{"195796":{"id":"195796","parent":"193733","time":"1632925080","url":"https:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2021\/09\/11\/cris-s11.html","category":"Banqueroute","title":"Apr\u00e8s la d\u00e9b\u00e2cle en Afghanistan: le pire est encore \u00e0 venir","image":"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195796_549781.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"apres-la-debacle-en-afghanistan-le-pire-est-encore-a-venir","admin":"newsnet","views":"216","priority":"3","length":"20287","lang":"","content":"\u003Cp\u003E11 septembre 2021\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9b\u00e2cle de l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain en Afghanistan est le r\u00e9sultat non seulement de ses actions n\u00e9ocoloniales dans ce pays, mais aussi du programme qu'il a poursuivi avec une intensit\u00e9 croissante au cours des trois derni\u00e8res d\u00e9cennies dans le but de contrer ses crises - \u00e9conomiques, sociales et politiques - par des moyens militaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EElle est intimement li\u00e9e \u00e0 une autre catastrophe imminente: la d\u00e9sint\u00e9gration et l'effondrement de l'ensemble de son syst\u00e8me financier, l'autre pilier majeur par lequel il a cherch\u00e9 \u00e0 maintenir sa domination mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_195796_549781.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn examen du d\u00e9veloppement historique de ces deux processus r\u00e9v\u00e8le \u00e0 quel point ils sont \u00e9troitement li\u00e9s et se renforcent mutuellement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 la fin des ann\u00e9es 1980, il \u00e9tait clair que le syst\u00e8me financier am\u00e9ricain entrait dans une crise majeure, suite au d\u00e9clenchement d'un boom sp\u00e9culatif \u00e0 Wall Street dans le sillage des profondes r\u00e9cessions du d\u00e9but des ann\u00e9es 1980. La crise a annonc\u00e9 son arriv\u00e9e avec le krach boursier du 19 octobre 1987, lorsque le Dow Jones a plong\u00e9 de 22,6 pour cent, sa plus forte baisse en une journ\u00e9e et toujours un record.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'\u00e9tait important non seulement en raison de sa chute vertigineuse, mais aussi pour ce qui a suivi. Le jour de l'effondrement de Wall Street, la Fed est intervenue avec une promesse de soutien financier au march\u00e9. Ce n'\u00e9tait pas une mesure ponctuelle, mais le d\u00e9but d'une nouvelle politique qui s'est \u00e9tendue et d\u00e9velopp\u00e9e depuis.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa t\u00e2che de la banque centrale n'\u00e9tait plus d'emp\u00eacher l'\u00e9mergence de bulles sp\u00e9culatives, mais d'intervenir lorsqu'elles \u00e9clataient par des injections massives d'argent afin de jeter les bases d'un nouveau cycle de sp\u00e9culation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECette nouvelle politique a \u00e9t\u00e9 mise en œuvre dans toutes les crises qui ont suivi: les interventions dans les crises des ann\u00e9es 1990, dont le sauvetage de Long Term Capital Management en 1998; les baisses de taux d'int\u00e9r\u00eat suite \u00e0 l'effondrement de la bulle technologique de 2000-2001; l'op\u00e9ration de sauvetage des banques lanc\u00e9e apr\u00e8s la crise financi\u00e8re de 2008 et le d\u00e9but des achats d'actifs (assouplissement quantitatif); et l'intervention de 4000 milliards de dollars apr\u00e8s le gel du march\u00e9 de mars 2020, qui se poursuit \u00e0 ce jour, lorsque la Fed est intervenue en tant que garant pour tous les domaines du syst\u00e8me financier.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUne autre cons\u00e9quence majeure du krach de Wall Street en 1987, quoique beaucoup moins connu, a \u00e9t\u00e9 la cr\u00e9ation par l'administration Reagan en mars 1988, par d\u00e9cret, du Groupe de travail pr\u00e9sidentiel sur les march\u00e9s financiers.