11/06/2024 francais.rt.com  3 min #250267

Le Conseil de sécurité de l'Onu vote le cessez-le-feu à Gaza sur demande des Usa

Gaza : le Conseil de sécurité adopte la résolution américaine soutenant un cessez-le-feu, la Russie s'abstient

Source: AFP

Vote au Conseil de sécurité de l'ONU, 10 juin 2024.

vk.com

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 10 juin au soir un projet de résolution américaine soutenant le plan de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas à Gaza. Le texte indique «saluer» la proposition de trêve annoncée le 31 mai par le président américain Joe Biden. Il a recueilli 14 voix pour, la Russie s'abstenant.

La résolution affirme que l'Etat hébreu a accepté le plan et presse le Hamas de l'accepter, enjoignant aux deux parties de l'adopter sans délai ni conditions. Le plan prévoit plusieurs phases de six semaines, la première imposant un cessez-le-feu et un retrait israélien des zones densément peuplées, ainsi qu'un échange d'otages israéliens et de prisonniers palestiniens.

«Ce Conseil a envoyé un message clair au Hamas: acceptez l'accord de cessez-le-feu sur la table. Israël l'a déjà accepté et les combats pourraient s'arrêter aujourd'hui si le Hamas faisait de même», a réagi l'ambassadrice américaine à l'ONU Linda Thomas-Greenfield.

Le Hamas a «salué» la résolution du Conseil de sécurité, tout en soulignant qu'il «souhaite réaffirmer sa volonté de coopérer avec les frères médiateurs pour entamer des négociations indirectes concernant la mise en œuvre de ces principes», faisant référence à ses propres exigences de cessez-le-feu, notamment un retrait complet de Tsahal du territoire.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui siège en Cisjordanie, a qualifié ce vote de «pas dans la bonne direction.» Son ambassadeur à l'ONU Riyad Mansour a insisté sur le fait que la «charge» de l'application d'un tel cessez-le-feu «incombe à Israël».

L'ambassadrice israélienne Reut Shapir Ben Naftaly, quant à elle, a réitéré la position de l'État hébreu, martelant que «la guerre s'arrêtera» quand les «objectifs» israéliens, notamment la libération des otages et la destruction du Hamas, seront remplis.

La Russie regrette l'absence de détails

Le représentant de la Russie à l'ONU, l'ambassadeur Vassili Nebenzia, a toutefois souligné que les «paramètres de l'accord de cessez-le-feu» n'étaient connus de personne : «Nous avons un certain nombre de questions concernant le projet de résolution américain, dans lequel le Conseil salue un certain accord, dont les derniers détails sont encore inconnus de tous, peut-être à l'exception des médiateurs.» «Les auteurs ont exigé en fait que les membres du Conseil, pressés par le temps, le signent», a ajouté Nebenzia.

«En substance, le Conseil donne une sorte de carte blanche, signe des projets dont il ignore les détails. Les paramètres énumérés en trois points ne sont pas des détails», a conclu le diplomate russe.

Le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, est ce 11 juin en Israël pour rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahou. Il espère défendre le plan de cessez-le-feu.

La guerre à Gaza a été déclenchée par l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre, qui a fait 1 194 morts, selon un comptage de l'AFP à partir des données de la sécurité sociale israélienne. Les représailles de Tsahal dans la bande de Gaza ont quant à elles causé près de 38 000 morts, selon le ministère de la Santé du Hamas.

 francais.rt.com

 Commenter