21/02/2024 reseauinternational.net  2 min #243305

L'ambassadeur des États-Unis en Urss, Jack Matlock, révèle la doctrine d'hégémonie des Usa

par Études sur la Neutralité

Les États-Unis ont «hérité» de la Doctrine Brejnev, déclare le dernier ambassadeur américain en Union soviétique, Jack Matlock. En tant que l'un des hommes qui ont négocié la fin de la Guerre froide, l'ambassadeur Matlock parle dans une interview franche de la manière dont les États-Unis ont utilisé systématiquement et sans remords des opérations de changement de régime depuis que l'URSS a officiellement cessé de le faire et comment les motivations pour ces changements sont, comme elles l'étaient pour l'URSS, une question d'idéologie. Pour diffuser «l'ordre mondial libéral», les États-Unis aujourd'hui iraient plus loin que leur ancien rival.

L'ambassadeur Matlock est né en 1929, formé aux universités Duke et Columbia, il est entré dans le service diplomatique en 1956 et est allé jusqu'à devenir ambassadeur des États-Unis en Union soviétique de 1987 à 1991, ses fonctions à Moscou se terminant seulement quelques mois avant la dissolution du pays lui-même. Il a travaillé de manière célèbre avec le président Reagan et Bush Senior pour mettre fin à la Guerre froide, ce qu'il continue de souligner s'est produit grâce à un accord mutuel et à une bonne diplomatie, et non à cause de la dissolution de l'Union soviétique.

source : Études sur la Neutralité

 reseauinternational.net

 Commenter