{"196464":{"id":"196464","parent":"195422","time":"1634200582","url":"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-15-le-royaume-uni-tire-le-premier-coup-de-feu-dans-le-nouveau-grand-jeu\/","category":"documentaires","title":"R\u00e9flexions sur les \u00e9v\u00e9nements en Afghanistan (partie 15) - Le Royaume-Uni tire le premier coup de feu dans le nouveau Grand Jeu","image":"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_196464_6d4e41.jpg","hub":"newsnet","url-explicit":"reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-15-le-royaume-uni-tire-le-premier-coup-de-feu-dans-le-nouveau-grand-jeu","admin":"newsnet","views":"201","priority":"3","length":"12732","lang":"","content":"\u003Cp\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_196464_4ebee9.jpg\" \/\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Cb\u003Epar M.K. Bhadrakumar.\u003C\/b\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EAlors que le ministre indien des Affaires \u00e9trang\u00e8res, S. Jaishankar, fait un travail magistral pour obtenir le soutien du projet de l'administration Biden visant \u00e0 retarder tout engagement constructif de la communaut\u00e9 internationale avec le gouvernement taliban de Kaboul jusqu'\u00e0 ce que Washington se reprenne en main, l'axe anglo-am\u00e9ricain travaille parall\u00e8lement de mani\u00e8re syst\u00e9matique \u00e0 \u003Ca href=\"https:\/\/www.indianpunchline.com\/reflections-on-events-in-afghanistan-22\"\u003Er\u00e9engager les Taliban\u003C\/a\u003E.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00c0 cet \u00e9gard, le voyage de nuit du ministre britannique des Forces arm\u00e9es, James Heappey, en Ouzb\u00e9kistan les 21 et 22 septembre \u00e9tait en fait une visite de travail destin\u00e9e \u00e0 mettre en place la logistique d'un engagement durable avec le gouvernement des Taliban. La secr\u00e9taire d'\u00c9tat adjointe am\u00e9ricaine Wendy Sherman a rapidement \u003Ca href=\"https:\/\/www.indianpunchline.com\/reflections-on-events-in-afghanistan-23\"\u003Esuivi cette visite\u003C\/a\u003E cette semaine \u00e0 Tachkent.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EHeappey a fait une \u00ab excursion \u00bb \u00e0 Termez, o\u00f9 se trouve une \u00e9norme base a\u00e9rienne de l'\u00e8re sovi\u00e9tique (d'o\u00f9 l'invasion sovi\u00e9tique de l'Afghanistan a \u00e9t\u00e9 men\u00e9e en 1980). L'intention semble avoir \u00e9t\u00e9 d'\u00e9valuer l'utilisation possible de Termez pour ouvrir un \u00ab couloir humanitaire \u00bb vers l'Afghanistan.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl y a une \u00e9norme vague d'opinion dans la communaut\u00e9 mondiale, soulign\u00e9e \u00e0 plusieurs reprises par les agences de l'ONU et le secr\u00e9taire g\u00e9n\u00e9ral Ant\u00f3nio Guterres au cours des derni\u00e8res semaines, selon laquelle une catastrophe humanitaire se d\u00e9roule en ce moment m\u00eame en Afghanistan. Pour l'administration Biden, qui est d\u00e9j\u00e0 gravement bless\u00e9e par l'\u00e9vacuation maladroite \u00e0 l'a\u00e9roport de Kaboul, cette crise humanitaire imminente a le potentiel explosif de nuire davantage \u00e0 sa r\u00e9putation.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELes \u00c9tats-Unis et le Royaume-Uni se positionnent pour \u00eatre le fer de lance d'un programme d'aide humanitaire qui, en termes politiques, ouvrirait in\u00e9vitablement la voie \u00e0 leur engagement avec le gouvernement des Taliban. L'id\u00e9e serait de \u00ab normaliser \u00bb les relations avec les Taliban au niveau op\u00e9rationnel et d'instaurer une confiance mutuelle jusqu'\u00e0 ce que la reconnaissance diplomatique formelle du gouvernement de Kaboul puisse suivre comme une \u00e9tape logique, le plus t\u00f4t possible.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EIl est int\u00e9ressant de noter que certains \u00e9l\u00e9ments \u003Ca href=\"https:\/\/www.axios.com\/afghan-ambassador-adela-raz-taliban-5ded47f5-a3e6-4b51-9f43-1f0374a99f1b.html\"\u003Eindiquent\u003C\/a\u003E d\u00e9j\u00e0 que l'administration Biden prend ses distances par rapport \u00e0 la pr\u00e9c\u00e9dente ambassadrice afghane \u00e0 Washington, Adela Raz, qui avait \u00e9t\u00e9 nomm\u00e9e par le gouvernement d'Ashraf Ghani.