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EPlus tard surnomm\u00e9 l'\u00c9quipe de protection contre les chutes (PPT), il se composait d'un groupe informel de responsables de la banque centrale, de r\u00e9gulateurs financiers et de membres de l'administration charg\u00e9s d'\u00abam\u00e9liorer l'int\u00e9grit\u00e9, l'efficacit\u00e9, l'ordre et la comp\u00e9titivit\u00e9 des march\u00e9s financiers de notre nation et de maintenir la confiance des investisseurs\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETandis que son fonctionnement a attir\u00e9 peu d'attention dans les m\u00e9dias, le PPT a continu\u00e9 \u00e0 se r\u00e9unir et \u00e0 fonctionner sous chaque pr\u00e9sident depuis Reagan. Il serait intervenu pour arr\u00eater des baisses importantes du march\u00e9, comme celle qui a eu lieu fin 2018. Apr\u00e8s une t\u00e9l\u00e9conf\u00e9rence du PPT le 24 d\u00e9cembre, tenue alors que l'indice S&P 500 de Wall Street se dirigeait vers une baisse importante, le march\u00e9 repartit fortement \u00e0 la hausse apr\u00e8s les vacances de No\u00ebl.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuelle que soit la nature pr\u00e9cise des op\u00e9rations du PPT - elles ne sont jamais officiellement rapport\u00e9es - les actions de la Fed et des administrations successives ont d\u00e9montr\u00e9 que le tant vant\u00e9 \u00abmarch\u00e9 libre\u00bb - le pilier suppos\u00e9 de la domination \u00e9conomique am\u00e9ricaine - est bel et bien r\u00e9volu. Telle est l'instabilit\u00e9 croissante du syst\u00e8me financier, depuis des d\u00e9cennies, que l'intervention continue et quotidienne de l'\u00c9tat est n\u00e9cessaire pour assurer sa survie m\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt c'est tout autant un probl\u00e8me pour la stabilit\u00e9 et la domination de l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain que la question de sa supr\u00e9matie militaire. On pourrait bien soutenir qu'elle est encore plus critique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9b\u00e2cle afghane a cr\u00e9\u00e9 une crise strat\u00e9gique pour tous les alli\u00e9s des \u00c9tats-Unis. L'effondrement de son syst\u00e8me financier aura des cons\u00e9quences encore plus d\u00e9vastatrices \u00e0 court terme et des implications non moins profondes \u00e0 plus long terme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELe 15 ao\u00fbt 1971 et le 15 ao\u00fbt 2021\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes crises jumelles ont une origine commune. Elles remontent \u00e0 la d\u00e9cision du pr\u00e9sident Richard Nixon, le 15 ao\u00fbt 1971, de mettre fin \u00e0 la convertibilit\u00e9 du dollar am\u00e9ricain en or. Cette action a mis fin au syst\u00e8me mon\u00e9taire de Bretton Woods, \u00e9tabli en 1944 par les \u00c9tats-Unis eux-m\u00eames, qui avait fourni un cadre \u00e9conomique cl\u00e9 pour le boom capitaliste d'apr\u00e8s-guerre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est l'une de ces bizarreries de l'histoire que la chute de Kaboul le 15 ao\u00fbt de cette ann\u00e9e a eu lieu exactement \u00e0 l'occasion du 50e anniversaire de cet \u00e9v\u00e9nement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa base du syst\u00e8me de Bretton Woods, dans lequel les devises \u00e9taient fix\u00e9es par rapport au dollar, soutenues par de l'or au taux de 35 $ l'once, \u00e9tait que la force du capitalisme am\u00e9ricain d'apr\u00e8s-guerre pouvait se d\u00e9velopper ind\u00e9finiment, soutenant le boom mondial, et tout probl\u00e8me \u00e9conomique pouvait \u00eatre trait\u00e9 par des interventions de l'\u00c9tat bas\u00e9es sur des politiques keyn\u00e9siennes de gestion de la demande.