paratifs de guerre. Malheureusement, jusqu'\u00e0 pr\u00e9sent, les budgets du Pentagone ne font qu'augmenter, et les cinq principales entreprises d'armement re\u00e7oivent toujours plus d'argent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPour modifier ce sch\u00e9ma remarquablement constant, une nouvelle strat\u00e9gie est n\u00e9cessaire, une strat\u00e9gie qui accro\u00eetrait le r\u00f4le de la diplomatie am\u00e9ricaine, tout en se concentrant sur les d\u00e9fis de s\u00e9curit\u00e9 non militaires \u00e9mergents et persistants. La \u00ab s\u00e9curit\u00e9 nationale \u00bb doit \u00eatre red\u00e9finie non pas en termes de nouvelle \u00ab guerre froide \u00bb avec la Chine, mais pour mettre en avant des questions cruciales, comme les pand\u00e9mies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est temps de mettre un terme aux interventions militaires \u00e9trang\u00e8res directes et indirectes que les \u00c9tats-Unis ont men\u00e9es en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Somalie, au Y\u00e9men et dans tant d'autres endroits au cours de ce si\u00e8cle. Sinon, nous pouvons nous attendre \u00e0 des d\u00e9cennies de profits de guerre suppl\u00e9mentaires pour les entreprises d'armement, qui engrangent des b\u00e9n\u00e9fices massifs en toute impunit\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003ECopyright 2021 William D. Hartung. Cet article est adapt\u00e9 d'un nouveau rapport r\u00e9dig\u00e9 par William D. Hartung pour le Center for International Policy et le Costs of War Project de l'universit\u00e9 Brown, intitul\u00e9 \u00ab Profits of War : Corporate Beneficiaries of the post-9\/11 Pentagon Spending Surge \u00bb.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETraduction et note de pr\u00e9sentation Corinne Autey-Roussel\u003Cbr \/\u003E\nPhoto : le F-35 de Lockheed Martin \/ Youtube\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.entelekheia.fr\/2021\/09\/27\/2001-2021-comment-les-marchands-darmes-americains-ont-gagne-la-guerre\/\"\u003Eentelekheia.fr\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}