28/11/2022 francais.rt.com  2 min #219788

Le Kazakhstan envisage de nationaliser les entreprises énergétiques en difficulté

© AP Photo/Susan Montoya Bryan

Illustration.

28 nov. 2022, 09:00

Le Kazakhstan a affirmé ce 28 novembre envisager la nationalisation des entreprises énergétiques en difficulté, après une énième panne d'électricité laissant des milliers d'habitants sans chauffage malgré un froid polaire dans une ville du plus grand pays d'Asie centrale.

«Le président Kassym-Jomart Tokaïev a chargé le Premier-ministre Alikhan Smaïlov d'étudier la question de la nationalisation des actifs énergétiques problématiques», a écrit le porte-parole du président sur son compte Facebook.

«Leur mauvaise gestion cause des accidents et des pannes dans la fourniture d'électricité», a poursuivi le porte-parole.

Le gouvernement de cet Etat devenu indépendant après l'effondrement de l'Union soviétique en 1991 a fait savoir en octobre que le taux d'usure des réseaux électriques régionaux atteignait environ 65%.

Des accidents dans des centrales sont régulièrement enregistrés, la déperdition lors du transport d'électricité reste énorme et les travaux de mise à niveau sont souvent retardés.

Depuis le 27 novembre, plusieurs milliers d'habitants sont sans chauffage alors que les températures atteignent jusqu'à -30 degrés à Ekibastouz (nord) après un accident à la centrale approvisionnant la ville.

Le porte-parole du président Tokaïev, réélu le 20 novembre avec 81,31% des voix, a ajouté que les responsables de l'accident à Ekibastouz devraient être «traduits en justice».

Le Kazakhstan, riche en hydrocarbures, tire quasi exclusivement toute son électricité du charbon, du gaz et de l'hydraulique dans une moindre mesure mais doit importer de l'électricité, notamment pour alimenter le sud et l'ouest du pays.

Sous Noursoultan Nazarbaïev, prédécesseur du dirigeant actuel, le secteur énergétique avait été libéralisé, passant aux mains d'oligarques.

En janvier déjà, une gigantesque panne d'électricité avait frappé le Kazakhstan et deux pays voisins, le Kirghizstan et l'Ouzbékistan.

 francais.rt.com

 Commenter