Accepter cookie ?
18/10/2021 lesakerfrancophone.fr  12 min #196622

Le Saker Francophoneun message à Fauci : Vous n'êtes pas en mesure de dicter le « plus grand bien »

Par Brandon Smith − Le 6 octobre 2021 − Source  Alt-Market

Comment un fraudeur comme Anthony Fauci se retrouve-t-il au poste le mieux rémunéré de la bureaucratie américaine ? Eh bien, la carrière de Fauci est un témoignage plutôt choquant de la réalité de notre gouvernement et de notre époque - Plus vous êtes corrompu, plus vous recevrez de faveurs et de promotions.

Fauci est bien connu pour être un opportuniste sans vergogne au sein de la communauté de la recherche médicale. Par exemple, le créateur du test de réaction en chaîne par polymérase (PCR), Kary Mullis, n'avait que du mépris pour Fauci. Mullis était un personnage intéressant qui valorisait l'honnêteté scientifique par-dessus tout. Il a souvent mis en garde contre le fait que son test PCR pouvait être exploité pour gonfler les chiffres de l'infection en identifiant les restes d'un virus dans le corps d'une personne sans distinguer si elle est réellement « infectée » (malade) ou non. Malheureusement, son test n'est pas utilisé de la même manière aujourd'hui pour exagérer les taux d'infection par le virus de la Covid-19.

Dans des interviews, Mullis a qualifié Anthony Fauci de «   menteur«, affirmant que c'est un bureaucrate qui « ne connaît rien à rien ». Mullis a fait remarquer que des personnes comme Fauci ont un programme qui n'a rien à voir avec le bien public et qu'elles n'ont aucun problème à déformer la science pour atteindre leurs objectifs. Il convient également de noter que YouTube s'est donné pour mission d'effacer systématiquement de son site web toute trace des interviews de Mullis mentionnant Fauci.

Il n'est pas non plus surprenant que la campagne de peur effrénée de Fauci sur le  SIDA dans les années 1980 n'ait pas été mentionnée par les grands médias. Son affirmation selon laquelle 1 Américain hétérosexuel sur 5 mourrait du SIDA en 1990 a été sommairement oubliée et le type est traité comme un génie scientifique par la communauté journalistique en 2021.

S'il y a une justice dans ce monde, alors Fauci devrait vraiment entrer dans l'histoire comme l'un des principaux initiateurs de la pandémie de Covid, étant donné qu'il était à la tête des National Institutes of Health (NIH) qui ont financé la recherche en Gain de Fonction sur les coronavirus au laboratoire de Wuhan en Chine. Il s'agit de la même recherche sur laquelle Fauci a menti de manière flagrante  au Congrès en de multiples occasions. Et, le laboratoire de Wuhan est le même laboratoire qui, selon les preuves, était la source de l'épidémie de Covid-19.

Il est important de noter que c'est Fauci et les NIH qui  ont levé l'interdiction de gagner de la recherche fonctionnelle sur les virus mortels en 2017, et il était bien connu à cette époque que le laboratoire de niveau 4 de Wuhan en Chine n'était  pas sécurisé.

Si quelqu'un est responsable des décès du fait de la Covid-19 dans le monde, c'est Fauci, le gouvernement chinois et toute autre personne impliquée dans cette recherche sur le gain de fonction qui est principalement utilisée pour militariser les virus sous le couvert de la création de « thérapeutiques ». La recherche sur le gain de fonction était à l'origine interdite par la Convention sur les armes biologiques, entrée en vigueur en 1975, sauf si elle était utilisée à des fins thérapeutiques. Aujourd'hui, TOUTES les recherches sur le gain de fonction qui sont révélées publiquement sont étiquetées comme thérapeutiques, même si elles sont en fait conçues pour produire des armes biologiques. C'est ce qu'on appelle parfois la « recherche à double usage ».

Le discours dominant continue d'être que même si le virus provenait du laboratoire de Wuhan, il s'agissait sûrement d'un accident. Je continue de croire, d'après les preuves disponibles, que la Covid-19 a été délibérément libéré afin de créer une crise mondiale qui pourrait ensuite être exploitée par l'establishment pour introduire des contrôles extrêmes sur la population jusqu'au totalitarisme médical. Mais bien sûr, il n'y a pas de preuves irréfutables pour prouver cela, seulement du bon sens.

Si l'on prend en compte le fameux Event 201 , les choses deviennent un peu étranges. L'Event 201 était un jeu de guerre organisé par le Forum économique mondial et la Fondation Bill et Melinda Gates. Son objectif déclaré était de simuler les effets d'une pandémie de coronavirus mortel « propagé par les animaux » aux humains et d'élaborer les politiques que les gouvernements et leurs partenaires commerciaux devraient employer pour y faire face. Il est intéressant de noter que cette simulation a eu lieu en octobre 2019, deux mois seulement avant que la VRAIE CHOSE ne se produise. Presque toutes les politiques suggérées par les participants de l'Event 201 ont maintenant été adoptées par la plupart des gouvernements, y compris la campagne de censure des médias sociaux contre toute personne qui remet en question les origines du virus et la sécurité des vaccins expérimentaux à ARNm.

