Maria Zakharova avertit la Lituanie des répercussions de l'interdiction du transit ferroviaire à Kaliningrad

La Lituanie a informé Kaliningrad que le transit de certaines marchandises en provenance de Russie vers la région serait limité à partir du 18 juin en raison des sanctions de l'UE.

La Lituanie aurait dû se rendre compte qu'elle serait confrontée à de graves conséquences pour avoir restreint le transit ferroviaire de marchandises vers la région exclave russe de Kaliningrad, a déclaré mardi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

« Ils devraient être conscients des conséquences, et les conséquences suivront, malheureusement », a déclaré Maria Zakharova à la chaîne de télévision Solovyov Live.

Si la Russie qualifie les décisions des autres pays de « ouvertement hostiles », il n'y aura aucune tentative de trouver une « formule » pour désamorcer la situation, a déclaré Zakharova.

« De telles démarches sont inadmissibles, elles entraîneront une réponse appropriée », a déclaré la diplomate.

La Lituanie a informé Kaliningrad que le transit de certaines marchandises en provenance de Russie vers la région serait limité à partir du 18 juin en raison des sanctions de l'UE, a déclaré le gouverneur de la région de Kaliningrad, Antron Alikhanov, le 17 juin. Il a déclaré que cette mesure était illégitime car elle violait les accords auxquels le pays s'était engagé lors de son adhésion à l'UE.

Andrey Klishas, qui préside le comité du Conseil de la Fédération russe sur la législation constitutionnelle et la construction de l'État, a qualifié les actions de la Lituanie de blocus et a noté que cela pourrait obliger la Russie à riposter avec des mesures très dures et absolument légitimes. Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a déclaré que la décision de la Lituanie nécessitait une analyse sérieuse à la suite de laquelle la Russie élaborerait des mesures de rétorsion.

source :  TASS

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter