21/05/2024 europalestine.com  3 min #248983

Le Procureur de la Cpi demande un mandat d'arrêt contre Netanyahou !

Cpi : « Pas de comparaison, les crimes d'Israël sont bien pires que ceux du Hamas », par Jonathan Cook.

« Benjamin Netanyahou a raison de rejeter comme « absurde et fausse » la suggestion selon laquelle il y aurait une équivalence dans les atrocités commises par les deux parties. En effet, il n'y a pas de comparaison possible : les crimes d'Israël sont bien pires que ceux du Hamas. «, écrit le journaliste britannique Jonathan Cook à propos de la décision du procureur de la CPI de demander des mandats d'arrêts contre des dirigeants israéliens i palestiniens.

Voici pourquoi:

  • Les crimes de guerre israéliens se poursuivent depuis plus de sept décennies, bien avant la création du Hamas.
  • Israël a maintenu les Palestiniens de Gaza enfermés dans un camp de concentration au cours des 17 dernières années, les privant de tout contact avec le monde extérieur et avec les éléments essentiels de la vie. Le Hamas a réussi à assiéger une petite partie d'Israël pendant une journée, le 7 octobre.
  • Pour chaque Israélien tué par le Hamas le 7 octobre, Israël a massacré au moins 35 fois plus de Palestiniens. Des taux de mortalité similaires, largement biaisés en faveur d'Israël, existent depuis des décennies.
  • Israël a tué plus de 15 000 enfants palestiniens depuis octobre - et plusieurs dizaines de milliers d'autres enfants palestiniens sont portés disparus sous les décombres, mutilés ou orphelins. Début avril, Israël avait tué 114 autres enfants en Cisjordanie et en avait blessé 725 autres. Le Hamas a tué au total 33 enfants israéliens le 7 octobre.
  • Israël a ravagé tout le secteur de la santé de Gaza. Il a bombardé ses hôpitaux et tué, battu et kidnappé plusieurs centaines de membres du personnel médical. Le Hamas n'a attaqué aucun hôpital israélien.
  • Israël a tué plus de 100 journalistes à Gaza et plus de 250 travailleurs humanitaires. Il a également kidnappé 40 autres journalistes. La plupart auraient été emmenés dans un centre de détention secret où la torture est monnaie courante. Le Hamas aurait tué un journaliste israélien le 7 octobre, mais aucun travailleur humanitaire connu.
  • Israël affame activement la population de Gaza en lui refusant de la nourriture, de l'eau et de l'aide. C'est un pouvoir - un pouvoir génocidaire - dont le Hamas ne peut que rêver. Mise à niveau vers payant * Israël expulse de force les Palestiniens de leurs terres depuis plus de 76 ans pour construire à leur place des colonies juives illégales. Le Hamas n'a pas été capable de procéder à un nettoyage ethnique d'un seul Israélien, ni de construire une seule colonie palestinienne sur le territoire israélien.
  • Quelque 750 000 Palestiniens auraient été pris en otage et emprisonnés par Israël depuis 1967 - un rite de passage malvenu pour les hommes et les garçons palestiniens et dans lequel la torture est monnaie courante et les procès militaires garantissent un taux de condamnation proche de 100 %. Jusqu'au 7 octobre, le Hamas n'avait réussi à prendre en otage qu'une poignée de soldats israéliens dont la tâche consiste à opprimer les Palestiniens. *
  • Et, tandis que le Hamas est désigné comme organisation terroriste par les États occidentaux, ces mêmes États occidentaux louent Israël, le financent, l'arment et lui fournissent une couverture diplomatique, même si la Cour mondiale juge qu'il est plausible qu'il commette un crime. génocide à Gaza.

Oui, Netanyahou a raison. Il n »y a aucune comparaison possible, conclut Jonathan Cook.

CAPJPO-Europalestine

 europalestine.com

 Commenter

Référencé par :

1 article