24/02/2024 reseauinternational.net  3 min #243517

Échanges de prisonniers, fin des combats à Gaza : Haniyeh évoque les négociations en Égypte

Une délégation israélienne à Paris pour des pourparlers sur la libération des otages

Le cabinet de guerre israélien a accepté, jeudi, de dépêcher une délégation à Paris pour discuter de la libération des otages et d'un cessez-le-feu à Gaza, selon la société de radiodiffusion publique israélienne.

La même source a indiqué que la délégation sera conduite par le patron du Mossad, David Barnea.

Elle a ajouté que l'approbation finale du cabinet de guerre pour élargir les pouvoirs de cette délégation, interviendrait à une date ultérieure.

Parallèlement, le site d'informations israélien, «Walla» (privé) a rapporté, citant une source gouvernementale «bien informée» sous couvert de l'anonymat, que la délégation de Tel Aviv est composée du patron du Mossad, David Barnea, du directeur du service de sécurité intérieure israélien (Shin Bet), Ronen Bar, et du responsable de l'armée israélienne en charge du dossier des otages et disparus, Nitzan Alon.

Walla a indiqué que le chef de la CIA, William Burns, le chef des renseignements égyptiens, Abbas Kamel, et le premier ministre qatari Mohammed bin Abdulrahman Al-Thani, participeront également aux pourparlers.

Le média israélien a rapporté que le cabinet de guerre israélien a pris la décision de dépêcher sa délégation sous la pression de Washington, et de certains ministres du cabinet, Yoav Gallant, Benny Gantz et Gadi Eizenkot, estimant que l'équipe chargée de mener les négociations devrait être dépêchée pour participer aux pourparlers et avoir un mandat pour mener des négociations sérieuses.

Plus tôt jeudi, Gallant a informé Brett McGurk, conseiller de la politique de la Maison-Blanche au Moyen-Orient et coordinateur pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord au Conseil de sécurité nationale, que le cabinet de guerre accorderait un «mandat plus large» à sa délégation pour parvenir à un accord d'échange d'otages contre des prisonniers palestiniens, avec le Hamas, et à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

La semaine dernière, les pourparlers tenus au Caire ont échoué, le Hamas exigeant la fin de la guerre dans la bande de Gaza, ce qu'Israël n'a pas accepté, selon la société de radiodiffusion publique israélienne.

Dans la foulée, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahu décide de ne pas dépêcher de délégation au Caire pour de nouvelles négociations.

Tel Aviv estime qu'environ 136 otages israéliens sont détenus dans la bande de Gaza, tandis que 8 800 Palestiniens croupissent dans les geôles israéliennes, selon des sources officielles israéliennes et palestiniennes.

source :  Nouvelle Aube

 reseauinternational.net

 Commenter