28/09/2023 reseauinternational.net  2 min #234529

Crise diplomatique: Trudeau enjoint l'Inde à «prendre au sérieux» l'affaire du leader sikh assassiné

Le Canada joue les boute-feux avec l'Inde - Chronique

par Robin Philpot

Dans le litige opposant le Canada et l'Inde, la question fondamentale est l'unité, la souveraineté et l'intégrité territoriale de cette ancienne colonie britannique.

En bref, l'Inde refuse de jouer le rôle néocolonial qu'on veut lui imposer dans les officines occidentales. Membre du BRICS, elle garde ses relations avec la Russie, refusant de la sanctionner; elle maintient des relations avec la Chine, malgré des soubresauts, et refuse d'être l'instrument de Washington et de Londres et du Canada dans leur guerre économique contre la Chine. Elle n'a rien à cirer d'une quelconque stratégie de l'indopacifique imaginée par Washington.

La crise actuelle fait suite au G20 où Washington n'a pas réussi à faire adopter une résolution condamnant la Russie. Washington était furieux.

Le chat est sorti du sac lorsque l'ambassadeur des États-Unis au Canada a laissé entendre que les informations sur un éventuel rôle de l'Inde dans le meurtre d'un citoyen canadien d'origine indienne et de religion sikh avaient fait l'objet de discussion au sein du réseau anglo-saxon de Five Eyes.

(Précisons que ce réseau d'espionnage devrait s'appeler ONE BIG EYE WITH 4 REFLECTORS.)

Dans cette chronique, l'animateur passe en revue la stratégie des Britanniques pour contrer l'indépendance de l'Inde et leur instrumentalisation d'une partie de la population sikh. Les dates clés: 1857, 1860, les années 1940, les années 1970 et 1980.

Et l'attentat d'Air India de juin 1984, exécuté en sol canadien dont les 329 victimes étaient en majorité des citoyens canadiens d'origine indienne; cet attentat est la toile de fond de la crise actuelle car le Canada n'a jamais reconnu de responsabilité et n'a jamais épinglé les responsables.

En bref, Washington envoie le Canada au front : un tir d'avertissement à l'Inde : tu veux jouer dur avec nous, mais nous aussi on peut le faire.

Le Canada est toujours là pour être notre boute-feux; comme pour Madame Meng Wanzhou et Huawei.

w.soundcloud.com

 Le pied à Papineau animé par Robin Philpot ·  Le Canada joue les boute-feux avec l'Inde - Chronique

source :  Le Pied à Papineau

 reseauinternational.net

 Commenter