19/09/2023 21 articles francais.rt.com  4 min #234067

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général


© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Mise à jour automatique

  • «Le moment est venu (...) de permettre au conseil de sécurité de mieux répondre aux défis» a déclaré Ramaphosa, désireux de voir la réforme accélérer pour laisser davantage de place à de nouveaux membres, de manière permanente.
  • «De nombreux pays du nord sont riches des ressources minérales qui se trouvent en Afrique (...) ces richesses doivent bénéficier aux Africains», a fait valoir Cyril Ramaphosa.
  • Evoquant l'initiative diplomatique africaine pour le conflit ukrainien, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a insisté pour «que soit respecté le principe d'intégrité territoriale de chaque pays», revendiquant avoir plaidé pour le retour d'enfants ukrainiens, et pour accroître les échanges de prisonniers. Aussi a-t-il réclamé de «s'abstenir de toute action susceptible d'accroître le conflit ».
  • Intervention de Cyril Ramaphosa, Président de l'Afrique du Sud lors de la 78e session de l'Assemblée générale de l'ONU :
  • Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'exprime devant l'Assemblée générale des Nations unies :
  • Le président américain Joe Biden a réitéré son soutien à une réforme du Conseil de Sécurité, appelant à l'«accélération» de la coopération internationale. «Nous reconnaissons également que pour relever les défis du jour, les institutions - vieilles de plusieurs décennies - doivent être adaptées pour maintenir la paix dans le monde», a déclaré Joe Biden, qui avait annoncé lors de la précédente Assemblée générale de l'ONU que les Etats-Unis étaient favorables à cette réforme du Conseil de sécurité.
  • Au cours de son intervention, le président brésilien a mené une charge contre les institutions internationales actuelles, estimant «inacceptables» les disparités de traitement du FMI et de la Banque mondiale à l'égard des pays. «Les jalons d'une nouvelle gouvernance économique font encore défaut. Les BRICS sont le fruit de l'inertie et constituent une plateforme stratégique pour promouvoir la coopération entre les pays émergents», a-t-il estimé. Les BRICS sont «une force, qui œuvre en faveur d'un commerce international plus juste», assure Lula «L'élargissement du groupe à l'occasion du sommet de Johannesbourg nous permet de renforcer notre lutte en faveur d'un ordre mondial permettant la pluralité économique et géographique et politique au XXIe siècle» a poursuivi le chef d'Etat, avant d'ajouter. «Nous sommes une force, qui œuvre en faveur d'un commerce international plus juste à l'heure où le multilatéralisme est en crise», a-t-il encore déclaré. Le Conseil de sécurité «perd progressivement en crédibilité» a-t-il estimé. Fustigeant la «paralysie» de l'organe phare des Nations unies, «preuve la plus éloquente de l'importance de la réforme », Lula estime ainsi que la fragilité du Conseil «est le fruit de mesures des membres permanents, qui s'adonnent à des guerres interdites, avec pour objectif l'explosion territoriale ou des changements de régime».
  • Le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva a taclé le sort qui était réservé en Occident au fondateur de Wikileaks : «des journalistes, tels que Julian Assange, ne sauraient être condamnés dans une société utilisant l'information de façon transparente et légitime», a déclaré le chef d'Etat brésilien à la tribune de l'ONU, appelant à «lutter contre la mésinformation et la cybersécurité». Incarcéré depuis avril 2019 à la prison de haute sécurité de Belmarsh, le journaliste et lanceur d'alerte australien est sous la menace d'une extradition vers les Etats-Unis, où il encoure titre des dizaines d'années en prison pour la publication de centaines de milliers de documents confidentiels sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan.

Découvrir plus

14h00

Le débat général, qui réunit de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement du monde, débute ce 19 septembre au siège new-yorkais des Nations unies. Cette année il a pour thème : «Rétablir la confiance et raviver la solidarité : accélérer l'action menée pour réaliser le Programme 2030 et ses objectifs de développement durable en faveur de la paix, de la prospérité, du progrès et de la durabilité pour tous.»

 francais.rt.com

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
28/09/2023 reseauinternational.net  2 min #234535

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

C'Est Le Feu! Le Burkina Faso vient de lancer une b#ombe à L'Onu !!!

par Serge Dandeville

Je vous invite à prendre les 38 minutes que dure ce discours historique du ministre du Burkina Faso à la tribune de l'ONU. Toutes les vérités sont dites sur la corruption de l'ONU, son hypocrisie, sa soumission comme instrument aux puissances néocoloniales et financières.

Tous les crimes des États (USA, France...), sous couvert de l'ONU, contre les peuples du monde, y sont expliqués.

26/09/2023 mondialisation.ca  7 min #234387

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Borrell: Les pays du Sud «ne veulent pas que l'Ukraine domine l'agenda mondial»

Par Philippe Rosenthal

Josep Borrell, le Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères de l'UE a admis que les pays du Sud recherchent une alternative à l'Occident. A l'occasion de sa participation à l'Assemblée générale des Nations Unies, il a présenté son point de vue sur la crise du multilatéralisme. Les pays du Sud refusent de suivre l'Occident dans son soutien à l'Ukraine.

