29/10/2022 12 articles francais.rt.com  3min #218072

 La Défense russe accuse Kiev d'avoir ciblé des navires participant aux exportations de céréales

La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales d'Ukraine

© STRINGER / AFP

Du blé est chargé à bord d'un cargo dans le port de Rostov-sur-le-Don, en Russie, le 26 juillet 2022 (image d'illustration).

29 oct. 2022, 16:55

«Compte tenu de l'acte terroriste mené ce 29 octobre par le régime de Kiev avec la participation de spécialistes britanniques contre des navires de la flotte de la mer Noire et contre des navires civils qui prennent part à la sécurisation du "couloir céréalier", la partie russe suspend sa participation à la réalisation des accords relatifs à l'exportation de produits agricoles depuis les ports ukrainiens», a annoncé le ministère russe de la Défense sur Telegram.

Plus tôt ce même jour, le gouverneur de Sébastopol, en Crimée, avait fait savoir  qu'une attaque de drones visant la flotte russe au large de la ville avait été repoussée dans la matinée. Selon l'armée russe, les navires attaqués participaient aux exportations de céréales ukrainiennes. La Défense russe avait dénoncé une «attaque terroriste» et imputé celle-ci à l'Ukraine. La même source avait évoqué des «dégâts mineurs» sur un navire militaire mais aucun blessé. Comme l'explique l'agence Tass, l'armée russe a imputé cette attaque à l'Ukraine.

Le ministère russe de la Défense a également affirmé que «des spécialistes britanniques basés à Otchakov, dans la région de Mykolaïv en Ukraine», avaient participé à «la préparation de cet acte terroriste», ce qu'a démenti Londres, dénonçant de «fausses affirmations d'une ampleur épique».

Côté ukrainien, un responsable cité par l'AFP a suggéré qu'une «manipulation négligente d'explosifs» par les forces russes était à l'origine de l'incident.

L'ONU appelle à préserver l'accord

Après l'annonce de la suspension de la participation russe à l'accord céréalier, l'ONU a appelé à préserver ce dernier, soulignant qu'il avait un «impact positif» pour l'accès à l'alimentation de millions de personnes à travers le monde.

L'Ukraine a elle dénoncé un «faux prétexte» à la décision russe, et a appelé à faire pression pour que Moscou «s'engage à nouveau à respecter ses obligations» pour cet accord.

Accord céréalier conclu sous égide de l'ONU et d'Ankara

L'accord céréalier, conclu en juillet sous égide de l'ONU et de la Turquie, avait permis l'exportation de plusieurs millions de tonnes de céréales coincées dans les ports ukrainiens  depuis le début du conflit en février. Ce blocage avait contribué à la flambée des prix alimentaires.

Néanmoins, ces dernières semaines, les autorités russes avaient formulé des critiques quant à l'application de cet accord par toutes les parties. Moscou a ainsi affirmé que les exportations ukrainiennes allaient majoritairement vers l'Europe et non vers les pays pauvres, mais aussi que ses propres exportations de denrées alimentaires et d'engrais continuaient de pâtir des sanctions occidentales antirusses. Selon la Russie, ces sanctions, même si elles ne visent pas directement ses produits agricoles, perturbent les chaînes financières et logistiques.

 francais.rt.com

 Commenter
Articles enfants plus récents en premier
08/11/2022 strategic-culture.org  7min 🇬🇧 #218677

 La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales d'Ukraine

Grain Wars: Black Sea Attack Exposes Zelensky's Media Stunts for What They Are

Martin Jay

To observe Zelensky's statement to western media, arguing that African countries may face famines, is both absurd and disingenuous.

The Black Sea attacks on Russian naval vessels will no doubt focus the minds on decision-makers, after Russia reacted - briefly - by swiftly shutting down the grain deal, brokered by Turkey's firebrand leader Recep Erdogan in August of this year.

Since the deal was signed, almost 400 ships passed through Istanbul heading towards Black Sea ports transporting over 9 million tonnes of grain all over the world.

03/11/2022 thesaker.is  7min 🇬🇧 #218369

 La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales d'Ukraine

No pain, no grain: Putin's Black Sea comeback

by Pepe Escobar, first published at The Cradle and posted with the author's permission

After the western military attack on Sevastopol briefly halted Russian grain transports, Moscow is back in business with a stronger hand and more favorable terms.

So, Turkish President Recep Tayyip Erdogan picks up the phone and calls his Russian counterpart Vladimir Putin: let's talk about the "grain deal." Putin, cool, calm and collected, explains the facts to the Sultan:

03/11/2022 reseauinternational.net  9min #218345

 La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales d'Ukraine

Pas de douleur, pas de grain : Le retour de Poutine sur la mer Noire

par Pepe Escobar.

Après que l'attaque militaire occidentale sur Sébastopol ait brièvement interrompu les transports de céréales russes, Moscou est de retour aux affaires avec une main plus forte et des conditions plus favorables.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan décroche son téléphone et appelle son homologue russe Vladimir Poutine : parlons de « l'accord sur les céréales ».

30/10/2022 reseauinternational.net  6min #218098

 La Russie suspend sa participation à l'accord sur les exportations de céréales d'Ukraine

L'Otan en guerre contre la Russie

par Erwan Castel.

L'évènement militaire de ce 29 octobre 2022 est une nouvelle série d'attaques ukro-atlantistes réalisées contre la base navale de Sébastopol en Crimée.

Je ne reviendrai pas ici sur la stratégie exponentielle d'équipement des pays occidentaux au profit des forces armées ukrainiennes mais sur la stratégie d'engagement des forces de l'OTAN sur le théâtre d'opérations russo-ukrainien et qui vient de franchir ce 29 octobre 2022 un nouveau cap avec une série d'attaques contre la base de la flotte russe de la mer Noire, à Sébastopol.