Julian Assange arrêté par la police britannique et inculpé de «piratage» aux Etats-Unis (En Continu)

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

© POOL New Source: Reuters

En vertu des lois anti-espionnage, le département de la Justice a annoncé 17 nouveaux chefs d'inculpation à l'encontre du fondateur de Wikileaks, qui avait révélé au public des centaines de milliers de documents militaires et diplomatiques.

Le 23 mai, les Etats-Unis ont annoncé, via le département de la Justice, 17 nouveaux chefs d'inculpation contre le créateur de Wikileaks, Julian Assange. Les Etats-Unis reprochent au lanceur d'alerte d'avoir notamment mis en danger certaines de leurs sources lors de la publication en 2010 d'environ 750 000 documents militaires et diplomatiques.

Les nouveaux chefs d'accusation pouvant entraîner des peines de dix ans de prison chacun, le lanceur d'alerte risque jusque 170 ans de prison.

«La fin du premier amendement», déplore Wikileaks

Dans un tweet, Wikileaks a réagi en déclarant que c'était «de la folie». «C'est la fin du journalisme sur la sécurité nationale et du premier amendement», ajoute le message. Le premier amendement de la Constitution américaine permet en effet de protéger la liberté d'expression et la liberté de presse.

This is madness. It is the end of national security journalism and the first amendment.
Assange Indicted Under Espionage Act, Raising First Amendment Issues
WASHINGTON — Julian Assange, the WikiLeaks leader, has been indicted on 17 counts of violating the Espionage Act for his role in obtaining and publishing secret military and diplomatic documents in 2010, the Justice Department announced on Thursday — a novel case that raises profound First Amendment issues.
The new charges were part of an expanded indictment obtained by the Trump administration th...
 voir

Les Etats-Unis accusent aussi Julian Assange d'avoir «comploté» avec l'ex-analyste américaine Chelsea Manning, condamnée en 2013 pour avoir été à l'origine de cette fuite de documents.

Lire aussi

En immersion : le périple londonien de Gilets jaunes venus soutenir Julian Assange

Julian Assange est soupçonné de l'avoir «aidée à obtenir des informations confidentielles en sachant qu'elles pouvaient être utilisées au détriment des Etats-Unis et à l'avantage d'une nation étrangère», selon un communiqué du département de la Justice. L'Australien et ses soutiens ont toujours soutenu qu'il ne pouvait pas être poursuivi pour avoir publié ces documents, en vertu du principe de liberté de la presse.

«Le ministère prend au sérieux le rôle des journalistes dans notre démocratie mais Julian Assange n'est pas un journaliste», a rétorqué lors d'une conférence de presse John Demers, responsable des questions de sécurité nationale au département de la Justice.

Julian Assange a été interpellé le 11 avril à l'ambassade d'Equateur à Londres, où il était réfugié depuis sept ans, à la suite d'une demande d'extradition formulée par les Etats-Unis.

Washington avait déjà annoncé l'avoir inculpé pour association de malfaiteurs en vue de réaliser un «piratage informatique», une peine passible de cinq ans de prison.

Et  la Suède a relancé des poursuites pour viol contre Julian Assange.

 Lire aussi : Pour le rédacteur en chef de WikiLeaks, Julian Assange est poursuivi pour avoir «publié la vérité»

 francais.rt.com

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
13/09/2020 legrandsoir.info  4 min #179195

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Utilisez la fuite, protégez la source ! Une lettre ouverte à Greenpeace (et à d'autres) - (Medium)

Athena

Au début de cette semaine a débuté la deuxième partie d'une audience d'extradition historique à laquelle Greenpeace est indirectement impliquée.

Il s'agit de l'audience du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, qui, après avoir été torturé pendant des années (1), a été accusé par les États-Unis d'"espionnage" et est actuellement en attente d'extradition du Royaume-Uni vers les États-Unis.

