10/07/2024 reseauinternational.net  5min #252284

Le courant sataniste

par Marie-France de Meuron

Un article présentant une exposition démoniaque (ndlr les œuvres ont été retirées depuis) avec des photos très éloquentes dans une église m'interpelle vivement. Il confirme une tendance actuelle - ou du moins de plus en plus mise en évidence - de l'adoration de Satan sous la forme de différents rituels. 1

Comment définir Satan ?

À l'église St-Aubin d'Épinay, le peintre met son art à disposition de l'expression de l'entité Satan. Qu'éprouvons-nous face à de telles images ? Qu'éveillent-elles en notre for intérieur ?

Il n'est pas anodin que ces œuvres soient placées en-dessous d'une toile du XVIIe siècle représentant l'Assomption.

Nous trouvons là une illustration très patente du satanisme, courant qui vénère les anciens anges déchus et leur chef Satan. Ainsi, tombé du ciel, un ange déchu ne perd pas tous ses pouvoirs et garde une certaine puissance.

Satan a la fonction de tentateur. On peut dire qu'il a pour rôle de venir insuffler en tous temps l'impulsion de nous écarter du chemin de l'unité et de la pureté.

Les tentations

À toute époque, on repère des tentacules tentatrices. Ainsi les élans de découvrir le monde se sont contractés en des impulsions colonisatrices allant jusqu'à la destruction de certaines cultures voire de certains peuples. À l'ère actuelle, la tentation surgit dans d'autres dimensions tel un sentiment de superpuissance sur des éléments extérieurs à l'individu en soi.

Prenons l'exemple développé par un anthropologue de la santé qui pose pertinemment la question : «Le pédo-satanisme gouverne-t-il le monde ?» 2 En réalité, les enfants ne cherchent pas à séduire, ils expriment librement leur candeur et leur grâce. Or des adultes se soumettent à leurs impulsions tentatrices sans tenir compte des Principes de Vie.

La tentation du toujours plus

Sur un tout autre plan, on voit des personnes enfler démesurément leurs fortunes, pour leur propre gloire, jouissant du paramètre de la fortune et oubliant le précepte «Chasse pour ta faim et non pour ton plaisir». 3

Cette tentation des gains se trouve aussi dans le monde des crytomonnaies où divers sites proposent des accroissements considérables, de plus en peu de temps, déconnectés de tout effort créatif de ceux qui se prêtent au jeu.

Nous découvrons actuellement la tentation de changer de sexe chez certaines personnes qui n'acceptent pas la réalité que la biologie leur donne. Ils se laissent porter par des ressentis plus ou moins passagers - pensons à tous ceux qui détransitionnent 4 - et ne tiennent pas compte des évolutions propres au corps humain. La tentation d'effectuer les mutations est soutenue par la séduction que leur donnent la médecine et la chirurgie de pouvoir les effectuer. La réalité incarnée s'avère bien plus compliquée, douloureuse et lourde de conséquences.

Une pédiatre et oncologue, riche de sa longue carrière, «met en garde face aux conséquences irréversibles de cette transition de genre qui passe par des opérations très lourdes, des traitements médicaux à vie, le phénomène d'isolement social, de malaise post-transition, les risques vitaux liés tels qu'une mortalité accrue ou un taux de suicide élevé». 5

Satan n'est pas gratuit en ce sens qu'il coupe du pouvoir créateur, d'où la stérilité des transgenrés. Ce qui laisse songeur, c'est toute la part des frais qui reviennent à l'assurance maladie censée protéger la santé donc l'intégrité des individus... À quoi s'ajoute le fait d'imposer une participation à tous les citoyens.

La tentation du transhumanisme est une conséquence de la séduction par les progrès des sciences et du développement de la technologie afin de modifier l'être humain en augmentant certaines de ses capacités physiques et mentales. Le prix à payer en est la déconnexion du système sensible. Un professeur émérite évoque «la déconstruction de l'humanité». 6

«Le pionnier de l'intelligence artificielle se dit favorable à la destruction de l'humanité, nous avons le fin mot de l'ambition trans-humaniste, l'homme réparé puis augmenté pourra ou devra : tourner la page de l'humanité. Lors d'une récente conférence, Geoffrey Hinton, a répondu de manière étonnante lorsqu'on lui a posé une question sur le remplacement des humains par l'IA superintelligente. Il se dit favorable au remplacement de l'Homme par l'IA. «En fait, je suis pour, Il y a beaucoup de bons et de moins bons aspects de l'humanité. Il n'est pas clair que nous soyons la meilleure forme d'intelligence qui soit»». On retrouve là le pouvoir séducteur de Satan qui propose une «superintelligence».

La tentation de la 5G - Alors que les populations locales s'inquiètent quant aux effets sur le vivant de pareilles antennes, «la promesse de la 5G semble alléchante pour tous ceux qui courent après le temps : réduire le temps de latence, augmenter la masse de données à envoyer et recevoir, possibilité de connecter de nombreux appareils en simultané...» 7

Le prix à payer sur un autre plan nous est dénoncé par la porte-parole du parti Equinoxe : «des addictions de plus en plus fréquentes chez les jeunes : «Les moins de 30 ans n'ont jamais été autant consommateurs de psychotropes, n'ont jamais autant séjourné en hôpital psychiatrique. On a un rapport à la technologie qui nous enferme et qui fait beaucoup de dégâts auprès des plus jeunes»» 7

Que désirons-nous vraiment ? À chaque pas de notre existence, la tentation et la séduction nous proposent de visiter un club de Satan. Allons-nous être alléchés par ses invitations ou décidons-nous de poursuivre notre ascension de la pyramide de la vie afin d'atteindre toujours plus de lumière et d'unité ?

 Marie-France de Meuron

source :  Les blogs du Peuple

  1.  medias-presse.info
  2.  reseauinternational.net
  3.  culturelivresque.fr
  4.  observatoirepetitesirene.org
  5.  reseauinternational.net
  6.  reseauinternational.net
  7.  epochtimes.fr

 reseauinternational.net

 Commenter