Accepter cookie ?
19/05/2022 lesakerfrancophone.fr  12 min #208424

Sitrep Opération Z : à Azovstal, c'est l'Otan qui se rend

🇬🇧

avec des remerciements à Pepe Escobar pour ce titre prémonitoire.

Par The Saker Staff - Le 18 mai 2022 - Source  thesaker.is

Les Azovites nazis - des rats dans un trou aux poissons dans un tonneau - Voilà à quoi ressemble la dénazification !

Le New York Times  tergiverse comme suit : L'Ukraine a mis fin à sa « mission de combat » à Marioupol et a déclaré que les combattants étaient évacués, signalant ainsi que la bataille dans la fameuse aciérie était terminée.

Zelensky ajoute à cela quelques rêves ukrainiens/cocaïniens : « La mission d'évacuation d'Azovstal se poursuit. Elle est dirigée par nos officiers militaires et de renseignement. » (OK, M. PianoDick, ils sont conduits tout droit vers la prison pour criminels de guerre ! - Remerciez vos officiers militaires et de renseignement de faire le travail pour le monde !)

Dmitry Polyansky le dit différemment : « Je ne savais pas que l'anglais avait autant de façons d'exprimer un seul message : les #  Azovnazis se sont rendus sans condition. »

La nuit tombée n'a pas arrêté le processus de reddition. Les Ukrainiens se rendent encore en foule sans s'arrêter. Des forces suffisantes pour y faire face sont sur le terrain et le ministère des affaires intérieures de la RPD botte en touche et fait des prisonniers.

Des roquettes éclairantes sont constamment lancées dans le ciel, ce qui facilite au moins d'une certaine manière la sortie en rampant des habitants des souterrains 🙂

Ces héros invincibles sont émaciés, en haillons, affamés et font pitié à voir.

QG de la défense de Donetsk - 962 Azovites se sont rendus et le processus se poursuit. Dans le même temps, 11 militaires de la 25e brigade aéroportée et 17 de la 54e brigade mécanisée des forces armées ukrainiennes ont volontairement déposé les armes et sont passés du côté de la RPD. Nous espérons que c'est le début d'une reddition massive.

C'est la dénazification et des films seront tournés et des livres seront écrits. Après cette perte majeure de prestige, attendez-vous à une action sous faux-drapeau.

Le point de départ aujourd'hui est le rapport du Ministère de la Défense russe et quelque peu reformaté pour faciliter l'utilisation.

En l'espace d'une journée, des missiles aériens de haute précision des forces aérospatiales russes ont frappé :

  • 2 postes de commandement, dont le quartier général de la défense territoriale près de Soledar, dans la République populaire de Donetsk,
  • ainsi que 31 zones de concentration d'hommes et d'équipements militaires ukrainiens, y compris des emplacements d'unités mercenaires étrangères de pays européens à Nikolaev et Krasnogorovka.
  • En outre, 2 avions ukrainiens Su-24 ont été détruits sur un aérodrome militaire près de Dniepropetrovsk, 1 division de systèmes de missiles antiaériens S-300 ukrainiens près de Nikolaev, ainsi que 4 dépôts de missiles et d'armes d'artillerie et de munitions des forces armées ukrainiennes près d'Ougledar, Pokrovskoe, Soledar et Bakhmut, en République populaire de Donetsk.

L'aviation opérationnelle-tactique et l'aviation de l'armée ont touché :

  • 3 postes de commandement,
  • 41 zones de concentration d'hommes et d'équipements militaires des FAUs, ainsi que
  • 1 dépôt de munitions près d'Ougledar, en République populaire de Donetsk.
  • Ces attaques ont permis d'éliminer plus de 270 nationalistes et jusqu'à 54 véhicules blindés et motorisés.