13/09/2020 legrandsoir.info  9 min #179192

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Les États-Unis tentent de bloquer l'enquête espagnole sur l'espionnage d'Assange par la Cia

Oscar GRENFELL

El País a révélé jeudi que les autorités américaines refusent de coopérer avec une enquête espagnole sur l'espionnage illégal présumé d'Assange par l'Agence centrale de renseignement (CIA), à moins qu'elles ne reçoivent un ensemble d'informations comprenant les détails des témoins dont l'identité a été gardée anonyme pour leur propre protection.

L'article n'est que la dernière confirmation que la tentative américaine d'extrader Assange de Grande-Bretagne, afin qu'il soit poursuivi en vertu de la loi sur l'espionnage pour avoir exposé les crimes de guerre américains, est une machination menée au mépris des normes juridiques fondamentales.

11/09/2020 legrandsoir.info  22 min #179143

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

« Rubberhose cryptography » et l'idée derrière Wikileaks : Julian Assange, étudiant en phyisque

Niraj Lal

"Il n'y a pas de crime, il n'y a pas d'esquive, il n'y a pas de ruse, il n'y a pas d'escroquerie, il n'y a pas de vice qui ne vive pas dans le secret". - Joseph Pulitzer

Le dernier dîner que Julian Assange a eu dans une relative liberté, le 18 juin 2012, était une pizza à emporter et du vin rouge bon marché avec quelques uns de l'équipe de Wikileaks et moi-même dans un petit appartement de Londres, pour discuter des développements possibles de la politique américaine pour la décennie à venir.

05/09/2020 strategic-culture.org  13 min 🇬🇧 #178897

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Assange's Us. Extradition Hearing Resumes Monday; Public Needs to Step Up to Fight This War on Journalism

Only through our courage to truly confront injustice and act in solidarity with truthtellers, can we end this illegal prosecution of free press and reclaim our own democracy. 

Nozomi HAYASE

WikiLeaks founder Julian Assange's extradition hearing is set to start on Monday, September 7 at the Old Bailey, the Central Criminal Court of London and could last three or four weeks. Assange has been indicted on 17 charges of espionage and one charge of conspiring with a source to violate the Computer Fraud and Abuse Act for his reporting on the US wars in Iraq and Afghanistan and the torture at Guantanamo Bay.

03/09/2020 legrandsoir.info  19 min #178826

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

En applaudissant pendant des années les violences contre Assange, les journalistes ont ouvert la voie vers le goulag américain

Jonathan COOK

Les audiences du tribunal britannique sur le dossier d'extradition de l'administration américaine contre Julian Assange commencent sérieusement la semaine prochaine. La saga de dix ans qui nous a menés jusqu'ici devrait consterner tous ceux qui se soucient de nos libertés de plus en plus fragiles.

Un journaliste et éditeur est privé de sa liberté depuis dix ans.

01/09/2020 strategic-culture.org  8 min 🇬🇧 #178707

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Britain's Shameful Denial of Justice from Kowtowing to Us. Diplomatic Immunity

Finian Cunningham

One year ago on August 27 British teenager Harry Dunn was killed by a reckless driver who crashed into his motorbike. But all the while his family have been denied justice. Why? Because the driver fled to the U.S. under diplomatic immunity.

Top U.S. diplomat Mike Pompeo has refused to grant an extradition request from the British government after American citizen Anne Sacoolas was formally charged with causing death by dangerous driving.

25/08/2020 legrandsoir.info  16 min #178412

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Affaire Julian Assange : Plainte contre la juge Lady Emma Arbuthnot.

Niki KONSTANTINIDOU

15 juillet 2020

Madame, Monsieur,

Depuis ma plainte initiale auprès de la JCIO, d'autres preuves solides ont été mises au jour concernant la conduite personnelle du magistrat en chef en dehors du tribunal, en relation avec des acteurs politiques, militaires et de renseignement de haut niveau exposés par M. Assange et WikiLeaks. (1)

Comme vous le savez, le 27/12/2019, j'ai déposé une plainte auprès du Médiateur des nominations judiciaires et de la conduite des juges (JACO) concernant la manière dont le JCIO a traité ma plainte initiale (c'est-à-dire la plainte numéro 32224/19) contre le magistrat en chef Emma Arbuthnot.

