30/11/2022 francais.rt.com  3 min #219905

Washington approuve la vente de systèmes anti-drone au Qatar pour un total d'un milliard de dollars

© AP Photo/Massoud Hossaini, Pool

Drone américain (image d'illustration).

30 nov. 2022, 09:45

Le gouvernement américain a autorisé la vente au Qatar de systèmes anti-drones pour une valeur totale d'un milliard de dollars. L'annonce a été faite le 29 novembre par le département d'Etat américain.

Le Qatar souhaite acquérir 10 systèmes de destruction intégrés de systèmes d'aéronefs sans pilote fixe (FS-LIDS), capables de détecter des drones volant à basse altitude, de les identifier et de les neutraliser par brouillage électronique. L'accord devrait également inclure 200 intercepteurs Coyote Block 2, Counter unmanned electronic warfare system (CUAEWS). Cette vente de matériel sensible devait auparavant être approuvée par le gouvernement américain, selon le département d'Etat.

Le FS-LIDS est fabriqué par le centre de recherche SRC, issu de l'Université de Syracuse, tandis que le Coyote est produit par la société Raytheon.

Le Qatar, allié majeur non membre de l'Otan

«Le projet de vente renforcera les capacités du Qatar à répondre aux menaces présentes et futures» que représentent les drones, précise la diplomatie américaine, qui souligne que le montant total de la vente est estimé à un milliard de dollars.

Washington se réjouit que cette vente d'armement, si elle se confirme, «va répondre aux objectifs de politique étrangère et de sécurité nationale des Etats-Unis en aidant à améliorer la sécurité d'un pays ami».

Pour assurer la logistique, la mise en service et la bonne utilisation de ce matériel, les Etats-Unis vont envoyer sur place  cinq représentants ainsi que 15 sous-traitants.

Cette nouvelle transaction confirmerait donc le renforcement des relations bilatérales entre Washington et Doha. En mars dernier, le Qatar s'est vu décerner par le président américain Joe Biden le statut d'allié majeur non membre de l'OTAN, devenant de fait le troisième pays du Golfe à recevoir  cette distinction après Bahreïn et le Koweït. Joe Biden avait affirmé avoir récompensé Doha notamment pour son rôle de médiateur dans la crise afghane et son aide financière à la reconstruction de Gaza.

Selon un  rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), rien que sur la période 2016-2020 les exportations d'armes américains au Qatar ont augmenté de 208%. Sous la présidence de Donald Trump, les Etats-Unis avaient approuvé un contrat d'armement de 21 milliards de dollars pour des armes américaines, dont 36 avions de chasse F-15QA.

 francais.rt.com

 Commenter