Accepter cookie ?

Ukraine : la ligne rouge franchie ?

par Strategika 51.

La situation en Europe orientale se rapproche dangereusement du seuil critique.

La livraison d'armes « défensives » comme des missiles antichar FGM-148 Javelin US ou NALW (Next-generation Light Anti-tank Weapons) britanniques compte moins que le déploiement d'éléments des forces spéciales de l'OTAN. Celles-ci assistent les forces ukrainiennes et leur assurent un entraînement à la guerre assymétrique. Le déploiement de forces spéciales canadiennes en Ukraine pour aider l'armée ukrainienne à contenir une hypothétique « invasion » russe, est perçu côté russe comme la cerise sur le gâteau pourri de la crise ukrainienne.

En Extrême-Orient russe, le Japon vient de renouveler ses revendications territoriales sur la partie méridionale des îles Kouriles.

Washington sait donc pourquoi Moscou pourrait agir puisque une des lignes rouges de la sécurité nationale russe vient d'être franchie.

Une situation explosive...

source :  strategika51.org

 reseauinternational.net

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
1 occurrence 22/01/2022 lesakerfrancophone.fr  7 min #200985

Un accord est-il en préparation en coulisse ?

Par The Saker - Le 21 janvier 2022 - Source  The Saker's Blog

Je dois admettre que lorsque j'ai entendu que les États-Unis n'avaient pas l'intention de donner quoi que ce soit par écrit aux Russes, j'ai commencé à me demander si cela avait un sens que Lavrov se rende à Genève. Pourtant, Lavrov a pensé autrement et est allé dans la ville suisse.

1 occurrence 22/01/2022 reseauinternational.net  4 min #200979

Sergueï Lavrov : les contingents militaires étrangers de l'Otan doivent quitter la Bulgarie et la Roumanie

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris la vraie nature de « l'ultimatum » lancé aux Américains par la Russie, les précisions apportées par Sergueï Lavrov devraient contribuer à les éclairer. La Russie n'a jamais attendu quoi que ce soit des pourparlers avec l'administration Biden et savait parfaitement que celle-ci était dans l'impossibilité d'accepter ses exigences de sécurité qui, soit-dit en passant, ont été rédigés de telle manière qu'elles ne pouvaient être, en aucune manère, accptées.

1 occurrence 22/01/2022 reseauinternational.net  7 min #200975

La Rpd alerte sur les préparatifs de l'armée ukrainienne pour des actes de sabotage et la reprise du conflit dans le Donbass

par Christelle Néant.

Les 19 et 21 janvier 2022, la milice populaire de la RPD (République Populaire de Donetsk) a signalé avoir enregistré les préparatifs de l'armée ukrainienne pour mener des actes de sabotage sur le territoire des deux républiques populaires, et relancer activement le conflit du Donbass.

Alors que l'hystérie autour de la future « invasion (imaginaire) de l'Ukraine par la Russie » ne fait qu'enfler en Occident, la milice populaire de la RPD a averti que l'armée ukrainienne se prépare à réactiver le conflit du Donbass à l'aide de provocations.

1 occurrence 21/01/2022 strategic-culture.org  6 min 🇬🇧 #200964

Insane Signals, One Conclusion... Us. and Nato Partners Are Inciting War Against Russia

Washington and its NATO allies are jeopardizing peace in Europe. They are creating the conditions for war between nuclear powers. 

American President Joe Biden  said this week he thinks Russia will invade Ukraine. Only days ago, Biden and his top aides were not sure, saying they didn't know if that would happen.

1 occurrence 21/01/2022 strategic-culture.org  6 min 🇬🇧 #200963

Russia, Ukraine et al: What Next?

By Patrick ARMSTRONG

To Moscow, Ukraine is not the problem, Washington is. Or, as Putin might put it: Tabaqui does what Shere Khan tells him to and there is no point in dealing with him, go straight to Shere Khan. That is what Moscow is trying to do with its treaty proposals.

For the same reason, Moscow is not much concerned with what the EU or NATO says; it assesses that they are Tabaquis too.

1 occurrence 21/01/2022 mondialisation.ca  4 min #200956

Déstabilisation de l'Ukraine: « Washington a besoin d'une guerre et cherche à y entraîner la Russie »

Par  Alexandre Lemoine

Le Centre international de renseignement stratégique (ICSI) a décrété mi-janvier en Ukraine le niveau de risque rouge (avant-dernier), ce qui signifie une extrême probabilité d'une crise et d'un grave conflit, les voyages dans ce pays ne sont pas recommandés.

L'ICSI  a revu à la hausse le niveau de risque après l'échec des négociations diplomatiques entre l'Otan et la Russie.

1 occurrence 21/01/2022 strategic-culture.org  6 min 🇬🇧 #200948

Us. Says 'Wants Peace Not War' as It Arms Ukraine to the Teeth

Finian Cunningham

Washington has decided to ramp up the push for war against Russia using Ukraine as a proxy - and using a twisted narrative about Russian aggression and invasion.

American Secretary of State Antony Blinken is shuttling across Europe this week  vowing that Washington "desperately wants peace not war" with Russia.

1 occurrence 21/01/2022 reseauinternational.net  9 min #200944

Les États-Unis prévoient de combattre la Russie jusqu'au dernier Ukrainien

par Victoria Nikiforova.

Pendant que les élites occidentales « sauvent » l'Ukraine de l'agression russe en faisant un tapage médiatique impensable dans tous les médias mainstream, l'armée américaine continue imperturbablement son travail.

L'ancien commandant en chef des forces alliées de l'OTAN, le général Philip Breedlove, déplore le manque d'avions de transport et de ravitaillement stratégiques américains modernes en Europe.

1 occurrence 21/01/2022 reseauinternational.net  3 min #200942

Les États-Unis accélèrent les transferts d'armes vers l'Ukraine, en pleines tensions avec Moscou

Plusieurs sources du département d'État américain citées par l'AFP et Reuters, ont rapporté ce 20 janvier depuis Berlin, où le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a démarré des entretiens sur l'Ukraine avec les Européens, que Washington accélérait « les transferts autorisés d'équipements d'origine américaine provenant d'autres alliés ».

Cette annonce survient à la veille d'une rencontre à Genève entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue américain, alors que Moscou s'inquiète face au soutien militaire occidental apporté à son voisin ukrainien.

1 occurrence 21/01/2022 reseauinternational.net  5 min #200927

Otan-Ukraine : « Le compte à rebours est lancé » déclare un haut responsable russe

par Boris Guennadevitch Karpov.

Konstantin Gavrolov, chef de la délégation russe aux discussions de Vienne a déclaré hier « L'heure de vérité a sonné pour l'Ouest, le compte à rebours est lancé pour la réponse qu'ils doivent donner à nos propositions » (concernant la sécurité de la Russie). La semaine dernière en effet la Russie a presenté des exigences destinées à garantir sa sécurité vis-à-vis de l'OTAN, et les États-Unis ont promis une réponse par écrit « la semaine prochaine ».

1 occurrence 21/01/2022 mondialisation.ca  3 min #200907

Ukraine : bruit des bottes « Anglo-Saxonnes »

Par  Robin Philpot

Des troupes des alliés « anglo-saxons » de l'Ukraine, agissant hors de l'OTAN, devraient être déployés en Ukraine sur la ligne de front portant les drapeaux du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni en pleine vue de la Russie. C'est le souhait du ministre de la Défense de l'Ukraine, Oleksii Reznikov, exprimé début décembre en interview au Globe & Mail ( 5 décembre 2021).