04/12/2022 82 articles francesoir.fr  8 min #220081

Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

FranceSoir

Elon Musk a révélé les dessous de la censure du scandale Hunter Biden.

Olivier Douliery/AFP

Elon Musk passe à l'acte. Une semaine après avoir qualifié l'ingérence de Twitter dans les élections présidentielles américaines de "réalité évidente" et promis de publier sur le réseau social les documents prouvant ses dires, le nouveau propriétaire et PDG de Twitter a divulgué, vendredi soir, des documents internes à la plateforme sur l'affaire du "laptop" de Hunter Biden, le fils de l'actuel président des États-Unis Joe Biden.

Elon Musk a collaboré avec le journaliste indépendant Matt Taibbi, qui a divulgué sur son compte Twitter un long thread pour retracer cette affaire. Cette première divulgation, explique-t-il sur son compte Twitter, est "la première d'une série, basée sur des milliers de documents internes" du réseau social. Les "Twitter Files racontent une histoire incroyable depuis l'intérieur de l'une des plateformes de médias sociaux les plus importantes et les plus influentes au monde. C'est une histoire frankensteinienne", 𝕏 écrit-il.

1. Thread: THE TWITTER FILES

De quoi il s'agit ? Matt Taibb dévoile dans son thread que les deux parties politiques, à savoir l'administration Trump et les membres de la campagne de Biden, sollicitaient, à partir de 2020, Twitter pour faire usage "d'outils de contrôle", initialement créés "pour lutter contre les spams et les fraudeurs financiers". Des demandes de supprimer des tweets "de célébrités comme ceux de parfaits inconnus" ont été "honorées", dit-il.

Toutefois, étant "majoritairement composé de personnes orientés vers la gauche", c'est-à-dire les démocrates, Twitter leur offrait "plus de canaux pour se plaindre". "Ce système n'était pas équilibré (...) Cette orientation dont résultent les décisions de modération de contenu est visible dans les documents que vous êtes sur le point de lire", affirme-t-il.

Le prétexte du "matériel hacké"

Le même journaliste titre ainsi cette première divulgation "Comment et pourquoi Twitter a bloqué l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden". Il rappelle la  publication par le New York Post de l'histoire de l'ordinateur portable abandonné de Hunter Biden, qui a permis la fuite de contenus démontrant ses activités liées à la prostitution, à la drogue, mais également "  des preuves de conflits d'intérêts" selon les républicains, entre Joe Biden et la compagnie gazière ukrainienne Burisma, à laquelle Hunter Biden est liée.

"Twitter a pris des mesures extraordinaires pour supprimer l'histoire, en supprimant les liens et en publiant des avertissements indiquant qu'ils pourraient être "dangereux". Ils ont même bloqué sa transmission par message direct, un outil jusqu'alors réservé aux cas extrêmes, par exemple, la pédopornographie", écrit Matt Taibb.

Il dévoile d'ailleurs une réaction du porte-parole de la Maison-Blanche sous l'administration Trump, Kaleigh McEnany, dont le compte a été suspendu pour avoir tweeté à propos de cette affaire. "Faites au moins semblant de vous soucier des 20 prochains jours (qui séparaient du jour du vote, le 03 novembre, ndlr)", avait écrit un 𝕏 membre de la campagne de Trump, chargé des réseaux sociaux.

Sa requête a dévoilé des tensions entre l'équipe de politiques publiques et celle de la modération, affirme Matt Taibb, qui dévoile la réponse d'un employé de Twitter sur les raisons de la suspension du compte. "L'histoire de l'ordinateur portable a été supprimée pour violation de la politique de Twitter en matière de "matériel piraté", lit-on. "Le piratage était l'excuse, mais en quelques heures, à peu près tout le monde s'est rendu compte que cela n'allait pas tenir", selon un employé de Twitter, cité par le journaliste.