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EFondamentalement, Washington et Londres ont d\u00e9cid\u00e9 qu'il \u00e9tait possible de faire des affaires avec le gouvernement des Taliban. \u00c0 la base de cette d\u00e9cision, il y a leur \u003Ca href=\"https:\/\/www.thenationalnews.com\/world\/asia\/2021\/10\/05\/afghanistans-warlords-floundering-in-exile\"\u003E\u00e9valuation strat\u00e9gique\u003C\/a\u003E selon laquelle il n'y a pas de meilleur moyen de faire face \u00e0 la menace s\u00e9curitaire \u00e9manant de l'\u00c9tat islamique et d'autres groupes terroristes pr\u00e9sents en Afghanistan qu'en cooptant le gouvernement taliban, \u00e9tant donn\u00e9 que les Taliban et l'EI sont des ennemis mortels l'un de l'autre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe week-end, les Taliban ont en effet d\u00e9truit un important repaire de l'EI dans la ville de Charikar, au nord de Kaboul. Deuxi\u00e8mement, toute op\u00e9ration antiterroriste ind\u00e9pendante men\u00e9e par les \u00c9tats-Unis ou le Royaume-Uni sur le sol afghan sera fermement combattue par les Taliban, qui y verront une atteinte \u00e0 la souverainet\u00e9 et \u00e0 l'int\u00e9grit\u00e9 territoriale de leur pays. En d'autres termes, les \u00c9tats-Unis et le Royaume-Uni risqueraient de s'enliser dans une confrontation avec les Taliban, ce qui est non seulement futile, mais aussi contre-productif, car cela pourrait d\u00e9stabiliser l'Afghanistan et cr\u00e9er un terrain propice \u00e0 l'exploitation par l'EI.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ETroisi\u00e8mement, le fait est que les Taliban sont une entit\u00e9 connue des agences de renseignement occidentales depuis de nombreuses ann\u00e9es et, au-del\u00e0 de la rh\u00e9torique, les capitales occidentales ont une impression positive de la perspective pragmatique des Taliban et de leur empressement \u00e0 s'int\u00e9grer au monde occidental.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EBien entendu, les experts occidentaux ne partagent pas la vision unidimensionnelle des Taliban que propage l'establishment indien, \u00e0 savoir qu'ils ne sont qu'un simple mandataire pakistanais sans identit\u00e9 afghane propre.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EQuatri\u00e8mement, l'\u00e9valuation occidentale est qu'il n'est pas sage de laisser les Taliban devenir totalement d\u00e9pendants des \u00c9tats r\u00e9gionaux qui entourent l'Afghanistan - la Russie, la Chine, l'Iran et le Pakistan - dans le climat international actuel de rivalit\u00e9 entre grandes puissances dans le cadre de la nouvelle Guerre froide.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECinqui\u00e8mement, alors que l'\u00e9sot\u00e9risme de la \u00ab r\u00e9sistance afghane \u00bb est enivrant pour les esprits non inform\u00e9s, l'\u00e9valuation professionnelle froide dans les milieux bien inform\u00e9s est que la domination des Taliban en Afghanistan est une r\u00e9alit\u00e9 incontournable qui ne peut \u00eatre ignor\u00e9e et que le r\u00e9gime se consolide dans ce pays. \u00c0 part les \u003Ca href=\"https:\/\/www.france24.com\/en\/asia-pacific\/20211004-afghan-resistance-has-sanctuary-in-tajikistan-but-fighting-taliban-a-non-viable-prospect\"\u003Edirigeants non-conformistes\u003C\/a\u003E du Tadjikistan, personne ne pense que le gouvernement des Taliban risque d'\u00eatre renvers\u00e9.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EEn d'autres termes, d'un point de vue r\u00e9aliste, il n'y a pas d'autre solution que de faire des affaires avec le gouvernement taliban, et plus t\u00f4t les contacts dans ce sens seront engag\u00e9s, plus ils seront productifs pour les deux parties. Le spectre du flux de r\u00e9fugi\u00e9s en provenance d'Afghanistan hante en effet le monde occidental.