Les Ukrainiens ou les États-uniens prioritaires à Washington ?

De nombreux parlementaires US tirent la sonnette d'alarme : l'aide à l'Ukraine représente de vertigineuses dépenses qui grèvent le budget national. Le sénateur Bill Hagerty (Républicain, Tennessee) met en garde : « Nous avons des crises qui éclatent à travers le pays », faisant allusion à une cohorte de problèmes allant de la consommation effrénée de drogues à l'immigration illégale massive.

57 représentants et 11 sénateurs ont refusé de voter les 40 milliards de dollars demandés pour l'Ukraine.

Certains candidats aux élections régionales scandent : « Pas les Ukrainiens en premier, les États-uniens en premier ! »

Aucun parlementaire ne remet en question la logique de l'Administration Biden pour qui la Russie a envahit successivement l'Ossétie du Sud, la Crimée et le Donbass afin de reconstituer un Empire. Aucun d'entre eux ne comprend les préoccupations russes face à l'implantation de bases militaires états-uniennes à sa frontière, ni face au rôle des bandéristes en Ukraine.

 voltairenet.org

 Commenter