05/04/2023 24 articles francais.rt.com  6 min #226649

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

© Ahmad Gharabli Source: AFP

Des Palestiniens crient des slogans aux forces de sécurité israéliennes dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, le 5 avril 2023.

La police israélienne a attaqué, dans la nuit du 4 au 5 avril, des Palestiniens qui se trouvaient dans la salle de prière de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem, un des lieux de culte les plus sacrés pour les musulmans. Plus de 350 Palestiniens ont été arrêtés, selon la police israélienne, qui les a présentés comme des «émeutiers».

BREAKING: Israeli police brutally beat Palestinian worshippers inside al Aqsa mosque in Jerusalem during Ramadan.

Comme le rapporte  RFI, au petit matin de ce 5 avril, la police israélienne a décidé d'évacuer entièrement les lieux, chassant tous les fidèles musulmans et les journalistes présents sur place. «Le déclencheur de toute cette répression : la présence continue des Palestiniens dans la mosquée Al-Aqsa», rapporte la radio française de service public. Il s'agit de l'«Itikaf», qui chez les musulmans consiste à passer ses jours et ses nuits dans une mosquée pendant le mois de ramadan.

Les forces d'occupation israéliennes considèrent ces prières continues comme des «troubles à l'ordre public» tout en assurant garantir «la liberté de culte». Disposant de tous les pouvoirs, elles ont décrété l'interdiction de cette présence des fidèles à al-Aqsa. Selon le correspondant de RFI à Jérusalem, les fidèles expliquent avoir reçu, il y a 48 heures, un avertissement par texto : «Nous savons que vous passez la nuit à Al-Aqsa, vous devez quitter les lieux».

Palestinian worshipers were savagely & barbarically assaulted by Israeli forces inside the Al Aqsa Mosque during holy Ramadan.
There cannot be a movement for an exclusive liberal democracy for Jews, and apartheid for Palestinians.

A l'aube, les policiers ont fait irruption dans la salle des prières du lieu saint. Ils ont lancé des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour disperser les Palestiniens, dont certains ont riposté en lançant des feux d'artifice et des pierres. La situation a ensuite complètement dégénéré, comme on peut le constater sur plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux, où on voit les policiers frapper violemment à coup de matraque les fidèles.

This is happening now in Jerusalem, Palestine. One of the holiest places in Islam is being savagely attacked by Israeli occupation forces. No sanctions. No ICC warrants.

Dénonçant «un crime sans précédent», le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a appelé les Palestiniens de Cisjordanie occupée «à se rendre en masse vers la mosquée al-Aqsa pour la défendre». Troisième lieu saint de l'islam, après la Mecque et Médine (Arabie saoudite), al-Aqsa est située sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la Ville sainte occupé et annexé par Israël.

Le ministre des Affaires civiles palestinien, Hussein al-Cheikh, a jugé que «le niveau de brutalité [de la police israélienne] nécessitait une action urgente palestinienne, arabe et internationale», rapporte l'AFP.

La Jordanie, qui administre les lieux saints musulmans de Jérusalem, a condamné «la prise d'assaut» de la mosquée et appelé les forces israéliennes à s'en retirer immédiatement, tandis que l'Arabie saoudite a exprimé son «rejet catégorique» d'actions violant «les principes internationaux et les normes relatives au respect du sacré», fait encore savoir l'AFP.

Le ministère des Affaires étrangères égyptien a publié un communiqué «condamnant l'irruption de la police israélienne à l'intérieur [de la mosquée] Al-Aqsa et l'agression contre les fidèles». «L'Egypte tient Israël, puissance occupante, comme responsable de cette dangereuse escalade qui pourrait saper les efforts de trêve», est-il ajouté dans le texte.

Enfin, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a quant à lui condamné «fermement ces attaques», en marge du sommet de l'OTAN à Bruxelles. «La normalisation avec Israël a commencé, mais notre engagement ne peut pas se faire au détriment de la cause palestinienne et de nos principes» a-t-il expliqué, précisant que ces «attaques» avaient «dépassé la limite».

La police israélienne dénonce «un trouble à l'ordre public»

Dans un communiqué, la police israélienne a pour sa part dénoncé l'action de «plusieurs jeunes hors-la-loi et agitateurs masqués [qui] ont apporté à l'intérieur de la mosquée [al-Aqsa] des feux d'artifice, des bâtons et des pierres». «Ces meneurs s'y sont barricadés plusieurs heures après [les dernières prières du soir] afin d'attenter à l'ordre public et de profaner la mosquée», tout en y scandant «des slogans incitants à la haine et à la violence», ajoute le texte. «Après de nombreuses et longues tentatives infructueuses de les faire sortir par le dialogue, les forces de police ont été contraintes [d'intervenir] pour les déloger dans le but de permettre la tenue [des premières prières de l'aube] et d'empêcher des troubles violents», a poursuivi la police.

Accusant les personnes délogées de la mosquée par les policiers d'avoir agi en vue de «blesser et d'assassiner des policiers et de blesser des citoyens israéliens», le ministre de la Sécurité intérieure israélien, Itamar ben Gvir, a félicité la police pour «son action rapide et déterminée».

Rapporteur spécial de l'ONU pour les territoires palestiniens occupées, Francesca Albanese a fermement condamné cette violence contre les fidèles mais également la couverture médiatique trompeuse de la part de certains médias occidentaux, qui contribue, selon elle, à permettre l'occupation israélienne incontrôlée.

Renewed violence against Palestinian worshippers at #AlAqsaMosque on yet another Ramadan turned into suffering,must be condemned,investigated & accounted for.
Misleading media coverage ?contributes to enabling Israel's unchecked occupation & must also be condemned/accounted for

Jerusalem: Clashes erupt at contested holy site
Al-Aqsa mosque: Violence as Israeli police raid Jerusalem holy site
Police use stun grenades and rubber bullets as Palestinians set off fireworks in the al-Aqsa mosque.
 voir

Ces violences surviennent un peu avant le milieu du ramadan et alors que les juifs s'apprêtent à célébrer à partir de ce 5 avril au soir la fête de Pessa'h, la Pâque juive.

Une palestinienne d'une quarantaine d'années, Khouloud, s'est indignée au micro de RFI : «Nous, Palestiniens de Jérusalem, nous subissons une politique brutale, qui vise à éradiquer notre présence de la ville. Les Israéliens veulent nous chasser de nos mosquées ! Nos droits sont bafoués ! Ils nous empêchent de prier librement. Ils mettent la main sur nos maisons. Et donc, notre défi est de marquer notre présence, pour réaffirmer l'identité musulmane de nos lieux saints. Ici, c'est l'esplanade des Mosquées, ce n'est pas le Mont du Temple comme l'affirment les juifs. Chaque année pendant [le] ramadan, c'est la même lutte. Surtout lorsque les juifs célèbrent leurs fêtes au même moment.»

A l'aube, la police bloquait encore toutes les rues menant à la vieille ville. Aucun Palestinien ne pouvait y entrer, du moins aucun ayant l'air d'avoir moins de 40 ans. Après le raid, voici à quoi ressemble l'intérieur de la mosquée

Relax. It is not #Ukraine Just a holy place of worship in occupied Jerusalem.

Après l'annonce de l'incursion israélienne dans la mosquée al-Aqsa, plusieurs roquettes ont été tirées à partir du nord de la bande de Gaza en direction du territoire israélien, selon des journalistes de l'AFP et des témoins. Elles ont été interceptées par la défense anti-aérienne de l'État hébreu.

Les forces israéliennes font preuve d'une violence redoublée depuis le début de l'année, après l'entrée en fonctions fin décembre  d'un des gouvernements les plus à droite de l'histoire d'Israël. Au moins 90 Palestiniens ont été tués depuis le 1er janvier, ainsi que 15 Israéliens et une Ukrainienne, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de sources officielles israéliennes et palestiniennes.

 francais.rt.com

 Commenter

Articles enfants plus récents en premier
23/04/2023 ismfrance.org  9 min #227503

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Raids sur la mosquée Al-Aqsa : une attaque contre l'identité palestinienne à Jérusalem

Au début du ramadan, tous les regards étaient tournés vers Jérusalem occupée, et en particulier vers la mosquée Al-Aqsa, où la politique israélienne d'intimidation et de violence contre les Palestiniens s'est intensifiée. Jalal Abukhater, un écrivain palestinien basé à Jérusalem, partage un commentaire contextualisant la situation à Jérusalem occupée, où les Palestiniens (comme il le dit) font face à une attaque contre ce qui reste de leur culture et de leur identité.