Anthony Fauci et ses amis

Le fondateur du WEF, Klaus Schwab, s'est empressé d'annoncer au début de la pandémie que Covid-19 était «   l'occasion parfaite« de lancer le « Grand Reset », qui est un plan globaliste visant à effacer complètement les systèmes de marché libre et à les remplacer par un cadre socialiste hautement centralisé. Le WEF envisage un monde dans lequel l'énergie liée au carbone est interdite, toutes les transactions financières deviennent numériques et sont surveillées et contrôlées par des autorités centrales, et ils ont même suggéré qu'un jour les gens «  ne posséderont rien et seront heureux «. Il s'agit d'une référence à la soi-disant « économie partagée » du futur, où le concept de propriété personnelle est aboli et où tous les gens vivront dans des logements collectifs où les produits de première nécessité seront rationnés ou loués par le gouvernement.

Quelque chose a dû mal tourner avec la Covid-19, cependant, car les estimations de décès de l'Event 201 pour un tel virus étaient d'environ 65 millions au cours de la première année de l'épidémie. Cela ne s'est bien sûr jamais produit avec la Covid-19. Ainsi, la résistance aux obligations a été élevée, ou beaucoup plus élevée apparemment que ce à quoi les globalistes s'attendaient. Ils ont été contraints de s'engager dans une campagne de peur sans fin au cours des 18 derniers mois pour un virus dont le taux de mortalité médian n'est que de  0,26 %. Il s'agit d'un virus auquel plus de 99,7 % des personnes survivront et dont les risques d'effets à long terme sur ceux qui sont hospitalisés sont extrêmement faibles. Dans la majorité des États, le taux d'hospitalisation se situe  entre 10 et 35 personnes pour 100 000 personnes infectées.

Ces chiffres proviennent du CDC et de l'establishment médical dans son ensemble, mais ils sont ignorés par des propagandistes comme Fauci, tout comme Fauci a continué à ignorer l'immunité naturelle comme facteur dans les obligations Covid. Cela peut sembler bizarre à presque tous les scientifiques, médecins et virologues non payés par le gouvernement, mais Fauci a soutenu que l'immunité naturelle devait être ignorée par rapport à la vaccination. De  multiples études menées dans le monde entier montrent désormais que l'immunité naturelle est jusqu'à  27 fois plus efficace que les vaccins pour prévenir l'infection Covid, mais les personnes dotées d'une immunité naturelle sont considérées comme une menace pour les autres dans le cadre des nouvelles obligations, à moins qu'elles ne soient également vaccinées.

Cela n'a tout simplement aucun sens d'un point de vue scientifique, jusqu'à ce que vous réalisiez que les obligations ne concernent pas la science, mais l'autoritarisme. Fauci est l'homme de paille des États-Unis pour une campagne de tyrannie médicale imposée dans chaque nation ; c'est pourquoi il ne se soucie pas de l'immunité naturelle. L'idée d'une telle immunité est gênante pour son récit, il prétend donc qu'elle est sans importance.

Il est peut-être ironique que Fauci lui-même devienne sans importance, car il s'efface lentement de la scène médiatique. J'ai remarqué que depuis que l'information sur le gain de fonction du NIH a été rendue publique, Fauci est moins présent dans les médias. Un documentaire produit par National Geographic et qui sera bientôt distribué par Disney+ dépeint l'escroc comme un sauveur incompris et sera certainement un feu de paille. Cela dit, il représente clairement un dernier effort pour sauver la fausse réputation de l'homme.

Il y a une bonne raison à tout cela. Le dégoût de Fauci pour la liberté individuelle a été bien documenté et le rend extrêmement impopulaire. Il a même récemment plaidé sur CNN en faveur des obligations de vaccination en utilisant cette position perverse :

Il arrive un moment où vous devez renoncer à ce que vous considérez comme votre droit individuel de prendre votre propre décision pour le bien plus grand de la société.

Fauci et ses semblables globalistes peuvent être résumés à ce seul mantra : Faites ce qu'on vous dit pour le bien plus grand. Mais qui peut déterminer ce qu'est le « bien plus grand » ? N'est-il pas inquiétant de constater que ce sont toujours les mêmes élitistes qui se retrouvent dans cette position ? Je sais que les gauchistes en particulier adorent l'idée des obligations de vaccination et vénèrent Fauci, et ils disent que nous, les sceptiques, devrions « écouter la science », mais Fauci n'est pas un scientifique, c'est un vendeur de porte-à-porte, et comme je l'ai noté plus haut, la VRAIE science ne soutient pas les arguments en faveur des vaccinations forcées ou des confinements.

Bon sang, je continue à poser les mêmes questions sur les obligations dans ces articles et pas un seul gauchiste ou pro-vaccin n'a apporté de réponse valide ou logique, mais par curiosité morbide, j'aimerais bien voir Fauci donner ses réponses :

  1. Le Covid a un taux de mortalité médian de seulement  0,26%, alors pourquoi devrions-nous prendre un quelconque risque avec un vaccin expérimental à ARNm sans aucun test à long terme pour prouver sa sécurité ?
  2. Pourquoi ne pas soutenir les 0,26% de personnes qui risquent réellement de mourir à cause de la Covid au lieu de dépenser des milliards de dollars pour que Big Pharma produise un vaccin en se précipitant que vous prévoyez d'imposer aux 99,7% de personnes qui ne sont pas à risque ?
  3. Dans les pays majoritairement vaccinés comme Israël, plus de 60 % des hospitalisations dues à la Covid sont le fait de personnes  entièrement vaccinées. L'augmentation exponentielle du nombre de patients entièrement vaccinés dans de nombreux pays suggère que les vaccins ne fonctionnent pas. Pourquoi devrions-nous accepter un vaccin dont l'inefficacité a été prouvée ?
  4. Si vous croyez que les vaccins fonctionnent réellement, malgré toutes les preuves du contraire, alors pourquoi les personnes vaccinées devraient-elles craindre quoi que ce soit des personnes non vaccinées ? En quoi sommes-nous une menace pour eux ?
  5. Si les vaccins ne fonctionnent pas, cela ne signifie-t-il pas que les obligations sont inutiles et que les personnes les plus sûres sont celles qui ont une immunité naturelle ? Ne devrions-nous pas applaudir les personnes naturellement immunisées et encourager le traitement au lieu de la vaccination inutile ?
  6. Puisque les vaccins ne fonctionnent pas selon les données, n'est-il pas temps d'arrêter de rejeter aveuglément les traitements comme l'ivermectine et de se concentrer sur les essais et les études qui recherchent ces alternatives ? Pourquoi cette campagne de propagande au vitriol visant à qualifier l'ivermectine de « pâte de cheval » alors qu'il s'agit en fait d'un traitement utilisé depuis longtemps par les humains et récompensé par un prix Nobel ? Est-ce parce que les vaccins expérimentaux contre le virus de la Covid-19 perdraient leur statut d'autorisation d'urgence de la FDA si des traitements efficaces existent ?
  7. Pourquoi les scientifiques financés par le gouvernement sont-ils si prompts à défendre Big Pharma au point d'ignorer toutes les données qui contredisent leurs affirmations ? Êtes-vous simplement gênés d'avoir tort, ou êtes-vous corrompus ?
  8. Qui a décidé que vous étiez qualifiés pour déterminer ce qui constitue le « bien » plus grand ?

Les globalistes et les garçons de courses comme Fauci ne seront jamais en mesure de répondre à ces questions sans déformer le récit. Ils diront « Et les 700 000 morts aux États-Unis ? » pour jouer sur l'idée que les esprits libres manquent d'empathie pour leur prochain. Bien sûr, environ  40 % de ces décès sont des patients de maisons de retraite avec des conditions préexistantes, donc nous n'avons aucune idée s'ils sont morts de la Covid ou de leurs maladies antérieures. De même, des millions de personnes meurent chaque année d'une pléthore de maladies transmissibles, dont la grippe et la pneumonie, et nous n'avons jamais essayé de confiner le pays tout entier et d'écraser les droits civils des gens à cause de cela.

Si nous tenions le compte des décès dus à la grippe et à la pneumonie année après année, comme nous le faisons avec la Covid, le nombre croissant de cadavres semblerait tout aussi inacceptable. La société ne peut pas fonctionner quand elle est préoccupée par la mort.

Oui, environ 0,26% des gens meurent de la Covid, mais la vie continue pour tous les autres. Nos libertés sont plus importantes que vos peurs irrationnelles. Nos libertés sont plus importantes que les agendas globalistes de centralisation. Nos libertés SONT le plus grand bien. Sans elles, notre société meurt, et au fur et à mesure que notre société meurt, des millions de personnes mourront de l'effondrement inévitable et de la tyrannie qui s'ensuivra ; bien plus que celles qui mourront de la Covid.

C'est pourquoi rien de ce que dit Fauci n'a d'importance pour nous. Il est si transparent dans sa corruption qu'il pourrait tout aussi bien être invisible. Nous continuerons à ignorer ses déclarations et ses remontrances et nous continuerons à nous battre contre les passeports vaccinaux et les restrictions. En fin de compte, si Fauci, Biden et les autres marionnettes globalistes tentent d'utiliser la force pour nous imposer leur programme, un jour viendra très vite où ils devront répondre de leurs crimes contre l'humanité, et ils regretteront de ne pas être invisibles.

Brandon Smith

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter