L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre


L'OTAN force Moscou à appliquer une autodéfense adéquate, a déclaré Andrey Klimov après que la Lituanie a bloqué le transit de marchandises sanctionnées vers l'exclave russe de Kaliningrad.

La Lituanie, pays membre de l'OTAN, est désormais engagée dans une « agression directe » contre la Russie, a déclaré le sénateur Andrey Klimov dans son message Telegram lundi, en citant la décision de Vilnius d'arrêter le transit de marchandises sanctionnées vers l'exclave russe de Kaliningrad.

Selon l'homme politique russe, qui dirige une commission pour la défense de la souveraineté de l'État, en refusant de laisser passer certaines marchandises par son territoire vers la région russe, la Lituanie a violé un traité signé entre Moscou et Bruxelles il y a 20 ans.

À moins que l'UE ne mette son État membre au pas et ne l'oblige à respecter l'accord, un énorme point d'interrogation pèserait sur la base juridique de l'adhésion de la Lituanie à l'Union, a fait valoir M. Klimov. Le sénateur a souligné que dans ce cas, Moscou aurait les coudées franches pour « résoudre le problème du transit de Kaliningrad créé par la Lituanie par TOUT moyen choisi par nous«.

 LIRE PLUS : Le blocus de la région russe est une violation du droit international

Klimov a ensuite cité la « Déclaration commune sur le transit entre la région de Kaliningrad et le reste de la Fédération de Russie«, datée du 11 novembre 2002. Ce document stipule, entre autres, que les « parties reconnaissent la position unique de la région de Kaliningrad en tant que partie de la Russie séparée du reste du territoire de la Fédération par d'autres États«. Gardant cela à l'esprit, les signataires ont convenu de « faire des efforts particuliers pour apaiser les préoccupations des deux parties en ce qui concerne le futur transit des personnes et des biens », a souligné le sénateur.

Le législateur russe a ajouté que le transit ininterrompu de la Russie continentale vers la région de Kaliningrad a été garanti lorsque la Lituanie a rejoint l'OTAN en 2004.

M. Klimov a averti que l'alliance militaire « entame de jure, des mains de l'un de ses États membres, un blocus inacceptable » d'une région russe.

Cela pourrait être interprété comme une agression directe contre la Russie, ce qui nous oblige littéralement à recourir immédiatement à une autodéfense adéquate.

Le sentiment de Klimov a été repris par son collègue sénateur Andrey Klishas, chef du Comité de la législation constitutionnelle.

« La tentative de la Lituanie d'imposer effectivement un blocus à la région de Kaliningrad est une violation de la souveraineté de la Russie sur cette région, et pourrait être à l'origine d'actions très dures et absolument légales de la part de la Russie«, a écrit le sénateur dans Telegram lundi.

Samedi, les autorités lituaniennes ont annoncé que les marchandises faisant l'objet de sanctions de l'UE ne seraient plus autorisées à passer par son territoire pour entrer dans la région de Kaliningrad. Parmi les articles dont le transit est désormais bloqué figurent le charbon, les métaux, les matériaux de construction et les technologies avancées. Le gouverneur de la région, Anton Alikhanov, a déclaré que l'interdiction signifiait que jusqu'à 50 % de toutes les marchandises destinées à la région de Kaliningrad seraient affectées.

Le service ferroviaire public lituanien, LTG Cargo, a confirmé le même jour que, selon les clarifications de la Commission européenne, même si les marchandises et les cargaisons sanctionnées voyagent d'une partie de la Russie à l'autre, mais à travers le territoire de l'UE, leur transit devrait toujours être interdit.

Source:  https://www.rt.com - 20 Juin, 2022

Traduction  Arretsurinfo.ch

 arretsurinfo.ch

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Jusqu'où ira l'Otan ?

par Erwan Castel.

En cette fin du mois de juin, à l'occasion du sommet de l'OTAN qui s'est déroulé à Madrid, les faucons de guerre étasuniens ont mené deux provocations majeures à l'encontre de la Fédération de Russie, franchissant de nouvelles lignes rouges sécuritaires et de nouvelles étapes majeures vers une nouvelle guerre totale en Europe :

• Le blocus abusif par la Lituanie du transit ferroviaire de la Russie vers son exclave de Kaliningrad des produits soumis au sanctions économiques occidentales.

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

La politique de la corde raide de la Lituanie

par Scott Ritter.

Le rétablissement de la liaison ferroviaire entre la Russie et Kaliningrad est une nécessité urgente pour éviter un conflit dans les pays baltes qui inquiète l'OTAN depuis longtemps.

Le 18 juin, le gouvernement lituanien a donné suite à une décision de la Commission européenne selon laquelle les marchandises et le fret faisant l'objet de sanctions de l'Union européenne pouvaient être interdits de transit d'une partie de la Russie à l'autre, pour autant qu'ils passent par le territoire de l'UE.