20/04/2023 mintpressnews.com  7 min 🇬🇧 #227389

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

The Israel-Palestine Conflict: How the Palestinian Resistance Is Changing the Equation

Ramzy Baroud

When Israel launched a war against the Gaza Strip in August 2022, it declared that its target was the Islamic Jihad only. Indeed, neither Hamas nor the other Gaza-based groups engaged directly in the fighting. Nevertheless, the war then raised more questions than answers.

Israel rarely distinguishes between one Palestinian group and another. For Tel Aviv, any Palestinian Resistance is a form of terrorism or, at best, incitement.

18/04/2023 reseauinternational.net  13 min #227254

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Netanyahou va-t-il déclencher une guerre pour sauver sa peau ?

par Jonathan Cook

Le Premier ministre a autant à perdre qu'à gagner en déclenchant les hostilités. Mais avec les extrémistes religieux qui dictent son agenda, il aura du mal à ne pas enflammer la région.

La tactique favorite des premiers ministres israéliens en difficulté consiste à provoquer une confrontation, ou, du moins, à réagir de manière disproportionnée pour qu'une confrontation se produise, puis à envoyer l'armée.

17/04/2023 strategic-culture.org  7 min 🇬🇧 #227228

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

The Israeli Attack on South Lebanon and Al Aqsa Crisis

Steven Sahiounie

The surprise agreement between Iran and Saudi Arabia signed on March 10 may hold the key political reconciliation in Lebanon.

The Palestinian resistance group Hamas attacked Israel with rockets coming from South Lebanon on April 6. The resistance was responding to the repeated attacks on Palestinians praying inside the Al Aqsa Mosque in Jerusalem during the holy month of Ramadan.

17/04/2023 chroniquepalestine.com  6 min #227202

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Al-Qods : les théofascistes israéliens s'attaquent aux chrétiens

newsnet_227202_b49fea.jpg

Par Al-Mayadeen

Le premier responsable de l'Église catholique romaine d'Al-Qods déclare à l'agence que les colons israéliens ont intensifié leurs attaques contre la communauté chrétienne vieille de 2000 ans.

Dans une interview, le chef de l'Église catholique romaine en Terre sainte a prévenu que l'émergence de l'administration d'extrême droite du Premier ministre Benjam

15/04/2023 chroniquepalestine.com  10 min #227151

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Guerre de religion versus quête spirituelle

newsnet_227151_d394a4.jpg

Par Ramzy Baroud

En ordonnant une attaque brutale contre les fidèles palestiniens à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa le 14e jour du mois sacré musulman du Ramadan, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu savait pertinemment que les Palestiniens riposteraient.

Le motif de M. Netanyahu paraît clair. Il voulait détourner l'attention des manifestations de masse qui ont secoué Israël depuis janvier et divisé la société israélienne sur des lignes idéologiques et politiques, comme jamais auparavant.

14/04/2023 mintpressnews.com  6 min 🇬🇧 #227116

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Itamar Ben-Gvir: The Worst of a Terrible Bunch of Israeli Politicians

Miko Peled

Jerusalem, Palestine - There is much debate in the Israeli press regarding Itamar Ben-Gvir and his visits to al-Aqsa. Will he go, when will he go, or should he not go? Ben-Gvir is proving himself to be a shrewd politician and knows how to manipulate the press. The press, for their part, is obsessed with him. He can be placed in the same category as other dangerous and charismatic politicians like Benjamin Netanyahu and Donald Trump, both of whom play with the press, and the press, on their part, like a child infatuated with a glittery toy, cannot get enough of him.

14/04/2023 chroniquepalestine.com  9 min #227111

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Al-Aqsa : l'État sioniste veut mettre le feu aux poudres

newsnet_227111_110c30.jpg

Par Adnan Abu Amer

Les efforts israéliens pour modifier le statu quo sur les sites religieux de Jérusalem pourraient déclencher un conflit régional.

Le 5 avril, des images choquantes provenant de la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem-Est occupée ont montré les forces de sécurité israéliennes frappant sans pitié des fidèles palestiniens. Ces violences extrêmement brutales ont fait au moins 12 blessés palestiniens sur le troisième lieu saint de l'islam et ont alimenté la colère de l'opinion publique.

13/04/2023 mintpressnews.com  8 min 🇬🇧 #227058

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Quest for Religious War: How Israel is Unifying Arabs and Muslims around Palestine

Ramzy Baroud

By ordering a brutal attack against Palestinian worshipers inside Al-Aqsa Mosque on the 14th day of the holy Muslim month of Ramadan, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu knew very well that the Palestinians would retaliate.