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EToutes ces consid\u00e9rations multiples ont incit\u00e9 le repr\u00e9sentant sp\u00e9cial du premier ministre britannique pour l'Afghanistan, Sir Simon Gass (simultan\u00e9ment pr\u00e9sident du Joint Intelligence Committee britannique et ancien ambassadeur britannique en Iran), \u00e0 se rendre \u00e0 Kaboul plus t\u00f4t dans la journ\u00e9e pour \u00e9tablir le premier contact direct avec le gouvernement des Taliban.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESir Simon \u00e9tait accompagn\u00e9 de Martin Longden, le charg\u00e9 d'affaires de l'Ambassade britannique \u00e0 Kaboul (qui est maintenant relocalis\u00e9e \u00e0 Doha). Les deux diplomates britanniques ont \u00e9t\u00e9 re\u00e7us par le Khan des Affaires \u00e9trang\u00e8res des Taliban, Amir Khan Muttaqi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ELa partie britannique a ensuite indiqu\u00e9 sur Twitter que Sir Simon avait eu \u00ab \u003Ci\u003Edes discussions s\u00e9rieuses et substantielles avec Muttaqi. Un large \u00e9ventail de questions a \u00e9t\u00e9 abord\u00e9, notamment la crise humanitaire, le terrorisme, l'importance d'un passage s\u00fbr pour les ressortissants britanniques et afghans, et les droits des femmes et des filles\u003C\/i\u003E \u00bb. Un compte-rendu britannique a ensuite indiqu\u00e9 que les envoy\u00e9s britanniques ont \u00e9galement rencontr\u00e9 les deux vice-premiers ministres du gouvernement taliban, Mullah Abdul Ghani Baradar Akhund et Mawlawi Abdul-Salam Hanafi.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u00ab \u003Ci\u003ESir Simon et le Dr Longden ont discut\u00e9 de la mani\u00e8re dont le Royaume-Uni pourrait aider l'Afghanistan \u00e0 r\u00e9soudre la crise humanitaire, de l'importance d'emp\u00eacher le pays de devenir un incubateur pour le terrorisme et de la n\u00e9cessit\u00e9 de maintenir un passage s\u00fbr pour ceux qui veulent quitter le pays. Ils ont \u00e9galement \u00e9voqu\u00e9 le traitement des minorit\u00e9s et les droits des femmes et des filles. Le gouvernement continue de faire tout ce qui est en son pouvoir pour garantir un passage s\u00fbr \u00e0 ceux qui souhaitent quitter le pays, et il est d\u00e9termin\u00e9 \u00e0 soutenir le peuple afghan\u003C\/i\u003E \u00bb. Il n'est pas exclu qu'une r\u00e9ouverture de l'Ambassade du Royaume-Uni dans un avenir proche - ou une certaine forme de pr\u00e9sence britannique \u00e0 Kaboul - soit envisag\u00e9e.\u003C\/p\u003E\u003Cfigure\u003E\u003Cimg src=\"http:\/\/www.newsnet.fr\/img\/newsnet_196464_6d4e41.jpg\" \/\u003E\u003Cfigcaption\u003ELa sculpture des Alli\u00e9s : Statues de bronze grandeur nature de Franklin Roosevelt et Winston Churchill assis sur un banc dans New Bond Street, \u00e0 Londres, rappelant au monde l'histoire commune des deux grandes puissances.\u003C\/figcaption\u003E\u003C\/figure\u003E\u003Cp\u003EOn ne peut nier le fait que, comme souvent dans l'histoire moderne, les \u00c9tats-Unis et le Royaume-Uni \u00e9voluent en tandem. Les pr\u00e9sidents et les premiers ministres vont et viennent, mais la \u00ab  \u003Ca href=\"https:\/\/www.e-ir.info\/2020\/08\/02\/analysing-the-special-relationship-between-the-us-and-uk-in-a-transatlantic-context\"\u003Erelation sp\u00e9ciale\u003C\/a\u003E \u00bb est vivante et prosp\u00e8re !\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ESans aucun doute, la mission de Sir Simon avait le soutien total de l'administration Biden Avec l'arriv\u00e9e de Sir Simon \u00e0 Kaboul, le premier coup du nouveau Grand Jeu commence en Afghanistan, dans le cadre de la \u00ab comp\u00e9tition strat\u00e9gique \u00bb - pour reprendre l'expression de l'administration Biden - impliquant les \u00c9tats-Unis, la Russie et la Chine.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003ECe geste audacieux des Britanniques, qui coupe court aux schibboleths de la rh\u00e9torique au vitriol sur l'ADN des Taliban afghans, aurait pris Moscou et P\u00e9kin par surprise. Qui a peur de reconna\u00eetre le gouvernement des Taliban, apr\u00e8s tout ?\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003EC'est un avertissement brutal que la guerre en Afghanistan a mut\u00e9 en une nouvelle forme du Grand Jeu du XIXe si\u00e8cle. Hier encore, des \u003Ca href=\"https:\/\/www.rt.com\/news\/536465-bagram-airfield-lights-photo\"\u003Erumeurs circulaient\u003C\/a\u003E dans les m\u00e9dias du Kremlin selon lesquelles des avions chinois avaient atterri sur la base a\u00e9rienne de Bagram.