25/09/2023 arretsurinfo.ch  6 min #234339

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Les réactions à l'Onu montrent que si l'Occident est hostile à la Russie, le monde ne l'est pas

Par Fyodor Lukyanov

78e session de l'Assemblée générale des Nations Unies. (ONU)

Les États-Unis et leurs alliés battent un tambour qui ne parvient pas à trouver des oreilles prêtes à entendre. La plupart des États ont d'autres priorités.

La semaine de haut niveau des Nations unies - un rassemblement annuel de hauts représentants des États membres qui s'adressent à l'Assemblée générale - se déroule actuellement à New York.

24/09/2023 strategic-culture.su  6 min 🇬🇧 #234331

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Hitler Would Be Proud: German Chancellor Olaf Scholz Delivers Anti-Russian Tirade at the United Nations

By Johannes STERN

Wednesday's warmongering anti-Russian diatribe at the United Nations by German Chancellor Olaf Scholz has made clear that German imperialism, guilty of the most horrific crimes in human history, is again on the warpath. Hitler and his gang of mass murderers are dead, but their political legacy lives on in the policies of the German government.

Scholz condemned those who call for an "immediate ceasefire" in the Ukraine war.

24/09/2023 ismfrance.org  3 min #234312

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Israël-Arabie Saoudite : Netanyahu promeut la normalisation avec une nouvelle carte effaçant la Palestine

Middle East Eye, 22 septembre 2023. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté vendredi une nouvelle carte effaçant la Palestine, lors de son discours à la 78e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU).

Le Premier ministre de l'entité sioniste pendant son discours à l'ONU le 22 septembre 2023 (photo Reuters).

L'illustration montrait un « nouveau Moyen-Orient » dans lequel la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza semblaient faire partie d'Israël.

22/09/2023 reseauinternational.net  2 min #234217

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Nations unies : Nous mettre sous la coupe de telle ou telle puissance est une insulte, du mépris, du racisme (M. Doumbouya)

par Hassane

Le président de la transition Guinéenne, le colonel Mamadi Doumbouya ce jeudi 21 septembre à l'occasion de la 78ème Assemblée générale des Nations unies à New York a invité les occidentaux à cesser de donner des leçons aux Africains. Pour lui, les Africains sont fatigués et épuisés des catégorisations dans lesquelles les uns et les autres veulent cantonner.

22/09/2023 reseauinternational.net  5 min #234216

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Le président iranien Ebrahim Raïssi s'adresse à l'Assemblée générale des Nations unies : ce qu'il faut savoir

par Gilbert Doctorow

Ce matin, un message WhatsApp de Press TV (Iran) m'a incité à faire ce que les bonnes pratiques m'auraient conseillé de faire si je voulais être au courant des développements internationaux les plus importants de la journée. Press TV m'a invité à discuter à l'antenne du discours prononcé hier par Ebrahim Raïssi devant l'Assemblée générale des Nations unies, en particulier de ses remarques sur le fait que le monde n'accepte plus l'hégémonie occidentale, ni la mentalité de la guerre froide qui attise les flammes des conflits pour saper le bien-être des autres nations.

22/09/2023 arretsurinfo.ch  11 min #234199

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Discours de Biden à l'Onu - Pas de compromis, pas de négociations

Le Président des Etats-Unis Joseph Biden durant le débat général de la 78eme session de l'Assemblée générale, UN Photo

Le président Joe Biden s'est adressé à l'Assemblée générale des Nations Unies le 20 septembre. Ce discours a été un désastre. Si l'on met de côté les paroles maladroites de Joe Biden, son message est qu'il n'y aura aucun compromis en ce qui concerne l'Ukraine.

22/09/2023 mondialisation.ca  6 min #234195

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

L'élargissement de l'Onu : la fausse bonne idée, qui fait dangereusement son chemin en Russie

Par Karine Bechet-Golovko

L'important pour vendre une mauvaise idée, c'est de bien la présenter. Et les globalistes sont très forts à ce jeu-là. Au niveau des relations internationales, la fausse bonne idée, qui revient régulièrement sur le devant de la scène, est l'élargissement du Conseil de sécurité de l'ONU – au nom d'une plus grande représentativité ou comme dirait Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, maîtrisant avec un naturel non feint le vocable globaliste, pour qu'il soit plus « inclusif ».

21/09/2023 arretsurinfo.ch  8 min #234171

78e Assemblée générale de l'Onu : coup d'envoi du débat général

Les Usa utilisent la crise ukrainienne pour servir des objectifs égoïstes et attaquer d'autres pays

Volodymyr Zelenskyy, déclare au monde qu'il a un intérêt à lutter contre le "génocide" russe. 19 septembre 2023. UN Photo/Manuel Elías

Les Etats-Unis détournent l'Assemblée générale des Nations unies, utilisant la crise ukrainienne pour servir des objectifs égoïstes et attaquer d'autres pays.

Le président américain Joe Biden a une nouvelle fois transformé l'Assemblée générale des Nations unies (AGNU) en piste d'atterrissage pour vanter le "leadership" des États-Unis.

Se réfère à :

1 article