Toujours d'après Matt Taibbi, la décision de supprimer ces tweets a été prise à l'insu du PDG Jack Dorsey, mais avec "l'ancienne responsable des affaires juridiques, politiques et de la confiance Vijaya Gadde, qui a joué un rôle clé".

L'argument avancé pour supprimer les liens portant sur l'affaire de Hunter Biden suscitait ainsi des tensions. Des cadres de Twitter ont exprimé leur "incompréhension" à Vijaya Gadde et à Yoel Roth, responsable des principales décisions de modération de contenus. "J'ai du mal à comprendre la base politique pour marquer cela comme dangereux", leur a écrit Trenton Kennedy, responsable des communications. "Devons-nous marquer également ces liens comme dangereux ?", s'interroge une autre employée en partageant dans le même échange un lien de Fox News sur l'affaire.

Une violation du premier amendement ?

Yoel Roth, qui a démissionné et qui n'a eu de cesse de critiquer Elon Musk depuis le rachat de Twitter, répondait ainsi que "les faits restaient flous. Compte tenu des risques SÉVÈRES ici (...) nous avons choisi d'inclure un avertissement et d'empêcher que ce contenu ne soit amplifié", avait-il justifié.

Les échanges divulgués par Elon Musk et son collaborateur démontrent ainsi le débat entre des cadres de Twitter avec des personnalités du Parti démocrate, ou qui lui sont proches, autour de cette décision de supprimer les tweets liés à l'affaire du fils à Biden. Le député Ro Khanna arguait, à titre d'exemple, que cette suspension était une "violation du premier amendement" de la Constitution américaine et prévenant contre "le retour du bâton" durant la campagne présidentielle.

Matt Taibbi a expliqué dans un "teaser" envoyé à ses abonnés sur Substack, une plateforme de publication de contenus et de newsletter, que son thread est "susceptible d'attirer beaucoup d'attention".

"Les 96 dernières heures ont été parmi les plus chaotiques de ma vie, impliquant de multiples allers-retours à travers le pays, avec un débat au Canada entre les deux. Il y a une longue histoire que j'espère pouvoir raconter bientôt, mais je ne peux pas, pas encore tout à fait en tout cas. Ce que je peux dire, c'est qu'en échange de la possibilité de couvrir une histoire unique et explosive, j'ai dû accepter certaines conditions", leur a-t-il écrit.

Dans son thread, il explique que cette affaire démontre surtout comment Twitter a évolué d'une plateforme qui donne aux gens "le pouvoir de créer et de partager des idées et des informations instantanément, sans barrières" vers un réseau "qui utilise des outils anti-spam pour manipuler également la parole, d'abord un peu, puis souvent, puis constamment".

"Twitter s'est montré dangereux ces 10 dernières années"

Deux jours après avoir promis de divulguer ces documents, Elon Musk réagissait à des déclarations de Yoel Roth, l'ancien responsable de l'intégrité du réseau social, lors d'une conférence de la Knigh Foundation, relayée par  CNN, il a indiqué que Twitter  "n'était pas plus sûr sous la direction" du patron de Tesla, qui dirigeait l'entreprise "comme un dictateur".

Pour rappel, Yoel Roth était responsable des principales décisions de modération de contenus. Son équipe est derrière l'interdiction de l'ancien président, Donald Trump. Les "Twitter Files" confirment qu'il était derrière le scandale lié à l'histoire de l'ordinateur portable Hunter Biden.

Les politiques de modération du contenu de Twitter sous Yoel Roth ont ainsi été sévèrement critiquées, notamment par les conservateurs américains. Twitter était accusé d'appliquer ses règles contre les "conservateurs de manière unilatérale".

Elon Musk réagissait ainsi au commentaire, sur Twitter, d'un internaute à un tweet de Reuters relayant  dans un article les propos de Toel Roth. "Twitter s'est montré dangereux au cours des 10 dernières années et a perdu la confiance des utilisateurs. L'ancienne équipe de "confiance et sécurité" est une honte, elle n'a donc aucun droit de juger ce qui se fait maintenant. Ils ont eu une chance, mais ils ont vendu leur âme à une société", 𝕏 a-t-il écrit.

