26/11/2022 francais.rt.com  3 min #219706

De nombreuses chancelleries déplorent le décès du chef de la diplomatie biélorusse, Vladimir Makeï

© AFP PHOTO / RUSSIAN FOREIGN MINISTRY / HO

Vladimir Makeï, ministre biélorusse des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue russe Sergueï Lavrov le 18 juin 2021 à Moscou. (Photo d'illustration)

26 nov. 2022, 20:00

«Le ministre biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makeï est décédé subitement», a annoncé ce 26 novembre l'agence de presse russe Sputnik, citant le porte-parole du ministère biélorusse des Affaires étrangères Anatoly Glaz.

En poste à la tête de la diplomatie biélorusse depuis août 2012, il avait pris cette semaine au  sommet de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) à Erevan (Arménie). Une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov était prévue le 28 novembre.

Diplomate de formation, Vladimir Makeï a occupé, au cours de ces trente dernières années, différents postes tant au ministère des Affaires étrangères, qu'au Conseil de l'Europe en qualité de représentant de son pays, qu'à l'ambassade de France où il fut conseiller.

«Une perte lourde et irréparable», pour l'ambassade de Russie

«C'est une perte lourde et irréparable», a réagi l'ambassade de Russie en Biélorussie, saluant un «professionnel reconnu et patriote sincère» qui a «défendu avec fermeté et efficacité les intérêts de la République de Biélorussie sur les scènes internationales» et «apporté une importante contribution au renforcement des relations russo-biélorusses».

Même tonalité du côté de l'OTSC (Organisation du traité de sécurité collective, incluant notamment la Biélorussie et la Russie), dont le secrétaire général Stanislav Zas a rendu hommage à «un patriote résolu, un partisan actif du renforcement des positions de la Biélorussie sur la scène internationale et un promoteur des idées d'intégration militaro-politique dans la région eurasiatique».

Le chef de la diplomatie vénézuélienne, Carlos Faria, a fait part de sa «grande douleur»  sur Twitter, face à une «perte irréparable». «Nous nous souviendrons toujours de lui pour la défense inlassable de son peuple», a ajouté le ministre vénézuélien.

Bruno Rodríguez Parrilla, ministre cubain des Affaires étrangères a également fait part de ses  sincères condoléances au peuple et au gouvernement biélorusse.

Gran dolor produce la partida de nuestro amigo Canciller de Belarus, Vladimir Makéi. Acompañamos, en nombre del presidente @NicolasMaduro, al pueblo hermano de Bielorrusia en su pesar por esta irreparable pérdida. Siempre le recordaremos por la incansable defensa de su pueblo.

Mevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères s'est dit «profondément attristé» à l'annonce du décès de son homologue biélorusse.

Deeply saddened by the news of Belarusian Foreign Minister Vladimir Makei's passing away. He was a good man & a good friend.
Extend my heartfelt condolences to his bereaved family & the people of Belarus.
May his soul rest in peace.

Né le 5 août 1958 dans le village de Nekrachevitchi, dans la région de Grodno de la République socialiste soviétique de Biélorussie, Vladimir Makeï avait 64 ans.

 francais.rt.com

 Commenter