Les troupes de missiles et l'artillerie ont frappé :

  • 76 postes de commandement,
  • 421 zones de concentration d'hommes et de matériel militaire, ainsi que
  • 147 unités d'artillerie et de mortier en position de tir, dont
  • 1 batterie ukrainienne d'obusiers M777 de 155 mm de fabrication américaine près de Pogornoe.
  • 1 point de passage de pontons équipés par les forces armées ukrainiennes pour traverser la rivière Severskyi Donets a été détruit près de Protopopovka, région de Kharkov.

Les moyens de défense aérienne russes ont abattu :

  • 1 avion ukrainien Su-25 au-dessus de Tripolie, république populaire de Donetsk.
  • 1 MiG-29 des forces aériennes ukrainiennes a été abattu près de Kamennaya Yaruga, région de Kharkov.
  • 15 drones ukrainiens ont été abattus près de Semenovka, Velikie Prokhody, Balakleya, Malye Prokhody, Velikaya Kamyshevakha dans la région de Kharkov, Rudnichnyi, Grabskoe, Staromikhailovka, Volnoe dans la république populaire de Donetsk, Belyaevka, Chernobaevka dans la région de Kherson.
  • 8 roquettes ukrainiennes à lanceur multiple Smerch ont également été interceptées près de Kamenka et Malaya Kamyshevakha, dans la région de Kharkov.

Pas trop minable pour une journée de travail. Et ils vont le refaire, et le recommencer, et le rincer, et le refaire encore.

Les secrets d'Azovstal et des environs commencent à être révélés. Il y en aura beaucoup !

Comment la mission de l'OSCE a coopéré avec les terroristes d'Azov

L'équipe de tournage de IA « Arbelet » a été la première à se rendre sur le territoire où se trouvait la mission de l'OSCE à Marioupol. Parmi d'autres trouvailles précieuses, ils ont découvert deux positions de mortier équipées, tout près du bâtiment administratif de la mission. Les mortiers eux-mêmes et leurs munitions sont d'origine italienne, comme en témoignent les marquages. Autre fait notable : la dernière livraison de la batterie italienne est datée du 11 mars 2022.

Les Italiens ordinaires savent-ils que leurs autorités aident carrément les terroristes des bataillons nationaux ? Comment l'OSCE va-t-elle commenter le fait qu'ils étaient en collusion évidente avec les terroristes, permettant à « Azov » de tirer depuis leur territoire ? Comment, après ces faits, l'OSCE sera-t-elle en mesure de restaurer sa réputation ?

Aparté

Comprenez-vous maintenant pourquoi la Russie  quitte les organisations internationales ? C'est simple, ces organisations sont corrompues au point qu'elles ne peuvent être réformées mais doivent être brisées. M. Lavrov rencontre aujourd'hui le secrétaire général de l'OCS, Ming, pour parler de nouvelles structures en cours de mise en place.

Mise à jour de Brian Berletic

Il regarde les caquettages de sources occidentales et il les hisse sur leur propre petard. Ecoutez-le, en particulier l'explication de Brian sur la façon dont le commandement et les soldats russes maintiennent certaines zones « fixes ».

Russian Ops in Ukraine: Advances in Donbas, Ukraine Surrenders at Azovstal

Voici un autre exemple d'une telle «   fixation«. L'armée russe a attaqué les installations de défense ukrainiennes dans la région d'Odessa avec des armes de précision depuis la mer Noire. Cette information est confirmée par le commandement opérationnel ukrainien « Sud ».

Encadré

Aujourd'hui à Odessa - En ce jour du  » printemps russe «.

Le 18 mai 2014 - « Odessa est une ville russe », « Donbass - nous sommes avec vous » - de tels slogans ont retenti à la Maison des syndicats à Odessa.

Des centaines de manifestants avec des drapeaux russes et des bannières de la Victoire sont sortis non seulement pour honorer la mémoire des personnes tuées dans la tragédie du 2 mai, mais aussi pour montrer aux nazis ukrainiens que les Odessans sont un peuple russe qui n'a pas peur des punisseurs de Kiev.

