Sur le vif : 49.3, Paris brûle-t-il ?

La Ldh dénonce une grave dérive autoritaire de l'État français

par Blast

Depuis plusieurs semaines, les organisations de défense des droits humains ne cessent d'alerter face aux violences policières qui se multiplient en France pour réprimer le mouvement social qui manifeste contre le passage en force sur la réforme des retraites.

Des violences qui, selon ces organisations, menacent la liberté de manifester et remettent en question le devoir de l'État à garantir les droits et la sécurité de leur population.

Les images circulent sur les réseaux sociaux, les plateaux télé et les preuves sont accablantes. Face à tout cela, beaucoup considèrent que la violence de la police est justifiée voire même provoquée par celle de certains manifestants. C'est notamment le cas du gouvernement qui nie en grande partie les violences policières et s'affiche en rempart face à la violence « illégitime et dangereuse ».

Mais est-ce vraiment ce qu'il se passe aujourd'hui ?

Pour comprendre ce qui se joue en ce moment en France, Paloma Moritz reçoit Patrick Baudouin, président de la Ligue des droits de l'homme. Aujourd'hui, il s'inquiète de l'escalade des violences policières, du glissement autoritaire de l'État français et dénonce un gouvernement qui réprime par la force le mouvement social.

source : Blast

 reseauinternational.net

 Commenter