25/08/2020 wsws.org  10 min #178406

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Un panel en ligne examine ce qui se passerait si Assange était extradé vers les états-Unis

Par Kevin Reed
25 août 2020

Le 8 août, la Courage Foundation a parrainé une table ronde en ligne intitulée «À quoi Julian Assange ferait-il face aux États-Unis?» Les participants ont examiné en détail la campagne d'extradition de l'éditeur de WikiLeaks depuis le Royaume-Uni. Ils ont étudié les questions juridiques liées à la toute première poursuite d'un journaliste en vertu de la loi sur l'espionnage de 1917.

24/08/2020 les-crises.fr  7 min #178378

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Les idéaux américains au cœur de la procédure d'extradition de Julian Assange

Gareth Peirce, avocat de Julian Assange, en 2016. (YouTube)

Source : Consortium News, Nozomi Hayase

L'inculpation d'Assange est reconnue par de nombreux mouvements de défense pour la liberté d'expression comme la plus importante atteinte à la liberté de la presse de notre époque. Cependant, avec le black-out des grands médias et le silence total des dirigeants politiques sur cette importante question, la criminalisation du journalisme se poursuit sans que le public en soit conscient.

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Youtube interdit toute discussion au sujet de Wikileaks ou d'informations piratées.

Par Alan Macleod − 14 août 2020 − Source MintPress News

YouTube, le géant des médias sociaux, annonçait hier une série de nouvelles mesures qui, selon lui, visent à empêcher toute interférence dans les prochaines élections présidentielles. La principale de ces mesures est de « supprimer les contenus contenant des informations piratées, dont la divulgation pourrait interférer avec les processus démocratiques, tels que les élections et les recensements ».

17/08/2020 legrandsoir.info  6 min #178132

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

Quand le Ministère de la Défense anglais et la Bbc entraînent une censure sur la réalité de la torture vécue par Julian Assange

Aurore Van Opstal

La Commission consultative des médias pour la défense et la sécurité (DSMA) newsnet.fr organise au sein des locaux du Ministère de la Défense anglais une véritable censure d'État sur la réalité du travail de Julian Assange, sa situation judiciaire et la torture, confirmée par un rapporteur de l'ONU newsnet.fr, que vit le fondeur de Wikileaks. La BBC, chaîne publique, elle, enchaîne la désinformation sur le lanceur d'alerte, toujours détenu arbitrairement en quartier de haute sécurité en Angleterre.

17/08/2020 wsws.org  6 min #178098

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

La parodie de procès de Julian Assange : une cruelle farce pseudo-légale

Par Thomas Scripps et Kevin Reed
17 août 2020

L'audience qui s'est tenue à Londres vendredi a clairement montré, s'il en fallait encore des preuves, que la persécution de Julian Assange est une parodie de procès honteuse et dégradante, destinée à envoyer un innocent en prison ou à la mort pour avoir révélé les crimes de l'impérialisme américain.

Dans cette procédure bâclée, Assange n'a pas été conduit dans la salle vidéo pour se joindre à la procédure, les procureurs américains ne se sont pas présentés après s'être trompés sur l'heure de l'audience, et, cinq observateurs seulement étant autorisés dans la salle, tous les journalistes et observateurs juridiques essayant d'écouter l'audience à distance n'ont pas été admis.

15/08/2020 legrandsoir.info  5 min #178050

170 ans de prison : les Etats-Unis annoncent 17 nouvelles inculpations contre Julian Assange

L'affaire Julian Assange à nouveau retardée dans des circonstances bizarres (Mint Press News)

Alan MACLEOD

Il y a eu des scènes bizarres au tribunal de Westminster à Londres aujourd'hui, alors que la procédure d'extradition du co-fondateur de Wikileaks, Julian Assange (présent par vidéoconférence depuis la prison de Belmarsh), a été à nouveau retardée.

14 août 2020 - La procédure a été suspendue ce matin afin qu'Assange puisse converser pour la première fois en cinq mois avec son équipe juridique.