Une vidéo explique que les militaires ont tout fait pour empêcher Trump d'appliquer sa politique de désengagement

Par  Moon of Alabama - Le 17 mai 2021

Axios propose une  série de plongées en profondeur dans les deux derniers mois et demi de l'administration Trump. Hier, a été publié  l'épisode 9 intitulé Trump en guerre contre ses généraux, qui explique comment un Trump faible a été mené par le bout du nez et poussé à approuver des politiques contraires à ses propres préférences et instincts :

Une fois en fonction, cependant, les ambitions de Trump de se retirer de l'Afghanistan et d'autres pays ont été atténuées, ralenties et détournées par les chefs militaires.

Trump n'était pas assez sûr de lui pour utiliser le pouvoir de sa fonction afin de faire avancer les choses. Il n'était pas non plus assez intelligent pour battre l'État profond à son propre jeu.

Comme  le commente Kelley Vlahos de Responsible Statecraft :

C'est un important point de vue, qui montre également de nouvelles spéculations sur la question de savoir si le général Milley travaillait activement contre la direction civile du Pentagone pendant cette période. Il est intéressant de noter que, pendant que Trump parlait « d'arrêter la gabegie », il ne faisait pas ce que tout le monde l'accusait de faire sur le plan militaire : il n'utilisait pas Macgregor, Miller, etc. pour rester en fonction. Il semblait plutôt croire que le fait de donner suite à sa promesse de "mettre fin aux guerres pour toujours" serait une sorte de vengeance ultime contre Esper, Milley et les généraux H.R. McMaster et Jim Mattis. Dommage qu'il n'ait pas pu réaliser ce fantasme après son élection.

Et oui

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par Hervé pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Commenter