\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/author\/mkbhadrakumar\"\u003EM.K. Bhadrakumar\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ci\u003Eillustration : Sir Simon Gass, repr\u00e9sentant du premier ministre britannique pour l'Afghanistan (deuxi\u00e8me \u00e0 partir de la gauche) avec le ministre des Affaires \u00e9trang\u00e8res des Taliban, Mullah Amir Khan Muttaqi, Kaboul, 5 octobre 2021.\u003C\/i\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Esource : \u003Ca href=\"https:\/\/www.indianpunchline.com\/reflections-on-events-in-afghanistan-24\"\u003Eindianpunchline.com\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003Etraduit par \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\"\u003ER\u00e9seau International\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan\"\u003E1\u00e8re partie - Effondrement de l'arm\u00e9e afghane \/ Les pousses vertes de la politique r\u00e9apparaissent\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-2-m-k-bhadrakumar\"\u003E2\u00e8me partie - Le facteur \u00ab X \u00bb \u00e0 Kaboul \/ Poutine : les Taliban sont la r\u00e9alit\u00e9\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/?p=186974&preview=true\"\u003E3\u00e8me partie - Les liens entre les \u00c9tats-Unis et les Taliban sur le fil du rasoir. La Chine est gagnante \/ Les Taliban sont une r\u00e9alit\u00e9\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-4-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E4\u00e8me partie - Une aubaine politique pour les Taliban \/ Les Taliban ont conclu un accord global avec les \u00c9tats-Unis\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-5-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E5\u00e8me partie - Les \u00c9tats-Unis s'\u00e9clipsent de Kaboul mais sont revanchards \/ Reconna\u00eetre ou ne pas reconna\u00eetre, telle est la question\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-6-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E6\u00e8me partie - La r\u00e9volte du Panchir devient une note de bas de page \/ La chute du Panchir\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-7-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E7\u00e8me partie - Entrer dans les \u00c9tats r\u00e9gionaux\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-8-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E8\u00e8me partie - Le blues taliban de Biden\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-9-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E9\u00e8me partie - Diables \u00e9trangers sur la Route de la Soie\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-9-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E10\u00e8me partie - Le dilemme de l'Inde \u00ab transhorizon \u00bb \/ L'OCS ne sera pas subordonn\u00e9e au QUAD\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-11-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E11\u00e8me partie - L'Iran voit d'un bon œil les dirigeants taliban\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-12-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E12\u00e8me partie - La diplomatie pakistanaise a le vent en poupe\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-13-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E13\u00e8me partie - Les \u00c9tats-Unis et le Royaume-Uni se pr\u00e9parent \u00e0 r\u00e9engager les Taliban\u003C\/a\u003E\u003Cbr \/\u003E\n• \u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-14-par-m-k-bhadrakumar\"\u003E14\u00e8me partie - Avec les Taliban en ligne de mire, les \u00c9tats-Unis vont r\u00e9tablir les liens avec l'Ouzb\u00e9kistan\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E\u003Cp\u003E\u003Ca href=\"https:\/\/reseauinternational.net\/reflexions-sur-les-evenements-en-afghanistan-partie-15-le-royaume-uni-tire-le-premier-coup-de-feu-dans-le-nouveau-grand-jeu\/\"\u003Ereseauinternational.net\u003C\/a\u003E\u003C\/p\u003E"}}