21/02/2024 middleeasteye.net  3 min #243311

Les images du port de Gaza en ruines

Par  Mohammed al-Hajjar

Bateaux de pêche, mémorial, mosquée... Après des mois d'attaques aériennes et terrestres israéliennes, il ne reste quasiment plus rien dans le port de Gaza

Vingt jours après avoir lancé son offensive terrestre sur  Gaza, le 27 octobre, l'armée  israélienne annonçait officiellement avoir pris le contrôle du port de la ville.

Presque trois mois plus tard, les photos de Mohammed al-Hajjar, le journaliste de Middle East Eye sur place, montrent que la plupart des équipements et des bateaux de pêche ont été détruits. Les bâtiments proches de la zone portuaire sont restés en ruines.

[]

[]

La prise de contrôle du port par les forces blindées et navales et les unités spéciales israéliennes s'est accompagnée de la destruction du monument érigé à la mémoire de ceux qui ont perdu la vie lors du raid contre le navire  Mavi Marmara.

Le 31 mai 2010, Israël avait attaqué, dans les eaux internationales, le navire Mavi Marmara, qui transportait de l'aide humanitaire à destination de Gaza, tuant neuf  Turcs. L'une des personnes blessées lors de cette attaque était décédée plus tard.


Près de 98 % du secteur de la pêche, essentielle à l'économie de Gaza, a été touché par les attaques israéliennes (MEE/Mohammed al-Hajjar)

[]

[]

L'armée israélienne a aussi détruit la mosquée al-Hassina, considérée comme  une des plus belles mosquées de la bande de Gaza et visitée chaque jour par des milliers de personnes.

Début janvier, le nombre de mosquées détruites dans tout le territoire assiégé s'élevait  à plus de 300. À Gaza, en plus de la mosquée al-Hassina, la mosquée al-Omari ou  Grande Mosquée de Gaza, bâtie sous le règne du calife Omar ibn al-Khattab, a aussi été dévastée.


Depuis 2007, le port de Gaza est soumis à un blocus naval imposé par Israël et les activités du port étaient limitées à la pêche artisanale (MEE/Mohammed al-Hajjar)

[]

[]

Middle East Eye propose une couverture et une analyse indépendantes et incomparables du Moyen-Orient, de l'Afrique du Nord et d'autres régions du monde. Pour en savoir plus sur la reprise de ce contenu et les frais qui s'appliquent, veuillez remplir ce  formulaire en anglais. Pour en savoir plus sur MEE,  cliquez ici en anglais.

 middleeasteye.net

 Commenter