26/02/2023 9 articles francais.rt.com  2 min #224730

Deux Israéliens tués dans une attaque en Cisjordanie

© AHMAD GHARABLI Source: AFP

Les forces de sécurité israéliennes bloquent une route pendant que les secours interviennent sur le site d'une attaque dans laquelle deux Israéliens ont été tués dans la ville de Huwara, en Cisjordanie occupée, le 26 février 2023.

«Deux Israéliens ont été tués dans un attentat terroriste palestinien», peut-on lire dans un communiqué conjoint du Premier ministre Benjamin Netanyahou et de son ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, publié ce 26 février. «Notre réponse au terrorisme est de le combattre avec force et de renforcer nos racines sur notre terre», ajoute le texte.

L'armée israélienne a indiqué qu'un «terroriste [avait] ouvert le feu sur un véhicule israélien» et que des soldats avaient ensuite bouclé le secteur pour des opérations de recherche. Le Magen David Adom, équivalent israélien de la Croix-Rouge, avait ensuite indiqué que les deux jeunes Israéliens avaient succombé à leurs blessures.

L'attaque s'est produite sur la route principale à Huwara, près de Naplouse, où un photographe de l'AFP a vu des soldats israéliens déployés pour des opérations de recherche. Le Conseil régional Shomron, qui gère les colonies juives dans cette zone, a identifié les deux victimes comme étant deux frères, Hillel et Yagel Yaniv, habitants de la colonie de Har Bracha, proche du lieu de l'attaque, âgés respectivement de 22 et 20 ans.

Cette attaque survient alors que s'est ouverte ce 26 février en Jordanie une rencontre entre responsables palestiniens et israéliens pour tenter de mettre un terme à la spirale de violences observées depuis le début de l'année, après l'entrée en fonctions du gouvernement formé en  décembre par Benjamin Netanyahou avec l'aide de partis de droite radicale et ultraorthodoxes juifs.

Dans leur communiqué, Benjamin Netanyahou et Itamar Ben Gvir annoncent qu'un comité ministériel a voté en faveur d'une «proposition de loi ouvrant la possibilité pour un tribunal d'infliger la peine de mort aux terroristes».

Depuis le début de l'année, le conflit israélo-palestinien a coûté la vie à 62 Palestiniens (parmi lesquels des membres de groupes armés et des civils incluant des mineurs) et à 11 civils (dont trois mineurs) et un policier israéliens ainsi qu'une Ukrainienne, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de sources officielles israéliennes et palestiniennes.

 francais.rt.com

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier

Référencé par :

1 article