Le patron de Tesla a vite rebondi à ces propos : "Exactement", a-t-il écrit. "La réalité évidente, comme le savent les utilisateurs de longue date, est que Twitter a échoué en matière de confiance et de sécurité pendant très longtemps et s'est ingéré dans les élections. Twitter 2.0 sera beaucoup plus efficace, transparent et impartial", promet-il.

 francesoir.fr

 Commenter
newsnet 2022-12-04 #12834

le bon Elon a eu un mot intéressant pour Assange, hormis qu'il ne connaissait pas bien ce cas, juste pour dire que certains secrets étaient des noyaux pour d'autres bien plus graves

Articles enfants plus récents en premier 1 2 4 5
08/05/2023 francesoir.fr  10 min #228211

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files (partie 18): Le « complexe industriel de la censure », ou comment « sacrifier la vérité » pour « servir un récit »

France-Soir

Les Twitter Files sont à l'origine d'incroyables révélations à propos d'une censure réalisée à une échelle "industrielle".

Photo d'Akshar Dave🌻 sur unsplash.com

CENSURE NUMÉRIQUE EN BANDE ORGANISÉE - Dans la 18e partie des Twitter Files, le journaliste indépendant Matt Taibbi décortique un "Complexe industriel de la censure" implanté aux États-Unis. Dans une suite de messages, il explique comment ce consortium composé d'agences fédérales comme le FBI, d'organisations de la société civile comme l'Institut Aspen, le laboratoire d'idées Alliance for Securing Democracy (ASD) et de médias, ont mené des campagnes de censure de milliers de contenus, dont ceux qui interrogeaient la vaccination anti-Covid-19.

03/05/2023 francesoir.fr  7 min #227959

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files, partie 17: le Global Engagement Center, ou comment l'establishment américain contre une prétendue « désinformation étrangère » par la censure

France-Soir

Les Twitter Files, partie 17, reviennent sur le Global Engagement Center, une agence américaine déjà évoquée dans la partie 12.

©Richard Drew/Sipa

#TWITTERFILES - Dans la 17e partie des Twitter Files, le journaliste Matt Taibbi s'intéresse au (GEC), une agence dont la mission est de surveiller la propagande anti-américaine. Tout comme la plateforme "Hamilton 68" (abordée dans la partie 14) du laboratoire d'idées Alliance for Securing Democracy (ASD) et son rôle dans le prétendu "RussiaGate", le GEC et son Digital Forensic Research Lab (Laboratoire de recherche judiciaire numérique, ndlr) ont fait pression sur Twitter, à travers les médias notamment, pour blacklister et censurer des milliers de comptes au nom de la lutte contre "la désinformation et la propagande étrangères".

08/04/2023 francesoir.fr  7 min #226814

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files (partie 16) : le deux poids, deux mesures de leur traitement médiatique aux États-Unis (et en France)

France-Soir

Twitter a été racheté par Elon Musk en 2022.

Dessinateur de presse ARA, pour FranceSoir

TWITTERFILES - Dans une suite de messages publiée le 19 février dernier, le journaliste d’investigation Matt Taibbi évoque le deux poids, deux mesures du traitement médiatique des "Twitter Files" outre-Atlantique.

25/03/2023 francesoir.fr  7 min #226076

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files, partie 15: le Russiagate, une « escroquerie » alimentée par du « maccarthysme numérique »

France-Soir

Twitter Files, partie 15.

AFP/Archives - Constanza HEVIA

TWITTER FILES - Dans la 15eme partie des Twitter Files, le journaliste Matt Taibbi poursuit ses révélations sur le RussiaGate (1). Il décrit la "fraude médiatique" issue de la "Hamilton 68 Dashboard", une plateforme d'analyse de données selon laquelle des "bots russes" (2) auraient été derrière des campagnes d'influence aux États-Unis, après l'élection de Donald Trump en 2016.