Netanyahu's motive should be clear. He wanted to generate a distraction from the mass protests that have rocked Israel, starting in January, and divided Israeli society around ideological and political lines, in ways never witnessed before.

11/04/2023 chroniquepalestine.com  7 min #226919

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Il est question de « terrorisme d'état » et pas « d'affrontements »

newsnet_226919_6de656.jpg

Par Belen Fernandez

Les fidèles d'Al-Aqsa sont attaqués, Gaza est à nouveau bombardée. Mais les médias occidentaux continuent de prétendre que le cou du supplicié « affronte » la guillotine.

La police israélienne est intervenue dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem, le mercredi 5 avril 2023. Selon les médias palestiniens, la police a attaqué des fidèles palestiniens, ce qui fait craindre une aggravation des tensions au moment où les fêtes musulmanes et juives se chevauchent.

10/04/2023 strategic-culture.org  8 min 🇬🇧 #226901

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

It Was a Sad Friday in Jerusalem

Steven Sahiounie

With its silence, the U.S. stands complicit in the crimes against the Palestinian people who are deprived of every human right.

April 7 was "Good Friday" for Western Christians, the day when they believe Jesus was hung on a cross. But it was a "Sad Friday" in Jerusalem. To the Muslims of the world, this is the third Friday of Ramadan, and this morning worshippers attempting to pray at the Al-Aqsa Mosque in East Jerusalem were prevented entry to the area and severely beaten by Israeli Police batons.

09/04/2023 chroniquepalestine.com  7 min #226826

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Le langage de la résistance est le seul que comprend l'occupant

newsnet_226826_d9e5e0.jpg

Par Warda Saad

S'agit-il de préludes à la désintégration ? À cet égard, Warda Saad a réalisé une interview du professeur Ali Haider, un expert des affaires israéliennes, et voici le texte de l'interview.

Warda Saad : Quel est le rôle de la résistance dans cette situation ? Les équilibres imposés par les forces de la résistance et les sacrifices consentis par le peuple palestinien ont-ils contribué à l'escalade de cette crise ?

08/04/2023 chroniquepalestine.com  9 min #226820

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Attaque sur al-Aqsa : la résistance palestinienne riposte avec vigueur

newsnet_226820_1d9968.jpg

Par Al-Mayadeen

Les avions de guerre de l'occupation ont lancé la nuit dernière une série de raids sur différents sites de la bande de Gaza, visant un site de la Résistance palestinienne au sud de la ville de Gaza et un observatoire à l'est de la ville.

Le correspondant d'Al Mayadeen a rapporté que les avions de guerre israéliens ont lancé deux frappes aériennes sur le nord de la bande de Gaza et le sud-est de la ville de Gaza, soulignant que des explosions ont été entendues dans la bande de Gaza.

08/04/2023 strategic-culture.org  7 min 🇬🇧 #226811

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

World's Most Dangerous Flashpoint: Israeli Forces Repeatedly Invade Sacred al-Aqsa Mosque, Beat, Expel Worshipers, on Behalf of Jewish Extremists

By Juan COLE

Ann Arbor (Informed Comment) - The Israeli newspaper Arab 48 reports that both on Wednesday and Thursday mornings, Israeli security forces invaded the al-Aqsa Mosque complex, the third holiest shrine in the Muslim world and expelled Palestinians who had been conducting an all-night retreat (i'tikaf) there for the holy fasting month of Ramadan. Video emerged from the Wednesday assault showing troops viciously assaulting worshipers.

08/04/2023 reseauinternational.net  10 min #226802

«Crime sans précédent» : la police israélienne s'en prend à des fidèles dans la mosquée al-Aksa

Les options limitées et épineuses de la fuite en avant de Netanyahou

Cet article a été publié sur Al-Mayadeen le matin du mercredi 5 avril suite à l'assaut des troupes de choc israéliennes sur la mosquée d'Al-Aqsa la nuit précédente. Elles ont saccagé le lieu saint et violemment maltraité les Palestiniens et les Palestiniennes retranchés à l'intérieur de la mosquée pour la défendre contre la ruée prévue des colons, comme en témoignent nombre de photos et de vidéos déclarées « consternantes » par l'émissaire de l'ONU pour le Moyen Orient, M.

Référencé par :

3 articles