Accepter cookie ?
16/10/2021 europalestine.com  3 min #196532

Les médias français commencent à se poser des questions sur Habib Meyer

 16 octobre 2021

A écouter France Culture, France Info, on dirait que la vérité commence à percer sur le fameux député français UDI et ami proche de Benyamin Netanyahou, Meyer Habib, son rôle actif dans les coulisses des relations franco-israéliennes, ses interférences diplomatiques et ses intérêts économiques non déclarés en France.

Vendredi 15 octobre, la cellule investigation de Radio France a publié une enquête de Frédéric Métézeau et Emmanuelle Elbaz-Phelps sur le double-jeu joué du député représentant des intérêts de l'extrême-droite israélienne, et ses soutiens parmi les politiciens français.

Visite du président français Emmanuel Macron à Jérusalem, le 22 janvier 2020 avec Meyer Habib à sa droite• Crédits : Frédéric Métézeau - Radio France

  • Extraits :

« Un invité surprise sur la photo officielle. Le mercredi 22 janvier 2020, Emmanuel Macron est invité à la résidence du Premier ministre israélien à Jérusalem rue Balfour. Après l'entretien, prennent place pour la photo : les deux dirigeants, l'épouse de Benyamin Netanyahou, l'ambassadeur de France en Israël Éric Danon, mais aussi le député UDI (Union des démocrates et indépendants) des Français de l'étranger Meyer Habib.

Pendant l'après-midi, à l'intérieur de la foule compacte de la délégation officielle au Saint-Sépulcre, dans la vieille ville de Jérusalem, le parlementaire confirme qu'il a assisté à l'entretien au sommet entre les deux dirigeants. "Je ne peux rien raconter car nous avons parlé de dossiers hautement confidentiels", précise Meyer Habib. Une version qu'il confirme le 24 janvier sur sa page Facebook :
"À sa demande, j'ai accompagné le président Macron []... à la résidence du Premier ministre Netanyahou. Je ne peux entrer dans tous les détails de 90% des dossiers abordés pour des raisons de confidentialité évidentes []... Au cœur des discussions, la question de l'Iran []... Il a également été question des relations économiques France-Israël ainsi que de l'enquête à charge devant la Cour pénale internationale."

Que faisait un parlementaire au milieu de discussions officielles si sensibles ? À quel titre était-il présent ? Sollicitée par la cellule investigation de Radio France, la cellule diplomatique de l'Élysée précise : "Il s'agit du député de la circonscription. Il participe, comme d'autres députés des Français de l'étranger, aux entretiens."

« Sauf que les huit autres députés des expatriés qui ont vu passer Emmanuel Macron dans les pays où ils sont élus, nous l'ont tous assuré : eux n'ont jamais assisté à une réunion de ce type. En vertu de la séparation des pouvoirs, expliquent-ils, et surtout parce qu'Emmanuel Macron, ajoutent-ils, ne prête guère attention aux députés des Français de l'étranger. » ()

« Autre élément qui pose question : s'il a bien déclaré à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique ses activités en tant que dirigeant de la société de joaillerie Vendôme à Paris, Meyer Habib apparaît, à la lecture de documents officiels israéliens, être aussi actionnaire de trois sociétés de droit israélien non déclarées, contrairement à ses obligations légales

Article intégral sur :  franceculture.fr

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Commenter