24/09/2023 reseauinternational.net  2 min #234321

L'Ukraine a perdu environ 85% de sa force mobilisée initiale

par Al-Mayadeen

Un général de combat ukrainien dit que sur 100 personnes enrôlées l'année dernière, il n'en reste que 10 à 20 tandis que les autres sont mortes ou handicapées.

Près de neuf candidats ukrainiens sur dix qui se sont enrôlés dans l'armée il y a un an ont été tués ou blessés au combat, ont rapporté vendredi les médias ukrainiens citant un officier supérieur de la conscription dans la région de Poltava.

Le lieutenant-colonel Vitaly Berezhny, qui occupe actuellement le poste de chef intérimaire du centre territorial de recrutement et de soutien social, a fait cette admission lors d'une réunion du conseil municipal de Poltava.

Sonnant l'alarme, Berezhny a déclaré aux participants à la réunion que «sur les 100 personnes qui ont rejoint les unités l'automne dernier, il n'en reste que 10 à 20, les autres sont mortes, blessées ou handicapées». Partant de cette statistique, il a déclaré que l'armée avait un besoin urgent de renforts.

Il a reconnu que les autorités locales sont confrontées à des défis importants dans leurs efforts de conscription, n'ayant réalisé que 13 pour cent du plan de mobilisation. Cela place la Poltava au bas du classement de la région.

Pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre, l'officier a proposé «d'établir la présence de conscrits». Il a ajouté que la région avait l'intention d'établir une importante brigade mécanisée et a appelé les députés locaux à soutenir activement cette initiative.

Après le début de la guerre avec la Russie en février 2022, Kiev a mis en place une mobilisation générale, empêchant la plupart des hommes âgés de 18 à 60 ans de quitter le pays. Cette mesure a d'abord été jugée suffisante pour répondre aux besoins militaires du pays.

source :  Al-Mayadeen via  Le Blog Sam La Touch

 reseauinternational.net

 Commenter