L'Opération spéciale russe commence-t-elle à toucher les cœurs et les esprits ? Rappelez-vous les histoires selon lesquelles la Russie a sous-estimé la volonté du peuple ukrainien de soutenir la dénazification.

En télescopant la photo actuelle sur une carte, nous constatons que les chaudrons ne viennent plus par un mais par trois :

Readovka sur les fronts

Front de Kharkov. Les combats dans la zone de Kazachya Lopan et le village de Liptsy sont de nature positionnelle. L'ennemi dans la zone de Ternovka a atteint la frontière. MASS MEDIA : Les forces armées ukrainiennes ont atteint la frontière russo-ukrainienne dans la région de Kharkov. L'Ukraine a mené une contre-attaque dans le nord-est de la Fédération de Russie, et sonde également les positions des Forces armées russes dans la région de Volchansk. Les forces armées russes ne mènent pas d'opérations offensives actives en direction de Kharkov.

Sur la partie Izyum du front, les combats se poursuivent dans la région de Kamyshevakha, Kurulka et Dolgenky. L'ennemi continue d'essayer de mettre à mal le flanc du groupe russe au nord-ouest d'Izyum, en forçant le Seversky Donets. Dans la direction slave, les troupes ont pris Drobyshevo et Krasny Liman en demi-cercle. Le front s'est également approché de Svyatogorsk.

Dans la partie du front Luhansk-Donetsk, les combats se poursuivent dans la zone de Kamyshevakha, au nord de Popasna. Il y a également des batailles pour Toshkovka. Il y a des tentatives de pénétrer sur le flanc et l'arrière de la zone fortifiée à Gorsky et Zolotoy. Les combats se poursuivent à la périphérie de Severodonetsk, ainsi qu'à l'ouest de Lisichansk dans la région de Privolye et Belogorovka. Selon des rapports non confirmés, les troupes russes ont occupé la ville de New York.

Sur la partie du front de Zaporozhye, aucun changement particulier n'est intervenu. Une tentative d'attaque des forces armées ukrainiennes dans la zone de Malinovka s'est soldée par un échec et de lourdes pertes. Les batailles sont ici de nature positionnelle tout le long du chemin de Gulyai-Pole à Velikaya Novoselovka. L'ennemi déplace une partie des réserves de la direction de Zaporizhia vers le Donbass, où la situation du groupe de Severodonetsk se détériore rapidement. De violents combats se poursuivent dans la région de Novomikhailovka et d'Ugledar.

Sur le front sud, le développement de l'offensive n'a pas encore eu lieu. Les forces armées ukrainiennes attendent le débarquement des troupes russes dans la région d'Odessa et travaillent à miner toute la côte. Dans les directions de Nikopol et de Kryvyi Rih, le commandement ukrainien accumule des forces pour découvrir les faiblesses des positions russes.

Tout chaud, c'est déjà traditionnel - les FAUs ont bombardé le district de Petrovsky. Les forces armées ukrainiennes ont bombardé le district de Petrovsky à Donetsk. L'obus a touché le terrain de l'école de Donetsk, un obus a touché le territoire de l'école. La partie ukrainienne a également bombardé la périphérie de Kherson, ce qui a entraîné la mort d'un civil.

SmoothieX12 a raison lorsqu'il dit que la seule tactique que les Ukrainiens connaissent est celle que leur ont enseignée leurs conseillers de l'OTAN, à savoir bombarder le territoire civil et se cacher derrière les civils.

Le front de bataille est encore dans un état relativement chaotique, mais la Russie est en train de le former et de le façonner.

Jetons un coup d'œil aux niveaux de guerre de Martyanov que nous pouvons catégoriser à partir de cette représentation pratique :

La Finlande et la Suède présentent officiellement leur demande d'adhésion à l'OTAN - pour l'instant, il s'agit de harcèlement, mais il se pourrait bien que l'on passe à des opérations majeures. Nous ne pouvons pas dire où la Russie s'arrêtera.