18/03/2023 francesoir.fr  6 min #225727

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files, partie 14: comment des démocrates ont propagé un « hoax » sur le Russiagate malgré l'absence de preuve

France-Soir

Twitter n'a pas réussi à dissuader les Démocrates d'accuser sans preuves tangibles

Angela Weiss - AFP

#TwitterFiles - Matt Taibbi poursuit ses révélations sur les prétendues ingérences russes dans les élections américaines de 2016. Dans un thread publié en janvier 2023, le journaliste raconte l'un des "mensonges du RussiaGate" : comment des représentants démocrates du Congrès américain et des médias mainstreams ont délibérément ignoré les avertissements de Twitter, "martelant" sans preuve tangible que des "bots russes" étaient derrière des hashtags visant à discréditer les agences de renseignement américaines.

16/03/2023 francesoir.fr  5 min #225650

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files, partie 13: le lobbying d'un directeur de Pfizer afin de censurer des tweets sur la vaccination anti-covid

France-Soir

Des tweets à propos de l'immunité et de la vaccination anti-Covid ont été censurés.

Image par Edar - Pixabay

#TWITTERFILES - Les agences de renseignement américaines et la Maison Blanche n'étaient pas les seules à faire pression sur Twitter pour censurer des contenus, réduire la visibilité de tweets ou bannir des utilisateurs. Un haut responsable du laboratoire Pfizer est intervenu à la fin de l'été 2021 auprès de la précédente équipe de modération du réseau social (remerciée par Elon Musk) afin d'empêcher des tweets sur l'immunité et la vaccination anti-Covid-19, y compris chez les enfants, de devenir viraux. 

18/02/2023 mondialisation.ca  13 min #224296

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

La collusion du Fbi avec Twitter est « choquante » , selon des témoins lors d'une audition sur la militarisation (weaponizing)

Par Michael Nevradakis

Jeudi, la sous-commission spéciale de la commission judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis sur la militarisation du gouvernement fédéral (weaponizing: utiliser le gouvernment comme une arme, sera traduit ici par militarisation) a entendu huit témoins, dont des membres du Congrès et d'anciens agents du FBI, au cours de ce que NPR a décrit comme "la poussée de la majorité républicaine pour intensifier l'examen de l'administration Biden".

03/02/2023 mintpressnews.com  3 min 🇬🇧 #223505

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Elon Musk's Cozy Ties With The Military Industrial Complex, With Alan Macleod

Lowkey

The MintPress podcast, "The Watchdog, " hosted by British-Iraqi hip hop artist Lowkey, closely examines organizations about which it is in the public interest to know - including intelligence, lobby and special interest groups influencing policies that infringe on free speech and target dissent. The Watchdog goes against the grain by casting a light on stories largely ignored by the mainstream, corporate media.

30/01/2023 lesakerfrancophone.fr  12 min #223235

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Les fichiers Twitter révèlent le bobard qu'était Hamilton 68 Dashboard. (Comme nous l'avions fait il y a cinq ans)

Par Moon of Alabama - Le 28 janvier 2023

Les fichiers Twitter continuent de confirmer nos vieux soupçons concernant l'influence néfaste anti-russe dans les médias grand public.

En critiquant les récentes fakenews, diffusées par le New York Times, sur les lettres piégées en Espagne j'affirmais :

Il y a six jours, le New York Times attribuait la paternité des lettres piégées en Espagne aux services secrets russes sur la base de déclarations de « responsables américains«.

28/01/2023 les-crises.fr  18 min #223141

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter a aidé le Pentagone à mener sa campagne secrète de propagande en ligne

Des documents internes CENTCOM montre la white-list des comptes Twitter qui ont été utilisés pour alimenter leur campagne d'influence à l'étranger.

Source : The Intercept, Lee Fang
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Illustration: The Intercept/Getty Images

Les dirigeants de Twitter déclarent depuis des années que l'entreprise fait de sérieux efforts pour détecter et contrecarrer les campagnes de propagande gouvernementale cachées sur leur plateforme.

24/01/2023 les-crises.fr  7 min #222922

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Twitter Files : Comment la plateforme a caché des opérations d'influence de l'armée américaine

Les récents « fichiers » publiés par Elon Musk, nouveau PDG du géant des réseaux sociaux, révèlent l'existence de deux poids, deux mesures dans la dénonciation des programmes secrets soutenus par le gouvernement.

Source : Responsible Statecraft, Eli Clifton
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

(Shutterstock/rvlsoft)

Des courriels provenant de ce que l'on appelle les « Twitter Files » - des communications internes partagées avec Lee Fang de The Intercept ainsi qu'avec d'autres journalistes suite à l'achat de la plateforme par Elon Musk - révèlent que l'entreprise avait connaissance d'une opération d'information liée à l'armée américaine et qu'elle n'a pas reconnu publiquement l'opération ni fait preuve de transparence envers le grand public après sa découverte.

19/01/2023 reseauinternational.net  6 min #222661

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Ce « complot » qui a eu lieu

par h16

Avec les #TwittersFiles, ces révélations en chaîne parues sur le réseau social de Musk, il devient évident que sont maintenant avérées ces théories poussées par ce que les médias appellent encore des « complotistes », et petit à petit, on se rend compte qu'il existe bien un mouvement global, décidé par une petite élite, qui vise à réduire à leur plus simple expression les libertés personnelles et fondamentales d'un maximum d'individus sur la planète...

14/01/2023 francais.rt.com  5 min #222358

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

«Les mensonges du russiagate» : dernier épisode en date des Twitter files

© Mary Altaffer Source: AP

Le logo de Twitter à New York (image d'illustration).

La dernière salve de révélations de la série des Twitter Files a été mise en ligne le 12 janvier. Son intitulé : «Les mensonges du russiagate.»

Le journaliste américain Matt Taibbi y met en lumière le malaise traversé début 2018 par une partie des équipes de Twitter face aux efforts répétés du camp démocrate pour appuyer la thèse d'une prétendue ingérence russe sur le réseau social, notamment en accusant la Russie d'avoir considérablement amplifié certains épisodes relevant de la vie politique américaine.

10/01/2023 francais.rt.com  3 min #222171

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Pfizer a poussé Twitter à censurer l'idée «corrosive» d'une immunité naturelle contre le Covid

© Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP Source: AFP

Image d'illustration.

Les révélations sur le fonctionnement de Twitter avant la prise de fonction d'Elon Musk se poursuivent, le journaliste américain Alex Berenson ouvrant le 9 janvier le volet de la censure des informations concernant le Covid-19 sur le réseau social.

10/01/2023 lewrockwell.com  3 min 🇬🇧 #222156

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Trump's Tax Returns Show Evil of the Income Tax

By Ron Paul, MD

Ron Paul Institute

January 10, 2023

The final act of the Democrat majority on the House Ways and Means Committee was to make public several years of Donald Trump's tax returns, which the Committee obtained after a prolonged legal battle. The tax returns confirmed that, despite being one of the richest people in America, Donald Trump paid very little in federal income tax. In fact, in at least one year he paid under a thousand dollars.

10/01/2023 lewrockwell.com  14 min 🇬🇧 #222154

 Elon Musk dévoile les « Twitter Files » liés à l'histoire de l'ordinateur portable de Hunter Biden

Obesity and the End of the Vaxxing Debate?

By Ron Unz

The Unz Review

January 10, 2023

Over the last couple of years, our alternative media website has been flooded by a vast number of zealous anti-vaxxers, promoting their fears of the Covid vaccines with tremendous energy and commitment.

On its face, such concerns with the Covid vaccination drive hardly seem unreasonable. The vaccines used in most Western countries have been based upon an entirely new mRNA technology, in which the body's own cellular machinery is actually hijacked to produce portions of the Covid spike-protein, and new medical innovations sometimes have negative consequences.