30/06/2022 investigaction.net  6 min #211201

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

L'Otan annonce un projet d'armée terrestre européenne massive

Andre Damon

Dans le cadre de ce que le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a appelé «la plus grande révision de notre dissuasion et de notre défense collectives depuis la guerre froide», l'alliance de l'OTAN dirigée par les États-Unis a annoncé des plans qui visent à construire une armée terrestre permanente massive en Europe, comptant des centaines de milliers de soldats.

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

L'Empire va étendre l'Otan en réponse à une guerre causée par l'expansion de l'Otan

Par Caitlin Johnstone - Le 29 Juin 2022

Le président turc Erdogan a officiellement retiré l'objection d'Ankara à l'ajout de la Finlande et de la Suède à l'OTAN, les trois pays ayant signé un mémorandum trilatéral lors du sommet de l'OTAN à Madrid.

La levée de l'objection d'Erdogan aurait été obtenue grâce à d'importantes concessions de la part des deux autres pays, largement destinées à faciliter le conflit en cours entre la Turquie et les factions kurdes régionales, et elle lève le dernier obstacle à l'entrée de la Finlande et de la Suède dans le processus d'adhésion à l'OTAN.

29/06/2022 arretsurinfo.ch  5 min #211143

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Lavrov: « Plus ils fourniront l'Ukraine d'armes, plus longtemps durera le conflit »

PHOTO: Russian Foreign Minsiter Sergey Lavrov. © Global Look Press / Russian Foreign Ministry

Déclaration du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et réponses aux questions des médias à l'issue d'une réunion ministérielle des États riverains de la Caspienne, Achgabat, 28 juin 2022.

Source: Ministère des Affaires étrangères Russie

...

Question : Pourriez-vous commenter les projets des États-Unis de fournir des systèmes de défense aérienne à moyenne et longue portée à l'Ukraine ? Cela est-il associé à un risque accru de conflit militaire direct entre la Russie et les États-Unis ?

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

L'Endspiel

par Andrei Martyanov.

L'Endspiel, aux échecs, est « la finale » (fin de partie). Principalement aux échecs, mais on utilise aussi ce terme dans d'autres sports et à la guerre.

« La République islamique d'Iran a officiellement soumis sa candidature pour rejoindre le groupe des cinq économies émergentes composé du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères à Téhéran.

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Nouveau plan stratégique de l'Otan: le grand retour de vieilles crispations

Teresita Dussart, pour France Soir

1000

CHRONIQUE - Dans un Madrid en état de siège, arrivait mardi le Secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. Le sommet des chefs d'États en lui-même, aura lieu ces mercredi 29 et jeudi 30 juin. Plus de 5 000 délégués sont déjà présents, conformant plus de 40 délégations. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky apparaîtra mercredi, dans le cadre d'une de ses visioconférences motivationnelles dont il est coutumier, lors de tout événement d'une certaine relevance, à fortiori s'il s'agit de l'Otan.

28/06/2022 dedefensa.org  19 min #211045

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Notes sur Kaliningrad, Ukrisis & Cie

Analyse

Kaliningrad, ou la pseudo-"bataille" explosive

A première vue, - vue simpliste dirions-nous, - la "bataille de Kaliningrad" devrait dangereusement opposer un ou plusieurs membres de l'OTAN et de l'UE, et la Russie. Ce n'est pas exactement (pas encore ?) le cas, et une formule inédite a été trouvée, outre la découverte pour certains (dont nous, peut-être ?) de l'emploi du mot "exclave" (cas de Kaliningrad, qui a un côté d'accès à la mer) au lieu d'"enclave".

23/06/2022 investigaction.net  8 min #210797

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Le blocus de la Baltique par l'Otan ouvre un nouveau front dans la guerre contre la Russie

Andre Damon

Noam Chomsky le disait, les parties engagées dans la guerre en Ukraine ont le choix entre la diplomatie ou la poursuite des hostilités, avec des conséquences terribles pour toute l'humanité. L'Occident poursuit sur la deuxième voie. La Lituanie, membre de l'OTAN, vient d'imposer un blocus des marchandises entre la Russie et l'enclave russe de Kaliningrad. Un pas de plus vers l'escalade.

23/06/2022 francesoir.fr  5 min #210791

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

Ils veulent la guerre totale, mais à la façon des lâches

Teresita Dussart, pour FranceSoir

TRIBUNE - Chaque jour apporte son lot d'informations sur la politique vénéneuse dans laquelle l'Occident s'est engouffré. Une précipitation de mesures les unes plus irrationnelles que les autres, qui pourraient peut-être cadrer avec une conspiration, en supposant qu'il y ait une intention délibérée de créer une conflagration internationale et un objectif associé.

L'Otan s'est engagée dans une « agression directe » contre la Russie, Moscou doit se défendre

L'Otan s'engage dans une agression directe contre la Russie

par Paul Craig Roberts.

Dans cet article, j'écris que selon la doctrine néoconservatrice Wolfowitz d'hégémonie américaine, « le Kremlin a deux choix. La Russie peut renoncer à sa souveraineté ou la Russie peut détruire l'Occident. La Russie n'a pas d'autre alternative. Le monde entier doit le comprendre ». Je ne préconise pas que la Russie détruise l'Occident.