Selon le ministre des affaires étrangères russe, Mr Lavrov : « L'Ukraine Personne ne veut de l'Ukraine. Elle est un pays sacrifiable dans cette guerre hybride contre la Fédération de Russie. Plus personne n'a de doutes ». Le langage des sources russes a changé et elles disent maintenant clairement que l'Ukraine est un outil et que la lutte est menée contre la Russie par l'Occident.

Armes

Les obusiers automoteurs russes « Msta-S » et « Acacia-M » sont utilisés à bon escient et détruisent les véhicules blindés et les positions fortifiées des forces armées ukrainiennes. La distance de tir peut atteindre 30 km et ils utilisent des projectiles à fragmentation hautement explosifs qui peuvent  détruire les fortifications en béton enterrées de l'ennemi.

Armes entrantes. À la frontière entre la Pologne et l'Ukraine, sept véhicules blindés Mamba Mk2 EE de fabrication sud-africaine transférés à l'Ukraine par l'Estonie à titre d'assistance militaire ont été vus. Ces véhicules ont été produits spécifiquement pour l'armée estonienne.

Nous devons en conclure que si nous pouvons voir ces véhicules blindés sur Telegram à la frontière polonaise, les forces russes peuvent également les voir. Et idem pour toutes les autres armes qui arrivent.

Il y a de plus petits rapports sur l'apparition de nouvelles armes d'artillerie russes sur le champ de bataille, mais c'est encore limité.

Échec majeur, autre que la guerre.

Washington n'a pas réussi à obtenir que le sommet avec les pays de l'ASEAN condamne l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les pays de l'ASEAN sont le Vietnam, l'Indonésie, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, Singapour, la Thaïlande et les Philippines.

Un autre échec du gel des fonds : La Suisse a débloqué 6,33 milliards de dollars de fonds gelés appartenant à la Russie.

Nous terminons avec les biolabs

Le premier représentant permanent adjoint de la Russie auprès de l'ONU, Dmitry Polyanskiy, présente les principales conclusions de la dernière réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur les laboratoires biologiques américains en Ukraine :

  1. Les Etats-Unis refusent d'expliquer leur engagement dans des activités militaires biologiques en Ukraine. Ils continuent de rejeter plusieurs centaines de pages de preuves. « Ce ne sont que des mensonges et de la propagande russe, et nous sommes les gentils car il ne peut en être autrement ». Pas un mot sur le point de discussion.
  2. Les délégations occidentales font l'éloge de la Convention sur les armes biologiques (CIAB) et nous invitent à utiliser ses mécanismes. Elles omettent cependant de mentionner que ce sont les Etats-Unis qui bloquent l'élaboration du mécanisme de vérification de la CIAB. Quelle hypocrisie !
  3. Les Etats-Unis refusent d'expliquer pourquoi ils ne veulent pas d'un mécanisme international efficace de vérification des armes biologiques. Pourquoi agir ainsi, à moins que vous ne cherchiez à dissimuler quelque chose ? Pourquoi Washington se positionne-t-il au-dessus du droit international ? L'exceptionnalisme américain à son extrême.

Principale conclusion : nous avons définitivement touché leur point faible. Il est clair pour tout observateur impartial qu'ils obscurcissent le problème et tentent de détourner l'attention de ce sujet inconfortable en essayant de nous décourager en répétant des mantras sur « l'agression russe », etc.

Restez donc à l'écoute, d'autres preuves des programmes biologiques militaires américains vont suivre !

Gros titre du Global Times d'aujourd'hui en Chine : Le « néonazisme » empoisonne l'Ukraine et l'Europe avec la complicité des États-Unis et de l'Occident.

C'est tout pour aujourd'hui. Profitez du fil de discussion et faites attention à la propagande ukrainienne. Elle est partout.

Traduit par Hervé, relu par Wayan, pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter