05/02/2023 ismfrance.org  3min #223615

Haaretz révèle les détails de l'action américaine et égyptienne pour arrêter l'escalade

Quds News Network, 3 février 2023. Le journal hébreu Haaretz a révélé vendredi 3 février les détails des initiatives américano-égyptiens qui sont déployées en coordination avec d'autres pays arabes, dont la Jordanie, pour contenir l'escalade récente en Cisjordanie.

Rencontre Antony Blinken - Mahmoud Abbas le mardi 31 janvier 2023 à Ramallah.

Selon le journal, l'Autorité palestinienne a lié tout discours de calme et de retour à la coordination sécuritaire à plusieurs mesures que le gouvernement israélien doit prendre, y compris l'arrêt de la démolition de maisons, l'arrêt des attaques qu'il mène contre les prisonniers à l'intérieur des prisons, et arrêter les arrestations quotidiennes en Cisjordanie.

Il a cité un haut responsable palestinien disant que le renforcement des forces de sécurité palestiniennes et l'amélioration de leurs capacités nécessitent l'allocation de ressources et de budgets, et non la déduction de l'argent des impôts comme le fait le gouvernement israélien.

D'un côté, « Netanyahu déclare qu'il ne souhaite pas d'escalade, mais en pratique il laisse les colons faire ce qu'ils veulent, et Bin Gvir envoie des bulldozers pour démolir Jérusalem et étouffer de plus en plus les prisonniers, et les Palestiniens doivent se rendre et s'asseoir tranquillement et coordonner la sécurité et organiser les villes jusqu'à ce que la paix règne en Israël, mais qu'en est-il de nous ?! »

Le journal hébreu a cité des sources palestiniennes et égyptiennes de haut niveau disant que les services secrets égyptiens, dirigés par le général de division Abbas Kamel et une équipe de médiateurs, travaillent avec les chefs des factions pour empêcher une nouvelle escalade.

Selon les mêmes sources, l'Égypte a transmis un message à Israël selon lequel le comportement du gouvernement actuel nuit aux efforts du Caire pour ramener le calme, et que les actions provocatrices des ministres du gouvernement à Tel-Aviv, y compris contre les prisonniers palestiniens, nuisent aux efforts de médiation.

Abbas Kamel a rencontré cette semaine le président Mahmoud Abbas, et au Caire, il rencontrera les dirigeants du Jihad islamique et du Hamas, dont Ziad al-Nakhaleh et Ismail Haniyeh.

Selon des sources du Hamas et du Jihad islamique, le Caire a reçu des messages clairs de Ramallah et de Gaza indiquant qu'ils souhaitent également une trêve, mais cela nécessite qu'Israël prenne des mesures, y compris l'arrêt des pressions sur les prisonniers palestiniens dans les prisons, l'arrêt des démolitions de maisons, en particulier à Jérusalem-Est, et l'arrêt des raids quotidiens et des arrestations dans les villes palestiniennes.

Des sources au Caire ont déclaré au journal que les tirs de roquettes limités depuis Gaza étaient un message à Israël que les choses pourraient devenir incontrôlables et entraîner les groupes dans une nouvelle série de combats.

Une source égyptienne a prévenu : « Qui peut garantir que la situation continuera ainsi si le périmètre des tirs est élargi ? En Egypte, nous préparons les semaines à venir en nous concentrant sur la dernière semaine de mars, avec le début du ramadan, ce qui peut être un facteur explosif, mais nous voulons que cela se passe calmement. »

Article original en arabe sur  Qudsn.co / Traduction ISM-France

 ismfrance.org

 Commenter