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais \u00e0 peine 27 ans plus tard, un clin d'œil en termes historiques, cette fiction a vol\u00e9 en \u00e9clats \u00e0 cause des contradictions inh\u00e9rentes au syst\u00e8me lui-m\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe capitalisme am\u00e9ricain fut contraint de relancer ses rivaux, surtout l'Allemagne et le Japon, pour assurer l'expansion du march\u00e9 mondial dont d\u00e9pendait sa propre stabilit\u00e9 \u00e9conomique. Mais en cons\u00e9quence, en l'espace de deux d\u00e9cennies, le capitalisme am\u00e9ricain s'est retrouv\u00e9 \u00e9clips\u00e9 dans la lutte pour les march\u00e9s. Sa balance commerciale positive, qui avait pris des proportions massives imm\u00e9diatement apr\u00e8s la guerre et dont le syst\u00e8me d\u00e9pendait, \u00e9tait en d\u00e9clin constant, puis devint n\u00e9gative en 1971.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes tentatives pour consolider le syst\u00e8me, alors que la crise devenait de plus en plus apparente dans la seconde moiti\u00e9 des ann\u00e9es 1960, avaient toutes \u00e9chou\u00e9. Les taux de profit qui avaient augment\u00e9 au fur et \u00e0 mesure que le boom s'installait \u00e9taient en forte baisse, et le capitalisme am\u00e9ricain a \u00e9t\u00e9 confront\u00e9 \u00e0 une mar\u00e9e montante de militantisme de la classe ouvri\u00e8re. Nixon a tent\u00e9 de contrer ceci avec un plafond d'augmentation de salaire de 5 pour cent, proclam\u00e9 dans le m\u00eame discours t\u00e9l\u00e9vis\u00e9 dans lequel il annon\u00e7a la suppression de la convertibilit\u00e9 du dollar en or.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa d\u00e9cision sur le dollar a d\u00e9clench\u00e9 une spirale inflationniste qui a aggrav\u00e9 tous ces probl\u00e8mes et a contribu\u00e9 \u00e0 alimenter une vague d\u00e9j\u00e0 en cours de luttes potentiellement r\u00e9volutionnaires dans un certain nombre de grands pays capitalistes, \u00e0 commencer par la gr\u00e8ve g\u00e9n\u00e9rale fran\u00e7aise de mai-juin 1968.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAvec la collaboration directe des directions staliniennes, sociales-d\u00e9mocrates et syndicales, et l'aide cruciale des forces du r\u00e9visionnisme pabliste, qui avaient rompu avec le programme r\u00e9volutionnaire du trotskisme, les classes dirigeantes purent r\u00e9primer la mont\u00e9e de la classe ouvri\u00e8re. L'exemple le plus brutal est celui du Chili, o\u00f9 la CIA a orchestr\u00e9 le renversement du gouvernement Allende et la mise en place de la dictature militaire de Pinochet en septembre 1973.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa stabilit\u00e9 politique fut r\u00e9tablie \u00e0 court terme. Mais les contradictions \u00e9conomiques des \u00c9tats-Unis et de l'\u00e9conomie capitaliste mondiale se sont intensifi\u00e9es. Ils se sont surtout manifest\u00e9s dans le ph\u00e9nom\u00e8ne de stagflation des ann\u00e9es 1970, la combinaison d'une inflation \u00e9lev\u00e9e, d'un ch\u00f4mage en hausse et d'une croissance \u00e9conomique plus faible, ce qui avait \u00e9t\u00e9 jug\u00e9 impossible par les partisans de l'\u00e9conomie keyn\u00e9sienne.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ES'appuyant sur les trahisons perp\u00e9tr\u00e9es par les directions de la classe ouvri\u00e8re, les classes dominantes sont pass\u00e9es \u00e0 l'offensive - une restructuration de l'\u00e9conomie capitaliste bas\u00e9e sur le d\u00e9mant\u00e8lement des secteurs les moins rentables de l'industrie et une offensive contre la classe ouvri\u00e8re. Le fer de lance de cette attaque a \u00e9t\u00e9 la destruction de la gr\u00e8ve des contr\u00f4leurs a\u00e9riens am\u00e9ricains par l'administration Reagan en 1981 et le d\u00e9mant\u00e8lement de leur syndicat, PATCO, suivi de la guerre civile d'un an men\u00e9e par l'\u00c9tat britannique contre les mineurs de charbon sous la direction du gouvernement Thatcher en 1984-1985.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAux \u00c9tats-Unis et dans le monde, un nouvel ordre \u00e9conomique \u00e9tait en train de s'\u00e9tablir dans lequel l'accumulation des profits \u00e9tait de plus en plus bas\u00e9e non pas sur l'expansion de la production, mais sur la sp\u00e9culation financi\u00e8re.