31/08/2021 mondialisation.ca  3 min #194460

Manifeste des enseignantes et des enseignants du Québec pour la liberté vaccinale

Par  Héloïse Landry

Ce texte est une présentation donnée par une enseignante lors de l'événement «   Les professionnels en marche » (santé, éducation et sécurité publique) à Montréal, Québec, Canada le 28 août 2021.

****

J'aimerais / Nous aimerions vous rappeler que ce rassemblement de Montréal est situé sur un territoire autochtone, lequel n'a jamais été cédé. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons les relations continues entre ces Peuples et la communauté, ici rassemblée.

Nos ancêtres des Premières-Nations nous enseignent de toujours agir en considération des impacts que chacun de nos gestes aura pour les 7 générations à venir. Alors, chers enseignantes et enseignants du Québec, que choisirons-nous pour l'avenir de nos enfants?

De quel côté de l'Histoire voulons-nous être? Du côté de ceux qui se tiennent debout ou de ceux qui se taisent et fléchissent face à la peur, le formatage et les menaces?

Nous nous indignons devant la découverte des ossements d'enfants autochtones retrouvés dans des fosses communes alors que nous ignorons les corps et les vies de nos propres enfants, eux vivants, piqués, masqués et codés.

Au nom du devoir de loyauté envers les autorités religieuses, les enseignantes et enseignants de l'époque, ont accepté d'imposer des mesures inhumaines aux enfants qui leur étaient confiés, en les déracinant de leurs familles et leurs traditions. Comme il est écrit dans les livres d'histoire, il fallait "sortir l'Indien de l'enfant"

Deux cent ans plus tard, déciderons-nous d'imposer d'autres mesures toutes aussi inhumaines comme des piqûres chimiques expérimentales, des masques asphyxiants contres-nature et des codes QR dès la maternelle?

Faudra-t-il en 2021 « sortir l'humain de l'enfant » ?

Ces jeunes âmes d'enfants autochtones veulent nous parler, elles ont un message pour nous, écoutons les!

Nous, enseignantes et enseignants du Québec, corrigeons l'histoire!

Levons-nous pour la rentrée scolaire 2021 pour marquer les mémoires des 7 générations à venir.

Devenons les ambassadrices et les ambassadeurs de nos enfants pour leur bien-être et leur avenir. Il en va de notre responsabilité professionnelle et collective.

Héloïse Landry

Enseignante ÉCR

Recours et libertés en éducation

Montréal, 28 août 2021

Héloïse Landry : enseignante au secondaire en éthique et culture religieuse depuis 20 ans au Québec.

Héloïse est présentement devant les tribunaux administratifs du travail pour dénoncer l'inaction de son syndicat à la défendre. Elle est coreprésentante d'un recours collectif en Cour supérieure pour dénoncer les violences et le harcèlement administratifs faits aux enseignants du Québec. En 2021, elle poursuit sa lutte au sein des forces civiles afin de défendre les droits humains dans un contexte mondial de répression de la démocratie et des libertés.

La source originale de cet article est Mondialisation.ca

Copyright ©  Héloïse Landry, Mondialisation.ca, 2021

 mondialisation.ca

 Commenter