28/06/2022 francais.rt.com  2 min #211100

En amont du sommet de l'Otan, la Chine exhorte l'Alliance à renoncer à «déstabiliser l'Asie»

© Pierre-Philippe MARCOU Source: AFP

Le Secrétaire Général de l'OTAN Jens Stoltenberg et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez à Madrid pour le sommet de l'Alliance le 29 juin.

28 juin 2022, 19:29

La diplomatie chinoise a critiqué les velléités de l'Alliance transatlantique à accentuer la pression sur la Chine alors que les pays de l'OTAN se rencontrent à Madrid. Pour Pékin, l'OTAN doit «abandonner l'état d'esprit de la guerre froide».

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois Zhao Lijian a critiqué les nouvelles rapportées par Bloomberg selon lesquelles l'OTAN pourrait qualifier officiellement la Chine de «défi systémique» à l'occasion du sommet de l'Alliance qui débute le 28 juin à Madrid.

«Ce que l'OTAN doit faire, c'est abandonner l'état d'esprit de la guerre froide, les jeux à somme nulle et la pratique consistant à créer des images d'ennemis. Après les troubles en Europe, les pays de l'OTAN devraient abandonner leurs tentatives de déstabiliser l'Asie et le monde», a-t-il averti lors d'un point presse à Pékin.

«En tant que produit de la guerre froide et de la plus grande alliance militaire du monde, l'OTAN a longtemps professé des vues dépassées sur les questions de sécurité et est depuis longtemps devenue un outil pour les pays individuels dans les tentatives de maintenir leur hégémonie», a-t-il ajouté.

Il a balayé l'idée selon laquelle la Chine représenterait une menace pour la sécurité mondiale. «La Chine poursuit une politique étrangère indépendante et pacifique. Elle ne s'immisce pas dans les affaires intérieures d'autres États. Elle n'exporte pas non plus son idéologie ni n'utilise la juridiction extraterritoriale, le chantage économique ou les sanctions unilatérales. Comment la Chine peut-elle être un "défi systémique" ?», a-t-il encore déclaré.

Il a appelé les pays de l'OTAN a cesser de répandre des «fausses informations» sur la Chine. «Le développement de la Chine est une opportunité pour le monde, pas un défi pour qui que ce soit. Nous exhortons vivement l'OTAN à cesser immédiatement de diffuser de fausses informations sur la Chine et à s'abstenir de déclarations provocatrices», a-t-il dit.

 francais.rt.com

 Commenter