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00abh\u00e9ros\u00bb de ce nouveau r\u00e9gime n'\u00e9taient plus les titans industriels d'autrefois, mais des op\u00e9rateurs financiers criminels et semi-criminels, comme le roi des obligations pourries Michael Milken, qui imagin\u00e8rent des m\u00e9thodes de d\u00e9pe\u00e7age d'actifs, conduisant \u00e0 l'accumulation de b\u00e9n\u00e9fices faramineux dans un contexte de hausse du march\u00e9 boursier \u00e0 partir de 1982.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais comme l'a r\u00e9v\u00e9l\u00e9 le krach d'octobre 1987, ce ch\u00e2teau de cartes financier se dirigeait vers un d\u00e9sastre. Puis il se passa un \u00e9v\u00e9nement fortuit.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa bureaucratie stalinienne en Union sovi\u00e9tique, qui avait \u00e9t\u00e9 un bastion si crucial pour le capitalisme mondial depuis son usurpation du pouvoir politique de la classe ouvri\u00e8re sovi\u00e9tique dans les ann\u00e9es 1920, accomplit son acte final au service de l'imp\u00e9rialisme en liquidant ce qui restait du premier \u00c9tat ouvrier et amor\u00e7ant la restauration du capitalisme.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EConfront\u00e9 \u00e0 un mouvement combatif de la classe ouvri\u00e8re alors que les probl\u00e8mes \u00e9conomiques et sociaux cr\u00e9\u00e9s par son dogme nationaliste r\u00e9actionnaire du socialisme dans un seul pays s'aggravaient, et craignant qu'il ne soit renvers\u00e9, le r\u00e9gime stalinien au pouvoir mena une attaque pr\u00e9ventive et se transforma en une classe capitaliste propri\u00e9taire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa liquidation de l'URSS a \u00e9t\u00e9 salu\u00e9e par les dirigeants politiques, les commentateurs des m\u00e9dias, les universitaires myopes et toutes les vari\u00e9t\u00e9s de tendances politiques dites de \u00abgauche\u00bb comme d\u00e9montrant la puissance du capitalisme et le triomphe du \u00abmarch\u00e9 libre\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELa mondialisation et la crise de l'\u00c9tat-nation\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESeul le Comit\u00e9 international de la Quatri\u00e8me Internationale, tout en reconnaissant l'\u00e9norme impact de cet \u00e9v\u00e9nement sur la conscience politique de la classe ouvri\u00e8re internationale, a insist\u00e9 sur le fait qu'il ne repr\u00e9sentait pas une renaissance du capitalisme. Au contraire, cela signifiait une aggravation de la crise de son ordre \u00e9conomique mondial.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECela fut le cas, car au bout du compte, la liquidation de l'Union sovi\u00e9tique \u00e9tait l'expression initiale de la contradiction croissante entre le d\u00e9veloppement de la production mondialis\u00e9e, qui s'\u00e9tait d\u00e9roul\u00e9 \u00e0 un rythme de plus en plus rapide apr\u00e8s 1971, et le syst\u00e8me de l'\u00c9tat-nation. Cette crise a trouv\u00e9 son expression initiale dans les r\u00e9gimes staliniens parce qu'ils s'appuyaient directement sur un programme \u00e9conomique nationaliste.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans l'imm\u00e9diat, cependant, la liquidation de l'URSS et la d\u00e9cision du r\u00e9gime mao\u00efste-stalinien chinois d'aller de l'avant \u00e0 toute vapeur sur une base capitaliste ont offert des opportunit\u00e9s et des avantages \u00e0 l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain \u00e0 plusieurs niveaux.