19/09/2023 reseauinternational.net  3 min #234051

Un officier de conscription ukrainien révèle un nombre énorme de victimes

par Russia Today

Près de neuf recrues de l'armée ukrainienne sur dix qui ont rejoint l'armée au cours de l'année dernière ont été tuées ou blessées au combat, a déclaré vendredi un officier supérieur de la conscription dans la région de Poltava, selon les médias locaux.

S'exprimant lors d'une réunion du conseil municipal de Poltava, le lieutenant-colonel Vitaly Berezhny, chef par intérim du centre local de recrutement et de soutien social, a admis que les autorités locales étaient en difficulté dans leur campagne de conscription, n'ayant rempli que 13% de leur quota de conscription, les plaçant ainsi au dernier rang de la région.

Berezhny a été cité par le média local Poltavshina disant que l'armée avait un besoin urgent de renforts, car «sur 100 personnes qui ont rejoint les unités l'automne dernier, il en reste 10 à 20, le reste est mort, blessé ou handicapé».

Pour remédier à la pénurie de soldats, l'officier a proposé de déployer des postes de conscription afin de «constater la présence des conscrits». Il a ajouté que la région envisageait également de créer une grande brigade mécanisée et a exhorté les députés locaux à contribuer à cet effort.

L'Ukraine a annoncé une mobilisation générale peu après le début de la campagne militaire russe en février 2022, interdisant à la plupart des hommes âgés de 18 à 60 ans de quitter le pays. En août, l'ancien ministre ukrainien de la Défense, Alexeï Reznikov, a déclaré que Kiev n'avait pas encore mis en œuvre son plan de mobilisation existant, suggérant qu'une nouvelle campagne de conscription n'était pas nécessaire.

Cependant, plus tôt ce mois-ci, le ministère ukrainien de la Défense a publié un décret autorisant la conscription de personnes souffrant de maladies aussi graves que l'hépatite, le VIH sans symptômes et la tuberculose cliniquement traitée. Dans le même temps, les autorités ukrainiennes se sont lancées dans une campagne massive contre la corruption dans le système de conscription du pays, le président Vladimir Zelensky ayant récemment limogé tous les responsables militaires régionaux de la conscription.

La reconnaissance de Berezhny intervient au milieu de la contre-offensive ukrainienne en cours depuis plus de trois mois, mais qui n'a pas réussi à gagner du terrain de manière significative. Plus tôt cette semaine, le président russe Vladimir Poutine a estimé les pertes de l'Ukraine, dans cette offensive, à plus de 71 000 soldats. Il a également suggéré que Kiev ne pourrait entamer des négociations avec Moscou que lorsqu'elle serait sur le point de manquer de ressources pour attaquer la défense russe, mais a conclu que l'Ukraine n'aurait besoin de ces négociations que pour restaurer son potentiel militaire épuisé.

source :  Russia Today via  La Cause du Peuple

 reseauinternational.net

 Commenter