12/08/2022 6 articles francais.rt.com  2 min #213677

L'auteur des Versets sataniques Salman Rushdie poignardé lors d'une conférence près de New York

© Grant Pollard Source: AP

Salman Rushdie à Londres le 6 juin 2017 (image d'illustration).

12 août 2022, 17:33

Selon The Associated press (AP) et l'AFP, l'auteur Salman Rushdie a été attaqué alors qu'il s'apprêtait à donner une conférence dans l'ouest de l'Etat de New York le 12 août.

BREAKING: Author Salman Rushdie has been attacked as he was about to give a lecture in western New York. An @AP reporter witnessed a man storm the stage at the Chautauqua Institution and begin punching or stabbing Rushdie as he was being introduced.
Author Salman Rushdie stabbed on lecture stage in New York
Salman Rushdie's agent says the writer is on a ventilator after being stabbed in the neck and abdomen on a western New York stage where he was about to give a lecture.
 voir

Contactée par l'AFP, la police du comté de Chautauqua, où l'écrivain devait prendre la parole, a d'abord déclaré qu'une personne avait été poignardée sans préciser l'identité de la victime. Puis, elle a confirmé que Salman Rushdie avait bel et bien été «poignardé au cou». La police a aussi annoncé que l'agresseur présumé avait été arrêté.

Des images vidéo diffusées sur Twitter montrent des spectateurs d'une salle de spectacle se précipiter sur scène pour porter secours à quelqu'un qu'on aperçoit au sol. D'après AP, il y avait plusieurs centaines de personnes dans la salle.

Selon un journaliste, Chaudhary Parvez, Salman Rushdie a été transporté à l'hôpital par hélicoptère médicalisé. Une information confirmée plus tard par les autorités américaines.

Salman Rushdie was taken to the hospital by medical helicopter.
Author Salman Rushdie was stabbed after taking stage at a Chautauqua Institute event.
This man has been detained by police.-#NYPD#SalmanRushdie #Newyork

L'état de santé de l'écrivain était «inconnu» en début de soirée (heure française), d'après la police qui a décrit un suspect se précipitant sur la scène, attaquant Salman Rushdie et un intervieweur.

Des millions de dollars promis pour sa mort

L'auteur britannique avait rédigé un ouvrage controversé, Les versets sataniques, qui avait fait de lui la cible d'une fatwa de l'ayatollah iranien Rouhollah Khomeini en 1989.

En 2012, la fondation religieuse iranienne Fondation du 15 Khordad avait fait passer la prime pour la mort de Salman Rushdie de 2,8 millions de dollars à 3,3 millions de dollars (de 2,73 à 3,22 millions d'euros environ).

Né en 1947 à Bombay en Inde, deux mois avant son indépendance de l'Empire britannique, l'auteur a toujours essayé de ne pas être réduit au scandale provoqué par la publication de son ouvrage qui avait embrasé le monde musulman. «Mon problème, c'est que les gens continuent de me percevoir sous l'unique prisme de la "fatwa"», avait dit il y a quelques années ce libre-penseur qui se veut écrivain et non symbole.

 francais.rt.com

 Commenter
Articles enfants plus récents en premier
17/08/2022 mondialisation.ca  14 min #213924

L'auteur des Versets sataniques Salman Rushdie poignardé lors d'une conférence près de New York

Ce qui reste à la littérature, de Salman Rushdie à Yasmina Khadra

Par Abdellali Merdaci

Entre Salman Rushdie, qui vient de recevoir un coup de couteau au cou à New York, et Yasmina Khadra, qui vient de terminer une villégiature algérienne sans encombre, il y a un point commun : la littérature comme spectacle, ravivant des surenchères outrées. Salman Rushdie et Yasmina Khadra cultivent l'art de se vendre à peu de frais. Avant les fulgurantes messes d'automne de la littérature mondiale, ils sont déjà aux aguets derrière les ramures d'un été pourrissant.

16/08/2022 mintpressnews.com  11 min 🇬🇧 #213875

L'auteur des Versets sataniques Salman Rushdie poignardé lors d'une conférence près de New York

Those Angry at Rushdie's Stabbing Have Been Missing In Action Over a Far Bigger Threat to our Freedom

Jonathan Cook

Nothing I am about to write should be read as diminishing in any way my sympathy for Salman Rushdie, or my outrage at the appalling attack on him. Those who more than 30 years ago put a fatwa on his head after he wrote the novel, "The Satanic Verses," made this assault possible. They deserve contempt. I wish him a speedy recovery.

But my natural compassion for a victim of violence and my regularly expressed support for free speech should not at the same time blind me or you to the cant and hypocrisy generated by his stabbing on Friday, just as he was about to give a talk in a town in Western New York.