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa confusion et la d\u00e9sorientation initiales dans la classe ouvri\u00e8re ont \u00e9t\u00e9 d'une aide cruciale pour les bureaucraties syndicales aux \u00c9tats-Unis et dans le monde en r\u00e9primant les luttes de la classe ouvri\u00e8re. L'incidence des gr\u00e8ves - l'indicateur de base de la lutte de classe - est tomb\u00e9e \u00e0 des planchers record dans les grands pays capitalistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEt cela a fourni des opportunit\u00e9s pour la strat\u00e9gie g\u00e9opolitique mondiale de l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDepuis les \u00e9v\u00e9nements de 1975 \u00e0 Sa\u00efgon, cristallis\u00e9s dans les images d'\u00e9vacuations par h\u00e9licopt\u00e8re depuis le toit de l'ambassade am\u00e9ricaine, l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain s'\u00e9tait efforc\u00e9 de \u00abse d\u00e9barrasser du syndrome du Vietnam\u00bb. Le retrait de l'Union sovi\u00e9tique de la politique mondiale semblait lui fournir l'occasion de contrer son d\u00e9clin \u00e9conomique par des moyens militaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa premi\u00e8re guerre du Golfe en 1990-1991, lanc\u00e9e sous le pr\u00e9texte de la prise de contr\u00f4le du Kowe\u00eft par l'Irak, a \u00e9t\u00e9 fond\u00e9e sur la pr\u00e9misse que les \u00c9tats-Unis construisaient un \u00abnouvel ordre mondial\u00bb bas\u00e9 sur leur puissance militaire.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'\u00e9tait la pr\u00e9misse derri\u00e8re les guerres sans fin qui ont suivi: qu'au moyen de missiles de croisi\u00e8re, de drones, d'assassinats cibl\u00e9s et de l'intervention de troupes si n\u00e9cessaire, les \u00c9tats-Unis pourraient maintenir leur domination mondiale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe militarisme se conjuguait avec la conviction qu'avec le d\u00e9veloppement de \u00abl'ing\u00e9nierie financi\u00e8re\u00bb, la hausse toujours plus \u00e9lev\u00e9e de son march\u00e9 boursier et le d\u00e9veloppement de nouvelles technologies, ainsi que la position pr\u00e9\u00e9minente du dollar sur les march\u00e9s mondiaux, les \u00c9tats-Unis seraient en mesure de se maintenir comme la puissance \u00e9conomique dominante.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIci aussi, les \u00c9tats-Unis ont re\u00e7u une aide consid\u00e9rable des actions de la bureaucratie stalinienne sovi\u00e9tique et du r\u00e9gime chinois. La liquidation de l'Union sovi\u00e9tique et le d\u00e9cha\u00eenement du capitalisme en Chine, combin\u00e9s \u00e0 l'effondrement ult\u00e9rieur des programmes \u00e9conomiques nationaux en Inde et dans d'autres anciens pays coloniaux, ont eu des cons\u00e9quences financi\u00e8res majeures.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EL'absence d'inflation est l'une des principales raisons pour lesquelles la Fed a pu maintenir un r\u00e9gime de taux d'int\u00e9r\u00eat bas tout au long des ann\u00e9es 1990 et au si\u00e8cle pr\u00e9sent, envoyant les march\u00e9s financiers vers des sommets toujours plus \u00e9lev\u00e9s. Cela \u00e9tait d\u00fb en grande partie \u00e0 la baisse du prix d'une gamme de biens de consommation produits par l'exploitation d'une main-d'œuvre bon march\u00e9 en Chine et dans de nombreux autres pays par les grandes soci\u00e9t\u00e9s capitalistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIci aussi, il y a eu des d\u00e9veloppements parall\u00e8les. La politique \u00e9trang\u00e8re des \u00c9tats-Unis, bas\u00e9e sur le militarisme, a \u00e9t\u00e9 marqu\u00e9e par l'abandon complet du droit international et la descente dans la criminalit\u00e9 pure et simple: l'invasion de l'Irak en 2003 bas\u00e9e sur le mensonge des \u00abarmes de destruction massive\u00bb en \u00e9tant l'exemple le plus flagrant.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans le monde de la finance, toutes les normes ant\u00e9rieures de prudence financi\u00e8re ont \u00e9t\u00e9 jet\u00e9es par-dessus bord en pleine fr\u00e9n\u00e9sie sp\u00e9culative qui a souvent pris un caract\u00e8re criminel: il n'y a qu'\u00e0 penser \u00e0 Enron. Et en politique, le m\u00eame processus s'est refl\u00e9t\u00e9 dans la mont\u00e9e de Donald Trump, de la p\u00e8gre financi\u00e8re au poste de pr\u00e9sident am\u00e9ricain.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMais maintenant, il y a des indications que la crise de l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain est entr\u00e9e dans une nouvelle \u00e9tape.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EDans sa c\u00e9l\u00e8bre pol\u00e9mique \u003Ci\u003EAnti-D\u00fchring\u003C\/i\u003E, Frederick Engels reprenait directement la \u00abth\u00e9orie de la force\u00bb avanc\u00e9e par Eugen D\u00fchring, qui soutenait que la puissance militaire, et non les d\u00e9veloppements \u00e9conomiques sous-jacents, \u00e9tait la force motrice du d\u00e9veloppement historique.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELe d\u00e9veloppement \u00e9conomique du capitalisme, expliqua Engels, conduisait la soci\u00e9t\u00e9 bourgeoise vers \u00abla ruine ou la r\u00e9volution\u00bb. Mais si la bourgeoisie croyait pouvoir faire appel \u00e0 la force pour la sauver d'une situation \u00e9conomique qui s'effondrait, elle se ber\u00e7ait dans l'illusion que \u00abl'\u00e9tat \u00e9conomique et son \u00e9volution in\u00e9luctable, et donc de d\u00e9barrasser le monde, gr\u00e2ce au feu des canons Krupp et des fusils Mauser, des effets \u00e9conomiques de la machine \u00e0 vapeur et du machinisme moderne mis par elle en mouvement, du commerce mondial et du d\u00e9veloppement actuel de la banque et du cr\u00e9dit\u00bb.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EChanger ce qui doit \u00eatre chang\u00e9 \u00e0 la lumi\u00e8re du d\u00e9veloppement de la technologie militaire et des processus \u00e9conomiques et financiers de plus en plus complexes et interconnect\u00e9s d'aujourd'hui, les remarques d'Engels n'ont rien perdu de leur pertinence.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn pleine d\u00e9b\u00e2cle militaire en Afghanistan, les signes d'un krach financier, d\u00e9tourn\u00e9s par les plans de sauvetage massifs de 2008 et 2020, continuent de s'accumuler. Chaque jour apporte des nouvelles de l'ampleur de la sp\u00e9culation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESur fond de nouveaux records \u00e0 Wall Street, de la sp\u00e9culation effr\u00e9n\u00e9e sur les cryptomonnaies et de la flamb\u00e9e des prix d'immobilier, cette semaine a commenc\u00e9 avec des reportages de ce que le \u003Ci\u003EFinancial Times\u003C\/i\u003E a appel\u00e9 \u00abun \u00e9t\u00e9 fr\u00e9n\u00e9tique de conclusion d'accords\u00bb qui avait mis les activit\u00e9s de fusion et d'acquisition sur la voie d'une ann\u00e9e record. Elle risquait de d\u00e9passer les 4300 milliards de dollars en 2007, \u00e0 l'approche de la crise financi\u00e8re mondiale. Cette nouvelle folie des fusions \u00e9tait aliment\u00e9e par de faibles co\u00fbts d'emprunt et des milliards de dollars dans les coffres des groupes de capital-investissement.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAutre indication de la fr\u00e9n\u00e9sie financi\u00e8re, le \u003Ci\u003EWall Street Journal\u003C\/i\u003E a rapport\u00e9 que le rendement des obligations d'entreprises am\u00e9ricaines de qualit\u00e9 sp\u00e9culative est tomb\u00e9 \u00e0 3,53 pour cent, soit plus d'un point de pourcentage de moins qu'il n'avait atteint \u00e0 tout moment avant la pand\u00e9mie de COVID-19.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa semaine derni\u00e8re, l'Autorit\u00e9 europ\u00e9enne des march\u00e9s financiers (ESMA) a publi\u00e9 un important rapport dans lequel elle a d\u00e9clar\u00e9: \u00abNous nous attendons \u00e0 continuer \u00e0 voir une longue p\u00e9riode de risque pour les investisseurs institutionnels et particuliers de corrections boursi\u00e8res suppl\u00e9mentaires, peut-\u00eatre significatives, et de voir des risques tr\u00e8s \u00e9lev\u00e9s sur l'ensemble de l'attribution de l'ESMA.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECes indicateurs, parmi bien d'autres, pointent vers l'\u00e9clatement d'une crise majeure, mais qui se d\u00e9veloppe dans des conditions transform\u00e9es.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMalgr\u00e9 les garanties du pr\u00e9sident de la Fed, Jerome Powell et d'autres autorit\u00e9s financi\u00e8res, selon lesquelles la hausse actuelle de l'inflation, entre 4 et 5 pour cent aux \u00c9tats-Unis et d\u00e9passant les 3 pour cent en Europe, est transitoire, on craint de plus en plus qu'elle ne s'enracine. Si tel est le cas, cela supprimera l'un des \u00e9l\u00e9ments cl\u00e9s du r\u00e9gime de taux d'int\u00e9r\u00eat ultra-bas qui a soutenu les march\u00e9s financiers au cours des trois derni\u00e8res d\u00e9cennies.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003ELa lutte de la classe ouvri\u00e8re pour le pouvoir\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EUn facteur encore plus important pour les march\u00e9s financiers est la mar\u00e9e montante du militantisme de la classe ouvri\u00e8re aux \u00c9tats-Unis et ailleurs, en conflit direct avec les bureaucraties syndicales, qui menace de mettre d\u00e9finitivement fin \u00e0 la r\u00e9pression de la lutte de classe, qui joue un r\u00f4le cl\u00e9 dans la fr\u00e9n\u00e9sie sp\u00e9culative.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EMarx avait tr\u00e8s pr\u00e9cis\u00e9ment remarqu\u00e9 que toutes les contradictions \u00e9conomiques du capitalisme sont finalement r\u00e9gl\u00e9es dans la lutte des classes. La classe ouvri\u00e8re doit dresser un bilan de la situation actuelle et tirer les conclusions politiques n\u00e9cessaires.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien que Biden ait fait appel au sentiment antiguerre lors de son retrait d'Afghanistan, cela ne signifie pas que le danger de guerre a recul\u00e9. Au contraire, il augmente. En effet, comme l'a clairement indiqu\u00e9 Biden, le retrait afghan a \u00e9t\u00e9 effectu\u00e9 pour concentrer l'attention sur les pr\u00e9paratifs de guerre contre la Chine, dont la mont\u00e9e \u00e9conomique est consid\u00e9r\u00e9e par toutes les factions de la classe dirigeante am\u00e9ricaine comme une menace existentielle pour l'imp\u00e9rialisme am\u00e9ricain qui doit \u00eatre contr\u00e9e co\u00fbte que co\u00fbte.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa crise du COVID-19 a fourni un avertissement sur la fa\u00e7on dont la classe dirigeante fera face \u00e0 une crise \u00e9conomique. Elle r\u00e9pondra par la m\u00eame cruaut\u00e9, insistant sur le fait que les profits et la \u00absant\u00e9\u00bb des march\u00e9s financiers priment sur tout le reste, y compris la vie elle-m\u00eame.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa strat\u00e9gie de la classe dirigeante devient de plus en plus d\u00e9sesp\u00e9r\u00e9e. Mais elle a une strat\u00e9gie: rejeter la crise croissante du syst\u00e8me de profit sur le dos de la classe ouvri\u00e8re par tous les moyens n\u00e9cessaires, y compris des formes de gouvernement autoritaires et fascistes.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn cons\u00e9quence, la classe ouvri\u00e8re doit d\u00e9velopper sa propre perspective ind\u00e9pendante, \u00e9labor\u00e9e jusqu'au bout et d\u00e9velopp\u00e9e \u00e0 travers une lutte contre les appareils syndicaux. Le cœur de cette strat\u00e9gie est la lutte politique pour prendre le pouvoir entre ses propres mains afin de renverser le syst\u00e8me capitaliste d\u00e9pass\u00e9 et destructeur et commencer la reconstruction de la soci\u00e9t\u00e9 sur des bases socialistes \u00e0 l'\u00e9chelle internationale.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E(Article paru en anglais le 7 septembre 2021)\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/www.wsws.org\/fr\/articles\/2021\/09\/11\/cris-s11.html\"\u003Ewsws.org\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}