26/05/2022 reseauinternational.net  5 min #208903

La vérité sur les 40 milliards de dollars prétendument dépensés pour armer l'Ukraine

par Larry Johnson.

Je pense que Scott Ritter s'est emballé en qualifiant le projet de loi sur l'aide à l'Ukraine de 40 milliards de dollars de « changement de donne ». Une fois que vous prenez le temps d'analyser les détails, vous réalisez rapidement que les médias trompent le public américain sur la réalité des 40 milliards de dollars ostensiblement destinés à acheter des armes et à équiper l'Ukraine d'une corne d'abondance de létalité. Mark Cancian, du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS), fournit une excellente analyse de ce qui a réellement été alloué. En voici un  résumé rapide :

« 19 milliards de dollars pour un soutien militaire immédiat à l'Ukraine

3,9 milliards de dollars pour le soutien des forces américaines déployées en Europe

16 milliards de dollars pour le soutien économique à l'Ukraine et l'aide humanitaire mondiale

2 milliards de dollars pour le soutien à long terme aux alliés de l'OTAN et les programmes de modernisation du département de la Défense. »

D'emblée, vous pouvez constater que l'Ukraine ne recevra pas 40 milliards de dollars de matériel militaire pour assommer les Russes. Elle ne reçoit même pas 19 milliards de dollars. Ces 19 milliards de dollars sont divisés en plus petits paquets :

• 6 milliards de dollars pour la formation, l'équipement, les armes, le soutien logistique, les fournitures et les services, les salaires et les allocations et le soutien en matière de renseignement aux forces militaires et de sécurité nationale de l'Ukraine (les détails de ces dépenses restent à déterminer).

• 9 milliards de dollars pour reconstituer les stocks d'armes américaines déjà envoyées en Ukraine.

• 4 milliards de dollars pour le  programme de financement des forces militaires étrangères (ce programme permet à un pays étranger comme l'Ukraine d'acheter des systèmes d'armes flambant neufs).

Que pourrait acheter l'Ukraine avec 4 milliards de dollars ? Elle pourrait commander 444 chars de combat M1A2 SEP. Leur construction et leur livraison prendront plus d'un an. Ou l'Ukraine pourrait acheter 44 chasseurs à réaction F-35. Mais il ne s'agit là que du coût de la structure aérienne. L'Ukraine devrait alors débourser au moins 27 000 dollars par heure de vol et par avion. La livraison de ce système prendrait des années. Lockheed Martin en produit actuellement 91 par an. Donc, si l'Ukraine est prête à attendre 5 ans, elle pourrait avoir le chasseur le plus avancé de l'arsenal américain. Mais cela suppose que l'armée de l'air américaine cesse d'acheter et laisse l'Ukraine prendre la tête de la file.

Je tiens à souligner que les États-Unis ont vaincu les Japonais et contribué à vaincre les Allemands en moins de temps qu'il n'en faut pour construire 444 F-35. Ce n'est pas vraiment un changement de donne très encourageant.

Compte tenu de ces faits, l'Ukraine ne peut espérer recevoir que 6 milliards de dollars d'aide militaire dans un avenir immédiat. Il s'agit d'une somme importante, mais rien n'exige qu'elle soit dépensée principalement pour des systèmes d'armes efficaces contre les Russes.

Quelle que soit l'aide fournie à l'Ukraine dans les semaines à venir, les Russes bénéficient d'un avantage décisif grâce à leur contrôle de l'espace aérien, à leurs systèmes de missiles et de roquettes de précision et à leurs solides capacités de guerre électronique.

La technologie des drones change la donne. Ils peuvent voler à tout moment sans risquer que leur pilote soit abattu ou tué. Il peut effectuer une reconnaissance et une surveillance des emplacements et des mouvements des troupes ennemies, ce qui fournit à la force d'attaque des coordonnées géographiques précises pour détruire les troupes ennemies avec des missiles ou des roquettes.

Il importe peu que les États-Unis partagent des informations complètes en matière de renseignement, de surveillance et de reconnaissance sur les forces russes, car l'Ukraine ne dispose pas des systèmes d'armes nécessaires pour agir sur la base de ces informations en utilisant la force létale. Idem si l'Ukraine dispose de ses propres systèmes ISR puissants. Elle ne dispose pas de la puissance aérienne ou des missiles nécessaires pour attaquer les forces russes. En fait, les systèmes de défense aérienne de la Russie ont été assez efficaces pour abattre les avions et les missiles que l'Ukraine a essayé d'utiliser.

Que se passe-t-il si les États-Unis envoient de l'artillerie ou des systèmes de missiles dotés de capacités GPS ? La Russie est équipée d'un système de guerre électronique de premier ordre qui peut intercepter les signaux GPS et utiliser cette information pour cibler l'arme émettant le signal. Ce n'est pas une recette pour assurer une longue vie au nouvel équipement de l'Ukraine ni à l'équipage qui exploite le système.

L'Ukraine ne dispose pas d'un temps illimité. Son temps est compté et la Russie contrôle le temps. Si la Russie parvient à détruire ou à capturer le gros de l'armée ukrainienne au cours des quatre prochaines semaines, l'aide supplémentaire des États-Unis et de l'OTAN ne sera plus d'aucune utilité. Cela ne changera certainement pas la donne pour l'Ukraine.

source :  Sonar 21

traduction  Réseau International

 reseauinternational.net

 Commenter
Référencé par : 2 articles